Un site sur les maladies dentaires et leur traitement

L'alvéolite comme complication après une extraction dentaire (lorsque le trou est purulent)

Publié par Yashin Svyatoslav Gennadevich | Dernière mise à jour: 2019
≡ L'article 324 contient des commentaires

Parlons de l'alvéolite - une complication désagréable qui survient souvent après l'extraction dentaire et se manifeste par une inflammation et une suppuration du trou, ce qui réduit le taux de guérison.

Parfois, après l'extraction des dents, après environ 1-3 jours, l'inflammation et la suppuration du trou (alvéolite) commencent - une complication plutôt dangereuse, qui s'accompagne d'un certain nombre de symptômes désagréables. L'alvéolite peut survenir après l'extraction d'une dent, ce qui perturbe le processus de guérison normal du trou et crée souvent une grave menace pour la santé humaine en général.

Si après avoir retiré la dent à temps ne traite pas le trou affecté par l'alvéolite, il existe des risques de complications graves. Par exemple, avec le développement ultérieur d'un processus purulent-nécrotique, une ostéomyélite limitée peut se former dans la plaie, ce qui crée les conditions préalables au développement d'abcès et de phlegmon potentiellement mortels de la mâchoire. La propagation rapide de l'infection dans les espaces profonds de la mâchoire inférieure peut provoquer une intoxication sanguine (septicémie), dans laquelle une personne décède parfois en quelques jours.

La photo ci-dessous montre un exemple de phlegmon odontogène:

Le phlegmon est une inflammation aiguë (diffuse) aiguë du tissu adipeux.

C'est pourquoi il est si important de reconnaître le problème à temps. Si après avoir retiré une dent, le trou est pourri pour une raison quelconque, vous ne devez pas attendre que tout se résout par lui-même - vous devez utiliser tous les moyens possibles pour arrêter cette complication.

Et ensuite, nous examinerons en détail les principales causes de l'inflammation des trous dentaires, quels remèdes maison peuvent être utilisés pour traiter l'alvéolite, et dans quels cas l'aide d'un dentiste est obligatoire pour résoudre un problème.

L'alvéolite peut être traitée à domicile, mais dans la plupart des cas, une visite chez le dentiste sera toujours nécessaire.

C'est intéressant

Selon les statistiques, l'alvéolite se développe le plus souvent après le retrait des molaires de la mâchoire inférieure (molaires), y compris les dents de sagesse. Le fait est que la structure de la mâchoire inférieure, par rapport à la mâchoire supérieure, présente un certain nombre de caractéristiques importantes qui gênent le travail du dentiste-chirurgien: il est plus difficile d'extraire des racines complexes (par exemple courbes) de l'os "épais" et, de plus, l'infection se propage rapidement espaces profonds avec développement d'une inflammation purulente.

Par conséquent, objectivement, il y a une plus grande chance qu'après l'ablation de grosses molaires de la mâchoire inférieure, une alvéolite se produise. À cet égard, les dents de sagesse sont particulièrement problématiques.

 

Comment le trou semble-t-il normal après une extraction dentaire

Après l'extraction des dents, le saignement du trou se produit généralement immédiatement (mais parfois l'adrénaline de l'anesthésique rétrécit tellement les vaisseaux que le trou est presque "sec" au début et le saignement ne se développe que plus tard lorsque le patient est déjà à la maison). Normalement, le sang s'arrête dans les 3 à 30 minutes, formant un caillot de sang dans le trou, ce qui protège la plaie des influences extérieures indésirables.

La photo ci-dessous montre à quoi ressemble le trou après avoir retiré la dent de sagesse, précédemment cachée sous la gencive:

Dent de sagesse conservée (cachée sous le capot gingival)

Et voici à quoi ressemble un nouveau trou après avoir retiré une dent de sagesse

Le caillot de sang qui s'est formé après l'extraction des dents change de couleur, passant de bordeaux à plus clair avec une teinte jaunâtre en quelques jours. Dans ce cas, la couleur est déterminée par des processus physiologiques naturels: la composante rouge des globules rouges (hémoglobine) est progressivement éliminée par le liquide de la cavité buccale, mais le soi-disant squelette de fibrine est préservé, qui sert de base structurelle au caillot sanguin qui empêche le saignement du trou de la dent extraite.

Si la guérison des tissus se déroule bien, un puits normal devrait ressembler à 1-2 en 1-2 jours:

La photo montre l'apparence du trou 2 jours après l'extraction dentaire.

Malgré la couleur caractéristique, vous ne devez pas confondre un caillot sanguin normal avec du pus et avoir peur qu'un changement de couleur du bordeaux au plus clair soit déjà un signe d'alvéolite. De plus, vous n'avez pas besoin de grimper dans la plaie, car cela peut sérieusement endommager la guérison normale du trou.

Le processus de guérison normale (prolifération) du trou après l'extraction d'une dent doit être indolore.La plaie guérit sur le principe de la tension secondaire, en d'autres termes - il y a une approximation progressive de ses bords. Le principal facteur de guérison est la prolifération du tissu de granulation, qui est bientôt remplacé par du tissu osseux jeune.

La photo montre à quoi ressemble le trou après une extraction dentaire après 3 semaines:

L'apparition du trou après 3 semaines à partir du moment de l'extraction dentaire - la gencive a pratiquement guéri.

Si le processus n'est pas compliqué par une alvéolite, alors généralement environ 7 jours après l'extraction dentaire, le tissu de granulation remplace presque complètement le caillot sanguin et un jeune os se forme activement. La durée de la prolifération du trou après l'extraction dentaire, de sorte qu'une gencive lisse se forme complètement, dépend de la nature de l'intervention. Plus l'enlèvement est grossier et plus les tissus environnants sont endommagés, plus la plaie guérira longtemps.

Selon les statistiques, la guérison normale devrait se terminer dans 2-3 semaines, mais cela ne signifie pas que rien ne se passe dans le trou. La formation complète du tissu osseux sous la gencive ne se termine généralement qu'après 2 à 3 mois, puis il ne reste plus aucune trace de l'ancien trou dans lequel le patient était auparavant.

Photo d'une gencive complètement cicatrisée (après 2 mois):

Gencives entièrement cicatrisées - apparition deux mois après l'extraction dentaire.

 

Les principales causes d'inflammation du trou et des gencives

Imaginons une mauvaise dent, sur les racines de laquelle se trouvent des foyers d'inflammation. Ces foyers sont généralement isolés par le corps dans les soi-disant granulomes (kystes) - en termes simples, ce sont des sacs remplis d'infection et de pus.

Exemple schématique d'un kyste à la racine d'une dent

Et cette photo montre une vraie dent extraite avec des kystes sur les racines.

Lorsque la dent est retirée, les bactéries restent en partie dans le trou - dans ce cas, elles parlent de l'infection primaire de la plaie. Même si le chirurgien-dentiste a extrait toutes les racines de la dent avec ou sans granulomes (kystes), l'infection qui a provoqué une inflammation dans les tissus entourant la racine ne peut pas être complètement éliminée, même si elle peut et doit être contrôlée. Qu'elle provoque une alvéolite, dépend, entre autres, de l'immunité humaine.

Il existe également des risques d'infection secondaire de la plaie, c'est-à-dire lorsque l'infection provient de l'extérieur, ce qui peut également entraîner une alvéolite.

Par exemple, une alvéolite après extraction dentaire peut se développer dans les cas suivants:

  • En l'absence d'un caillot sanguin normal dans le puits. Lorsque l'effet d'un trou sec se produit immédiatement ou après une extraction dentaire, le résultat est une plaie de caillot de sang vide, non remplie, ouverte à toute infection de la cavité buccale.Si un caillot sanguin protecteur ne se forme pas bien dans la dent, la probabilité de développer une alvéolite augmente fortement.
  • En poussant pendant la procédure d'extraction dentaire profondément dans les trous des objets infectés: tartre, parois dentaires carieuses, fragments d'os, etc.
  • Avec un mauvais soin du trou par le patient lui-même. De plus, le développement de l'alvéolite peut être déclenché non seulement par le refus de suivre les recommandations du médecin, mais aussi par l'utilisation non autorisée de méthodes qui ne sont pas acceptables dans cette situation clinique (par exemple, un rinçage buccal intensif, qui conduit au lavage d'un caillot de sang protecteur du trou).

Dans le contexte d'une immunité réduite, d'un certain nombre de maladies concomitantes et chez les personnes âgées, les risques de développer une alvéolite de l'alvéole même avec une simple extraction dentaire sont augmentés.

 

Les symptômes de l'alvéolite

Ainsi, après qu'une dent a été retirée, le trou, surtout s'il est sec (sans caillot de sang), peut déjà s'envenimer 2 jours après la procédure. Dans ce cas, au début, il n'y a pas de douleur aiguë, mais seulement une légère douleur douloureuse apparaît, aggravant avec la nourriture.

Dans ce cas, les restes de nourriture et de salive sont souvent déterminés dans le trou. Les bords des gencives au site de la dent extraite sont rouges, lorsque vous les touchez, il y a de la douleur. L'état général de la personne est satisfaisant, il n'y a pas de température.

Au stade initial de l'alvéolite, il n'y a pas de douleur aiguë, mais une légère douleur douloureuse apparaît déjà.

Avec la propagation de l'infection purulente, des symptômes plus caractéristiques de l'alvéolite se développent:

  • douleur intense et constante au niveau du site de la dent extraite;
  • la propagation (irradiation) de la douleur aux zones voisines - de la zone maxillo-faciale à la zone de la tête;
  • une augmentation de la température corporelle à des valeurs relativement élevées (jusqu'à 38) et l'apparition de frissons qui lui sont associés, une sensation de courbatures dans le corps et une détérioration du bien-être général;
  • l'apparition d'une halitose putride à la suite de la suppuration du trou;
  • l'absence de caillot sanguin dans la plaie (trou sec);
  • la présence d'un revêtement gris sale à la surface de la gencive cicatrisante (parfois un trou noir est observé);
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques sous-maxillaires;
  • l'un des signes importants et caractéristiques de la suppuration du trou à la place de la dent extraite est l'apparition d'exsudat purulent de la plaie, en particulier lors de la pression sur la gencive.

Avec une inflammation sévère de la plaie, la température peut augmenter et une sensation de frissons et de faiblesse générale peut apparaître.

Rétroaction

«Mercredi, je suis allé retirer la molaire inférieure, car il restait un moignon qui n'était plus adapté à la couronne. L'enlèvement a été rapide et sans presque douleur, ils l'ont nommé pour se rincer la bouche et l'ont renvoyé chez lui pour un traitement.

Jeudi, à l'endroit où se trouvait la dent, une douleur intense a commencé et les gencives ont enflé. Une autre halitose terrible est apparue. Finalement, je suis venu chez le médecin qui m'a arraché la dent la veille. Elle m'a regardé et m'a conseillé de «fixer» et d'appliquer un chauffe-glace sur ma joue enflée. Après quelques jours, le gonflement a diminué, mais les gencives n'ont pas moins souffert. Je buvais plusieurs fois par jour du Nurofen. Mais la douleur ne s'est pas arrêtée, alors je suis retourné chez cette tante.

Ils ont pris une photo de moi et ont dit que tout allait bien, mais il y a des os tranchants de l'endroit où ma dent était. Ils ont donc décidé de les retirer. C'était très douloureux quand j'ai encore fouillé dans les gencives et enlevé ces "os", puis mis de la gaze, forcé de mordre et renvoyé chez moi.

Après quelques heures, des douleurs lancinantes infernales ont commencé, alors j'ai décidé d'aller dans une clinique privée à proximité, où ils m'ont tout expliqué. Il s'avère que la dent a été mal enlevée pour moi, il y avait beaucoup de morceaux de la dent détruite et des os de la mâchoire, de sorte que tout cela se mélangeait à l'infection et donnait du pus. Avec une injection, ils ont nettoyé tout cela sans douleur, ont mis une serviette en gaze avec une pommade sur le dessus et ont fait des recommandations. «Ce jour-là, je me sentais mieux, alors je suis allé chez le médecin qui a enlevé la dent avec moi, pas même avec mon pied.»

Kristina, Iekaterinbourg

 

Que peut-on faire à la maison pour le traitement d'urgence d'un trou purulent

Si, après l'extraction des dents, le trou commence à s'infecter ou si les autres symptômes de l'alvéolite décrits ci-dessus apparaissent, et qu'il n'est pas possible de consulter un médecin dans un proche avenir, vous pouvez essayer de soulager vous-même l'état à la maison.

S'il est difficile de se rendre chez le médecin, les symptômes de l'alvéolite peuvent bien être atténués à la maison, surtout si vous prenez un traitement à temps.

Cependant, il est important de garder à l'esprit que loin de toutes les méthodes apparemment efficaces sont inoffensives. Certaines lotions et rinçages ne font qu'exacerber la situation, créant les conditions préalables à une progression encore plus importante de l'inflammation.

Ainsi, par exemple, la plupart des amis attentionnés peuvent vous conseiller sur une solution de soude et du peroxyde d'hydrogène à 3% pour le rinçage - il semblerait que des remèdes populaires éprouvés pour soulager l'inflammation. Mais la plupart des médecins sont clairement contre une telle moquerie du corps, car la soude et le peroxyde, malgré leur effet antiseptique, peuvent également laver un caillot sanguin protecteur, laissant le trou noir vide encore sans défense avant l'infection.

Avec l'alvéolite, il n'est pas recommandé de se rincer la bouche avec du peroxyde d'hydrogène, ainsi que de la soude.

Les remèdes relativement sûrs et efficaces pour le traitement de l'alvéolite peuvent être des antiseptiques naturels - par exemple, les décoctions de camomille et de sauge, qui conviennent tout à fait à la maison. Mais ici, il y a des nuances importantes:

  • rincez-vous la bouche intensivement afin de ne pas laver le caillot de sang. Il suffit de simplement attirer l'eau dans la bouche et de maintenir la solution dans un endroit douloureux pendant 2-3 minutes.
  • Pendant la procédure, vous ne pouvez pas aspirer les restes d'un caillot de sang en décomposition de la plaie, même si elle sent mauvais et semble noire. Et plus encore, il est impossible de choisir un caillot avec un cure-dent ou un coton-tige.
  • Il est important d'organiser ces rinçages antiseptiques aussi souvent que possible (10-12 fois par heure, jusqu'à ce qu'une nette amélioration se produise).

Après une consultation préalable avec un médecin (au moins par téléphone), vous pouvez utiliser des analgésiques comme Pentalgin, Ketorol, Ketanov, Nise, Baralgin ou autres.Cependant, il faut comprendre que ces médicaments ne soulagent que la douleur, mais ne traitent pas l'alvéolite et les processus inflammatoires associés.

Supposons maintenant que vous avez réussi à arrêter vous-même les symptômes de l'alvéolite - la douleur aiguë a disparu, la suppuration du trou a semblé diminuer, le gonflement des gencives et des joues s'est calmé. Que faire ensuite?

Même si le trou dentaire après l'auto-traitement a cessé de s'aggraver, vous devriez toujours demander l'avis d'un dentiste.

Tout d'abord, ne vous y trompez pas beaucoup et détendez-vous, en espérant que le trou ne s'envenimera plus. Souvent, dans de tels cas, le processus ne se traduit que de aiguë à chronique. Par conséquent, dès qu'il devient possible d'obtenir un rendez-vous avec un dentiste, cela doit être fait afin d'éviter l'apparition d'autres exacerbations.

 

Traitement professionnel de l'alvéolite: à quoi pouvez-vous vous attendre dans le cabinet du dentiste

Lorsque les patients consultent un dentiste-chirurgien au sujet de l'inflammation du trou après la procédure d'extraction dentaire, le médecin voit généralement l'image suivante dans la cavité buccale: le caillot de sang dans le trou est complètement absent ou il y a des résidus en décomposition; avec une pression sur la gencive, du pus avec une odeur désagréable peut être libéré. C'est généralement suffisant pour diagnostiquer une «alvéolite» et procéder à son traitement immédiat.

Le traitement de l'alvéolite après extraction dentaire comprend plusieurs étapes:

  1. Tout d'abord, une bonne anesthésie est donnée;
  2. Un curetage (nettoyage) du trou de la dent extraite est effectué - il est gratté avec un traitement mécanique approfondi du tissu nécrotique tout en lavant la plaie avec des solutions d'antiseptiques provenant de débris alimentaires, de salive, de caillot carié, etc.;
  3. Ensuite, le trou est rafraîchi avec un scalpel;Pendant le traitement de l'alvéolite, le médecin rafraîchit généralement la plaie, assurant ainsi la formation d'un caillot sanguin protecteur.
  4. Selon le témoignage, des coutures se superposent au trou, une serviette en gaze est installée avec ou sans médicament;
  5. Des recommandations pour le soin des plaies sont données et des rinçages antiseptiques et des médicaments pour une application topique sous forme de gels ou de pommades sont prescrits.

Les sutures sont bien placées sur la dent.

Placer des médicaments dans le trou lui-même est une méthode dépassée, mais pour les institutions budgétaires, elle est actuellement l'une des plus efficaces dans le traitement de l'alvéolite, bien qu'elle ne soit pas sans inconvénients.

Les médicaments suivants peuvent être utilisés comme antiseptiques pour poursuivre le traitement à domicile de l'alvéolite (comme convenu avec le médecin):

  • Corsodyl;
  • Hexicon;
  • La stomatidine;
  • Chlorhexidine;
  • Eludryl.

Pour l'application sur les gencives, le gel Metrogil Denta et la pâte adhésive dentaire Solcoseryl sont parfois utilisés.

Rétroaction

J'ai été retiré du reste de la dent il y a 6 jours. Au début, des injections ont été faites dans toute la gencive, puis pendant longtemps, elles n'ont pas pu ramasser la racine avec une pince, car elle s'effondrait constamment. Mais, Dieu merci, s'est retiré.

Déjà à la maison, quand le gel est passé, c'est devenu si terriblement douloureux que j'ai dû avaler des analgésiques. Littéralement un jour plus tard, il semblait qu'une odeur était apparue de la bouche, et le trou a commencé à faire encore plus mal. Je ne devais pas aller travailler, j'ai décidé de me faire soigner à domicile avec des rinçages à la camomille. Au début, cela est devenu plus facile, mais vers le soir, les gencives ont commencé à pulser et le corps a commencé à se briser. Et la température est de 37,8 ° C. Je me suis allongé pendant deux jours, mais la température et la douleur dans les gencives, là où se trouvait la dent, n'ont pas disparu. Terriblement ne voulait pas revenir à la vitesse, mais il n'y avait pas où aller, plus il semblait que la joue commençait à gonfler. J'avais juste peur de mourir à l'avance, alors je suis allé passer un examen.

Le médecin a dit que j'avais une alvéolite, mais un peu plus et ça serait devenu bien pire. Elle a nettoyé la plaie du pus et prescrit des médicaments pour traiter les gencives. Pour le moment, la gencive n'est pas encore complètement guérie, mais la température et la douleur ont disparu et le gonflement diminue chaque jour. Donc, si vous voulez prendre soin de vos petits-enfants, il vaut mieux ne pas traîner comme moi.

Nadezhda, 45 ans, Moscou

Parfois, pour une meilleure guérison, un médicament spécial est déposé dans le trou.

Les procédures physiothérapeutiques sont parfois utilisées pour traiter l'alvéolite après extraction dentaire:

  • Thérapie par micro-ondes;
  • Traitement au laser hélium-néon;
  • District fédéral de l'Oural;
  • Fluctuation.

 

Prévention de l'alvéolite

Pour qu'une fois la dent retirée, le trou ne s'infecte pas, vous devez soigneusement considérer les recommandations du médecin pour le soin des plaies. Vous ne devez pas utiliser les fonds qui n'ont pas été affectés.

Pour prévenir l'alvéolite, vous devez bien entretenir le trou immédiatement après l'extraction dentaire, sans négliger les conseils d'un médecin.

En cas de doute sur la compétence du médecin et l'exactitude des recommandations, vous pouvez demander conseil à d'autres cliniques. Personne n'interdit d'obtenir des conseils professionnels même dans trois établissements médicaux, d'autant plus que ces consultations sont presque toujours gratuites.

Pour que les processus de guérison se déroulent en mode normal, vous ne devez pas cueillir la plaie, gratter arbitrairement la gencive, extraire un caillot de sang, le sucer et l'endommager avec quelque chose. Il est particulièrement important de ne pas mâcher de nourriture sur le côté de la mâchoire où la dent a été retirée pendant au moins quelques jours afin que le caillot de sang soit intact.

Si, après une extraction dentaire, le médecin a suturé le trou, le matériau de suture ne peut pas être endommagé, car les bords de la plaie peuvent diverger et le trou deviendra un objet d'infection secondaire. Il va sans dire qu'aucune main (ni propre ni sale) ne peut être utilisée pour vérifier la douleur de la plaie ou pour la nettoyer de la plaque de n'importe quelle couleur.

La mise en place de ces règles simples vous permettra de ne plus vous présenter au rendez-vous du chirurgien et fera le processus cicatrisation du trou après extraction dentaire confortable et sûr pour votre santé.

 

Vidéo intéressante: ce qu'il est important de savoir sur l'alvéolite et comment la traiter

 

Que faire après une extraction dentaire pour éviter les complications

 

Dans le dossier "L'alvéolite comme complication après une extraction dentaire (lorsque le trou est purulent)" 324 commentaires
  1. Espoir:

    Après avoir retiré la dent de sagesse, le médecin a mis un morceau de gaze imbibé de médicament dans le trou et lui a dit de l'accompagner pendant 4 jours. Est-ce que ça va? Et cela ne nuira-t-il pas à la cicatrisation?

    Répondre
    • Dmitry:

      La gaze est retirée 15-25 minutes après le retrait.

      Répondre
      • Anonyme:

        J'ai eu 3 dents retirées du chirurgien, puis une gaze avec de la propolis a été appliquée pendant 4 jours. Une fois retiré du dentiste (sans suture), l'écouvillon de gaze a été retiré après 20 minutes.

        Répondre
    • Anonyme:

      Et ils m'ont mis des médicaments à cause d'un trou sec. Soit dit en passant, combien de personnes ont guéri après leur retrait?

      Répondre
      • Inna:

        Je n'ai pas eu de changements depuis un mois maintenant, un gros trou.

        Répondre
    • Vrai:

      Ma dent de sagesse inférieure a été retirée, une semaine plus tard, ils ont également mis de la gaze avec des médicaments. Mais ils le changent tous les jours pour moi, le médecin a dit que trois jours suffisaient. Il a dit que c'était un antibiotique, pendant une semaine, je n'ai pas pu quitter Ketorol.

      Répondre
    • Irina:

      La présence de gaze est normale lorsqu'il est nécessaire d'éliminer l'inflammation. Ensuite, le médecin retirera la gaze et la plaie guérira rapidement et sans complications.

      Répondre
    • Margot:

      Chaque visite chez le dentiste est un risque énorme de perdre les restes de votre santé. Et tout cela parce que le professionnalisme des médecins laisse beaucoup à désirer. Même si vous payez, il n'y a toujours aucune garantie.

      Répondre
  2. Oleg:

    Après avoir retiré la dent de sagesse dans le trou, un revêtement dense blanc, après le retrait, 3 semaines se sont écoulées. Il n'y a pas de douleur, la tumeur des gencives est passée. La plaque blanche ne passe pas si longtemps - est-ce normal?

    Répondre
    • Lena:

      Oleg, j'ai aussi cette plaque blanche trois semaines plus tard, et quelque chose de blanc suit (je ne sais pas ce que c'est.

      Répondre
  3. Elena:

    Vendredi soir, la dent 7 a été retirée du bas, à droite. La dent était lâche et il y avait un kyste à la racine de la dent.Le fait est que pour le deuxième jour la gencive fait mal et que je ne peux pas ouvrir la bouche normalement, ça la réduit. On ne m'a prescrit aucun antibiotique, car Je suis en position. Que dois-je faire, puis-je rincer quelque chose?

    Répondre
    • Kira:

      Bien sûr, il est possible de rincer: miramistine, chlorhexidine, soude et iode, sel, uniquement pour réchauffer l'eau, et même si cela fait très mal, le paracétamol peut. J'ai le même problème, je suis en position, la dent a été enlevée il y a deux jours, et la mâchoire et le trou lui-même me font insupportablement souffrir, ça fait même mal de parler ... Je m'inquiète, comme s'il n'y avait pas d'inflammation.

      Répondre
      • Nina:

        Kira, pourquoi donnez-vous les mauvais conseils? Tu n'es pas docteur. Vous envoyez des gens dans le prochain monde. Est-il possible d'appliquer un coussin chauffant chaud sur une plaie ou à un endroit où un processus inflammatoire ou un abcès est possible? Cela intensifiera encore plus le processus pour le pire - la suppuration avec une transition possible vers l'infection. Le soda et le peroxyde d'hydrogène ne doivent pas être rincés. Parmi les outils les plus connus que les médecins prescrivent de rincer après extraction dentaire, il s'agit de la chlorhexidine et de la miramistine. Les gens, ne lisent pas les conseils d'Internet, mais vont chez le médecin, du moins selon la politique de la dentisterie ordinaire, s'il n'y a pas de financement pour un chirurgien rémunéré. Et là, ils enverront en direction de l'Institut de médecine dentaire, en chirurgie. Peut-être qu'avec le temps, ils détecteront l'inflammation après le retrait et aideront. Julia Nachalova a retardé son rendez-vous chez le médecin, a décidé de se guérir, c'est ce qui s'est passé. Jamais en aucun endroit, si ça fait mal, ne mettez pas de coussin chauffant chaud, surtout sur les flux et l'appendicite. Seul le froid inhibe le processus inflammatoire jusqu'à l'arrivée des médecins ou jusqu'à la clinique. La chlorhexidine et la miramistine ne sont pas conseillées par moi, mais par tous les chirurgiens. Toute santé.

        Répondre
  4. Natalya:

    11/25 une dent a été retirée (les 5 inférieures sur le côté droit). Après 3 jours, les gencives ont commencé à faire mal comme une dent fait mal avec une inflammation du nerf. Seul fanigan a aidé à la douleur. J'ai aussi fait des bains avec un bouillon de sauge. Je pensais que la douleur passerait, mais elle n'était pas là. J'ai dû aller chez le dentiste, on nous a diagnostiqué une alvéolite. J'ai nettoyé le trou, mis le drainage d'iode. À la maison, on leur a prescrit de prendre l'antibiotique azithromycine pendant 3 jours, d'égoutter de la lincomycine avec de la lidocaïne dans le trou tout au long de la journée (mettre 2 mètres cubes de lincomycine et de la lidocaïne cubique dans la seringue, de plier l'aiguille de la seringue comme si elle était en deux et, en dirigeant dans le trou, d'égoutter toute la journée). Il a également conseillé au médecin de mettre un tampon avec de la pommade «levomekol» sur le trou. Et aussi des bains de chlorhexidine. J'espère que les gencives guériront sans autres problèmes.

    Répondre
    • Anonyme:

      Natalya, bonjour. J'ai la même chose. Hier, nous avons fait une autopsie, nettoyé et mis dans un drain. J'ai rendu visite au dentiste aujourd'hui, a-t-il dit, tout va bien et supprimera le drainage demain ou après-demain. Avez-vous guéri pendant longtemps?

      Répondre
  5. Zahar:

    Le 27 novembre, a retiré la dent, figure huit, en bas à gauche. L'opération a été difficile, après le retrait, la plaie ne guérit pas. Je suis allé chez le médecin pour un examen, il a nettoyé le trou et a mis une éponge avec des médicaments. Trois jours se sont écoulés, il y a de la douleur. Aujourd'hui j'ai marché encore et encore nettoyé le trou et mis l'éponge ... J'ai dit de rincer à la camomille, rien de plus ... Déjà fatigué, honnêtement, que dois-je faire, quelqu'un dira, s'il vous plaît?

    Répondre
    • Anonyme:

      Zahar, comment va une dent? J'ai la même histoire. Je sens que je dois aller chez le médecin, être traité. Lui-même ne passe pas. La dent a été enlevée le 15 mars et aujourd'hui, c'est le 1er avril.

      Répondre
  6. Anastasia:

    J'ai enlevé une dent il y a une semaine, 6 en bas à droite. L'enlèvement a été difficile: ils ont assommé mes racines. En trois jours, les gencives étaient douloureuses, et là tout est devenu gris. Je suis allé chez le médecin, elle a nettoyé le trou, ça faisait mal. Elle a mis le médicament, a dit de l'accompagner pendant 3 jours. Après 3 jours, elle est venue, elle a retiré le médicament, a déclaré la pommade pour y mettre du solcoséryl. Le médecin ne dit rien, j'ai un trou noir et l'odeur vient de là. J'ai décidé de rincer avec une camomille. Je ne sais pas quoi faire, la gencive me fait mal (comment tout y guérira-t-il, si la pommade est constamment là?

    Répondre
    • Andrey:

      Changez de dentiste.

      Répondre
    • Elena:

      Comment le trou est-il nettoyé?

      Répondre
      • Svyatoslav Gennadievich:

        Bonjour Elena! Il existe certaines normes de protocole pour réviser un puits après son retrait, mais la technique de travail avec les puits problématiques est individuelle pour chaque médecin. Personnellement, dans mon travail, j'utilise l'option de prendre soin du trou. Tout d'abord, l'anesthésie est effectuée de manière à éviter toute douleur. Lorsque le patient ne sent rien dans la zone du trou, j'effectue son traitement: j'enlève les fragments de tissu osseux et la couronne de la dent, les granulomes, etc., le cas échéant. Un bon caillot de sang se forme progressivement et le travail avec les instruments de curetage s'arrête: un tampon de gaze avec un anti-inflammatoire antibactérien est placé. Des remèdes maison pour l'auto-traitement sont prescrits, suivis d'une visite de suivi obligatoire. Habituellement, une seule visite de ce type est requise, car un trou propre guérit de lui-même sans symptômes désagréables.

        Répondre
  7. Natalya:

    Il y a une semaine, la dent a été retirée à droite, une injection payée a été effectuée. Les gencives sont un peu gonflées et douloureuses, douloureuses. J'ai bu 2 paquets de comprimés de Ketonal, je les ai caressés et le trou me fait tellement mal.

    Répondre
  8. Denis:

    La dent de sagesse inférieure droite a été retirée, 6 jours se sont déjà écoulés, un mal de gorge de ce côté et une oreille, une plaque blanche sur toutes les dents de ce côté. Pus, probablement d'en bas aussi. Lui-même sous surveillance, analgésique sodique et paracétamol. Je ne peux pas avaler, ma bouche ne s’ouvre presque pas. Comment être Pouvez-vous rincer le soda souvent?

    Répondre
    • Anonyme:

      Vous avez peut-être un trou sec. Je l'ai maintenant. Assurez-vous de consulter un médecin. Chaque jour, ils sont lavés et de la propolis est appliquée. Devrait aider, la douleur a disparu.

      Répondre
    • Anonyme:

      Tout était pareil. Je suis allé chez le médecin - ils ont coupé la gencive, beaucoup de pus est sorti et c'est devenu plus facile.

      Répondre
  9. Lisa:

    Honnêtement, après ces commentaires, j'ai peur de remonter une dent. J'ai une dent de dos pourrie, à cause de cela il y a une odeur désagréable, bien que je la brosse. Avant, il y avait une dent plus grosse, maintenant elle s'effrite. Vous devez d'abord retirer une dent? Ou faire quelque chose avant cela? Dites-moi, s'il vous plaît.

    Répondre
    • Anonyme:

      Le plus tôt vous vous en débarrasserez, mieux ce sera! Et si vous suivez toutes les prescriptions du médecin, vous vous en sortirez sans complications.

      Répondre
    • Eugene:

      N'ayez pas peur 🙂 Toutes les règles seront, hier enlevé 2 dents: 6 et 4, et aujourd'hui 8. Deux blessures presque guéries, cependant, j'ai bu les comprimés la veille du chirurgien, et demain je pique toujours, pour la coagulation sanguine. Aujourd'hui, un caillot blanc est déjà apparu, comme du coton (le médecin a dit que les blancs sont comme des globules blancs, et il vaut mieux ne pas les tracasser). C'est vrai, j'ai englouti ce caillot maintenant 🙂 Et il y avait une tache de sang dans le trou. Donc toutes les règles 🙂

      Répondre
    • Jana:

      Effectuez une suppression. Ils l'ont retiré sous anesthésie, aujourd'hui je l'ai fait - ça ne fait pas mal du tout!

      Répondre
  10. Inna:

    Combien de temps un trou sec guérit-il? Au moins les gencives seront retardées, sinon le trou est gros, 1 mois s'est écoulé, mais il n'y a pas de changement.

    Répondre
    • Anonyme:

      Un trou sec ne se guérira pas, il est nécessaire pour le dentiste.

      Répondre
  11. Galina:

    D'urgence! Y a-t-il un médecin sur le site maintenant, quelqu'un peut-il répondre à ma question?

    Répondre
    • Konstantin:

      Les médecins viennent ici périodiquement, ne s'assoient pas constamment ici. Ils répondent aux questions, mais, bien sûr, pas cette minute même)

      Répondre
    • Anonyme:

      Oui. Je suis docteur.

      Répondre
  12. Tanya:

    Ma dent a été enlevée en haut, quatre, l'opération a été difficile. Pendant 2 semaines, tout a terriblement mal, n'a pas dormi et n'a pas mangé. Maintenant c'est mieux, il n'y a pas beaucoup de douleur. Mais je m'inquiète de la croissance de la viande du trou. Je l'ai blessé, il est doux comme du silicone. Que pourrait-il être? Merci d'avance pour votre réponse.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour, Tanya. En raison d'un retrait difficile, la guérison du trou a été lente. L'épithélium autour des gencives a commencé à croître et à se «contracter». Cela ne semble pas toujours personnel. J'ai observé ce problème plus d'une fois (en particulier chez les patients âgés). La gomme pousse vraiment au hasard, remplissant le vide dans le trou, comme Dieu met l'âme. En fin de compte, après environ deux semaines, la plaie prend une forme plus ou moins belle: les bords deviennent lisses et, en conséquence, la gencive elle-même est uniforme.Il peut prendre sa forme définitive (en particulier après des déménagements complexes et traumatiques) au plus tôt 3 à 4 mois (avant six mois).

      Répondre
    • Dima:

      Il y a 6 mois supprimé. Maintenant, il est sorti du trou, comme vous l'avez fait - doux au toucher, comme le silicone, et en forme comme un PEA. Il n'y a pas de douleurs. Mais je n'aime pas l'apparence de ce trou.

      Répondre
    • Anonyme:

      Consultez un médecin, très probablement, cette éponge de gélatine a gonflé et a grandi, seul un médecin devrait la couper.

      Répondre
  13. Ulyana:

    Une dent de sagesse m'a également été retirée le 29 mars. La douleur est infernale. Je suis retourné à la réception, le médecin a pris une photo, tout est normal. Il a dit une inflammation du trou, a prescrit un antibiotique et du kétorol. Aujourd'hui, je bois 3 jours, la douleur ne disparaît que pendant un certain temps. Faiblesse, vertiges, nausées. Il n'y a pas de température. Combien de plus boire des antibiotiques?

    Répondre
  14. Svyatoslav Gennadievich:

    Bonjour Ulyana! Un antibiotique est généralement pris de 5 à 7 jours, mais la consommation est également plus longue dans les situations difficiles. La durée de l'admission est contrôlée par le médecin traitant.

    Il est étrange que le médecin, ayant fait le bon diagnostic d '"inflammation du trou" ou d' "alvéolite", se soit limité aux prescriptions, mais n'a pas guéri le trou avec la formation d'un caillot frais. Cela se fait sous anesthésie locale et conduit presque toujours au succès dans les prochains jours. Dans ma pratique, en plus du curetage, sur la plaie, j'applique un pansement de gaze avec une pommade antimicrobienne et anti-inflammatoire pendant 10-15 minutes. C'est la thérapie locale + les recommandations générales qui donnent un résultat rapide. J'ai peur que sans attention à votre trou, vous puissiez simplement attendre longtemps un résultat positif, ce qui peut être dangereux.

    Répondre
  15. Lumière:

    Le 29, je me suis fait arracher une dent. Et le trou fait toujours mal et il y a quelque chose de blanc dedans. Maintenant, la dent adjacente fait mal lorsqu'elle est pressée. Qu'est ce que c'est

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour lumière! L'expression «le trou fait toujours mal» est un concept vague. Puisque vous n'avez pas décrit la nature de la douleur, j'ose suggérer que la douleur se limite à manger. Il est clair que plus le retrait est difficile, plus le processus de cicatrisation est lent.

      Le fait que 10 jours se soient écoulés et que la blessure soit ressentie n'est pas un indicateur du problème. «Quelque chose de blanc» dans une plaie est une définition vague. Bien sûr, cela suggère que le «petit blanc» est bien meilleur que le gris sale, le noir, le brun foncé et même avec une odeur putride. Si vous soupçonnez qu'il s'agit d'un exsudat purulent, les symptômes seraient plus brillants. Vraisemblablement, ce que vous avez maintenant est conforme à la norme.

      Les dents voisines après avoir été enlevées à un degré ou à un autre font presque toutes mal «lorsqu'elles sont pressées». La proximité de la plaie affecte les tissus environnants autour des dents situées près du trou. Cela passera à mesure que le trou guérit et s'adapte.

      Répondre
  16. Irina:

    Dites-moi, s'il vous plaît, le 11 avril, j'ai sorti les huit derniers, je bois Niz depuis une semaine maintenant, parce que la douleur ne passe pas, la joue est enflée, il y a des taches blanches. Je suis retourné chez le médecin le 15 avril, j'ai regardé ... J'ai dit que c'était la norme pour les ablations complexes et que ça pouvait faire tellement mal jusqu'à 2 semaines. Mais ça me fait peur ... Je ne peux vivre qu'avec Nise. Dites-moi, est-ce la norme? Ou devriez-vous voir un autre médecin?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Irina! L'enflure et la douleur intense pendant plus d'une semaine ne sont pas la norme. Critique le premier jour après le retrait, mais pas plus.

      Il existe toujours des méthodes plus humaines que la «chimie» pour éliminer les symptômes d'une violation dans la guérison du trou. Je pense qu'il vaut toujours la peine de se présenter à un autre médecin pour clarifier la situation et (ou) mener les événements. Chaque médecin aborde ces problèmes individuellement. Il suffit de retraiter le trou sous anesthésie avec l'élimination des restes de l'os broyé, des parties de la dent, du granulome, etc. Parfois, il suffit de rafraîchir la plaie avec la formation d'un caillot de sang à part entière pour que rien d'autre ne fasse mal.

      La question de l'introduction de médicaments (éponges, onguents, gels, etc.) dans une plaie ou une plaie reste ouverte - elle est décidée par chaque médecin individuellement en fonction de l'expérience acquise dans le cadre d'un travail réussi.

      Répondre
  17. Irina:

    Merci beaucoup pour la réponse, aujourd'hui je ne pouvais pas le supporter, je suis retourné chez le même médecin, car un autre médecin ne travaille pas aujourd'hui. Encore une fois, il a dit que c'est la norme, la douleur, dit-il, peut durer jusqu'à 2-3 semaines, le trou est resserré et les taches blanches sont des peaux mortes. Prescrit d'appliquer la proposition diluée au puits. Mais le laissant, elle a de nouveau bu du kétorol. Je me réveille la nuit de la douleur toujours lancinante qui me hante. Demain, je vais voir un autre médecin ... ((

    Répondre
  18. Irina:

    Un autre médecin a également déclaré qu'il n'y avait apparemment aucune inflammation. Il n'y a pas non plus de caillot dans le trou ... Et il est profond ((Si la douleur ne disparaît pas avant le week-end, assurez-vous de la montrer à nouveau - prenez une photo et prescrivez un antibiotique ... Mais, il semble que la douleur soit devenue plus tolérante. Chaque jour compte.

    Dites-moi, pouvez-vous faire du sport? 1,5 semaine s'est écoulée ...

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour encore, Irina! J'espère pour votre prompt rétablissement. Il est dommage que le médecin n'ait pas commencé à former un nouveau caillot pour vous. Mais d'un autre côté, de nombreux patients n'aiment pas être repris dans la plaie, bien qu'avec un «gel».

      Comme le travail n'a pas été fait et qu'une semaine et demie s'est écoulée, le sport n'est pas contre-indiqué en quantité modérée. Habituellement interdit de se livrer à un travail physique dans les 2-3 premiers jours après l'extraction dentaire afin d'éviter les saignements. Dans votre cas, j'aimerais que le sang lui-même disparaisse: vous tiendriez une serviette stérile pendant 10 minutes, formant un bon caillot. C'est lui qui enlève presque toujours tous les mauvais symptômes (surtout la douleur).

      Mais plus proche de 100%, courez ne courez pas, poussez pas ne poussez pas, et le sang n'ira plus, car la plaie du bas est déjà recouverte d'un nouveau tissu jeune. Votre santé aussi! Vous penserez peut-être moins aux mauvais!

      Répondre
  19. Oksana:

    Bonjour J'ai retiré les huit inférieurs il y a deux semaines (ce n'était pas traumatisant et plutôt rapide, bien que la dent ait été coupée pour réduire la charge sur la mâchoire, elle était grande). Le médecin a averti qu'il y aurait plus de douleur que lors du retrait des huit précédents (retiré il y a deux mois), car les racines étaient légèrement pliées et touchaient le nerf. Trois jours après l'ingestion de nourriture, le trou était suppuré (il n'y avait aucun moyen de se rendre chez le médecin). Quand je suis arrivé à la réception, ils ont fait un rinçage et ont mis les alvoles, cela a aidé au début, la douleur a disparu immédiatement, mais après quelques jours, la douleur douloureuse est revenue, parfois lancinante, perçant la mâchoire (elle n'a pas cédé dans la tempe et l'oreille). Il n'y avait pas de température, la douleur augmentait le soir, l'œdème était très faible. Les gencives étaient rouges et enflées, le médecin a mis l'alvéolite et fait un curetage en une semaine, a prescrit un antibiotique à large spectre. Il a d'abord mis une éponge avec des médicaments, après une journée de lavage, a mis un tampon de gaze iodoforme, et encore deux jours plus tard. Et, comme, tout y guérit normalement, mais des douleurs sourdes et sourdes apparaissent régulièrement dans le trou (6ème jour après le curetage). Je ne suis déjà que paranoïa et je crains que ce ne soit encore une sorte de complication. Dites-moi, est-ce normal et à quelle fréquence cela se produit-il? Et quand sonner l'alarme?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Oksana! Eh bien, essentiellement la question: un certain nombre de dentistes sont sûrs que l'alvéolite est le résultat d'une mauvaise préparation d'une plaie par un médecin. Autrement dit, si toutes les conditions pendant l'opération étaient remplies (précision, stérilité, rapprochement des bords de la plaie, un bon caillot, etc.), alors l'alvéolite ne se produit presque pas.

      Bien sûr, personne n'est à l'abri des erreurs, de sorte que l'alvéolite peut être considérée comme le résultat d'une violation mutuelle des régimes. Vous pouvez également «aider» le trou à arriver à un tel état, mais ne désespérez pas. Le médecin a mené les travaux sur le traitement de l'alvéolite. La phase aiguë est passée et les effets résiduels persistent, mais temporairement.

      La fréquence de l'alvéolite chez les patients de chaque médecin est différente.Plus le médecin fait d'erreurs (et le patient ne suit pas les recommandations), plus les statistiques sont élevées. Je pense que c'est pour "sonner l'alarme" lorsqu'une odeur putréfactive du trou apparaît, la température augmente et (ou) les formes gonflées.

      Malheureusement, sans inspecter le trou, on ne peut rien dire de positif ou de négatif. C'est pourquoi il est si important de résoudre tout problème douteux avec votre médecin. En cas de méfiance à son égard, personne n'interdit de consulter un autre spécialiste. Je pense que vous prendrez la bonne décision. Guérissez bientôt!

      Répondre
  20. Oleg:

    Bonjour Ils ont sorti la dernière dent de la rangée. Il n'y a plus de douleur. Aujourd'hui, lors du brossage des dents, un bouchon de sang s'est rincé, qui se forme après le retrait. Le trou est resté ouvert. Est-ce un trou sec maintenant et vaut-il la peine d'aller chez le dentiste, ou va-t-il se traîner, comme il se doit?

    J'ai oublié de préciser que le caillot s'était rincé le septième jour après son retrait.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Oleg! La perte d'un caillot de sang peut provoquer ou non des symptômes de puits sec. Afin de ne pas deviner sur le marc de café, même si c'est déjà le 7ème jour d'enlèvement, il vaut mieux aller voir son médecin et clarifier toutes les nuances. Un médecin compétent trouvera la bonne solution. Personnellement, je formerais à nouveau un caillot frais sous anesthésie locale et dormirais paisiblement, puisque le pansement biologique est en place. Les tactiques des médecins sur le même sujet peuvent être différentes, vous devez donc écouter l'avis d'un collègue et suivre ses principes d'assistance dans cette situation.

      Répondre
  21. Irina:

    Et c'est encore moi)) Aujourd'hui, j'étais à nouveau chez le dentiste, alors que mon oreille commençait à me faire mal, avec des maux de dos. Le dentiste a envoyé à l'ORL, car, dit-il, très probablement, il saignait. L'ORL a regardé et a dit qu'il s'agissait d'une névralgie - de la dent ... J'ai recommandé d'écailler du xefocan ou du flamadex. Les nerfs s'épuisent ((Le dentiste a dit de venir après le week-end, si ça ne va pas mieux - ils vont faire un nouveau caillot sous anesthésie. Il me semble que je mourrai bientôt ... Fatigué, mes forces ont disparu ((

    Répondre
  22. Elena:

    Bonjour Le bas à droite 6 a été retiré le 20 avril. Le retrait est complexe, un os de 3 sur 5 mm est exposé à l'intérieur de la gencive. Le médecin a déclaré que l'os allait interférer pendant un certain temps et a appliqué le médicament. La douleur n'est pas forte, plutôt douloureuse, une sensation de léger gonflement, le ganglion lymphatique sous la mâchoire a augmenté. Je rince avec une solution de furatsiline et irrigue la plaie avec de la miramistine, mais tout de même pendant 3 jours il y avait une odeur désagréable du trou. Le médecin n'a donné aucune recommandation, au contraire, elle a dit que le premier jour de son retrait, elle ne se rincerait pas la bouche, elle avait prescrit des antibiotiques. Premièrement, je m'inquiète de combien de temps l'os sera exposé, et en général, les tissus y pousseront-ils, c'est vraiment une vue «terrible» + est-il possible de se débarrasser de l'odeur à la maison en utilisant des médicaments et un antibiotique?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Elena! Avec tout le respect que je dois à ma collègue, je ne suis pas d'accord avec sa tactique. Premièrement, l'os ne doit pas être laissé à découvert par les gencives - c'est le chemin de la douleur et un grand risque de développer une alvéolite. Deuxièmement, le médecin doit donner des recommandations, surtout après une ablation complexe.

      Le fait que vous ayez pris la voie de l'auto-traitement est compréhensible, mais risqué (l'effet irritant de nombreux médicaments ne permet pas de les utiliser après leur retrait).

      Concernant le bord saillant de l'os: il peut simplement se transformer en exostose, qui devra être polie. Que vous le vouliez ou non, il est préférable de contacter un autre chirurgien dentaire ayant une expérience dans ce domaine. Il est possible de broyer les exostoses osseuses, de lisser les bords, d'enlever les fragments (j'en suis sûr), de nettoyer à nouveau la plaie et, selon les indications, de suturer les bords de la plaie. Il est nécessaire que la plaie ne soit pas béante - la porte d'entrée pour la nourriture, l'infection, etc.

      Ensuite, le trou guérira confortablement et sans douleur (avec un minimum d'inconfort et en quelques jours). Je vous souhaite une bonne santé!

      Répondre
    • Arthur:

      Eh bien, comment votre situation s'est-elle développée? Lui-même dans le même état, retiré 6, ça fait mal pendant 2 jours, puis il s'est arrêté, mais l'os est visible. Et donc, le 7ème jour, j'ai toujours touché cet os avec ma langue, ça a commencé à faire mal le soir, ça fait mal depuis 3 jours déjà, une douleur lancinante.

      Répondre
  23. Anonyme:

    Bonjour Il y a trois jours, la septième dent a été enlevée d'en haut, c'était avec du pus et je n'ai toujours pas de caillot de sang! C'est mauvais?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour En fait, un caillot de sang formé après l'extraction d'une dent est la norme, mais souvent même sans caillot, la guérison a lieu sans complications graves. L'essentiel est qu'il n'y ait pas de symptômes caractéristiques: température, gonflement, douleur aiguë, etc. Dans tous les cas, une visite chez le dentiste doit être sûre d'exclure les problèmes futurs avec le trou. Si vous n'avez toujours pas la possibilité de consulter un médecin, vous devez suivre clairement leurs recommandations. Soyez en bonne santé!

      Répondre
  24. Natalia:

    J'ai enlevé la dent, 5 jours se sont écoulés, l'œdème fait terriblement mal. Que faire

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Les informations ne suffisent pas pour compléter le tableau, mais une cause fréquente de douleur (en particulier 3 à 5 jours après le retrait) est l'alvéolite ("suppuration du trou"). Comme je n'étais pas présent au moment du renvoi, ils ne peuvent parler que par contumace et approximativement. Des interventions brutales et traumatiques avec une mauvaise révision de la plaie entraînent souvent des douleurs sévères, des gonflements, des températures, etc. quelques jours après l'extraction dentaire. Parfois, beaucoup dépend du patient lui-même lorsqu'il ignore les recommandations du médecin: alvéolite ou non. En effet, avec l'alvéolite, le trou peut faire encore plus mal qu'il n'y avait de douleurs avant l'extraction dentaire. La douleur et d'autres symptômes dans plus de 50 à 60% des cas ne s'arrêteront pas tant que la situation dans le fauteuil du dentiste-chirurgien n'aura pas été examinée, qui doit examiner le trou et effectuer son traitement compétent sous anesthésie. Souvent, ces problèmes sont résolus avec votre propre médecin, mais vous pouvez également contacter un autre dentiste en cas de doute de votre part.

      Répondre
  25. L'amour:

    Elle a retiré la dent, deux semaines se sont écoulées, la dent 6. Près de la dent, la tumeur (le sentiment que le pus n'a pas mûri) ne disparaît pas. Le médecin a dit que le temps passera. Maintenant, je regarde - toute la gencive inférieure est rouge. Et où se trouvait la dent, l'enflure augmente de plus en plus. Je sais ce dont j'ai besoin pour voir un médecin et mieux pour un autre. Mais où le week-end les trouverez-vous? Quels premiers soins puis-je me donner?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il existe un service de dentiste de garde dans les hôpitaux, les centres régionaux, etc. La dentisterie est particulièrement populaire maintenant depuis 24 heures, où ils fournissent une assistance continue: je veux dire le secteur privé. C'est cher, mais en ce qui concerne les risques graves pour la vie et la santé - acceptable. Il est seulement possible de se faire du mal, d'autant plus que nous vivons au 21e siècle. Je n'ai pas le droit de nommer quoi que ce soit de séditieux pour vous, car cela ne sera pas dans le cadre de la médecine scientifique.

      Répondre
  26. Lyudmila:

    Après le prochain retrait, le trou me fait toujours mal, c'est déjà une infection. Le médecin m'a prescrit un traitement: comprimés de rifampicine (antibiotique) et pommade au méthyluracile. Couvrez le trou avec ce comprimé et appliquez la pommade sur la plaie - c'est ainsi que je traite mes trous. Mais consultez vos médecins.

    Répondre
  27. Julia:

    Bonjour J'ai enlevé la dent molaire avec un kyste 12.05. J'étais gêné que le médecin n'ait pas pris de photos avant ou après l'opération. Il n'a pas nettoyé le trou, n'a pas donné de rendez-vous, il a simplement lâché prise en paix. Tous ces jours, il y a un gonflement des joues, un gonflement des gencives, le trou est étrangement gris, et en plus maintenant j'ai remarqué à la place de la dent extraite, sur le côté, quelque chose comme de la stomatite. Je soupçonne fortement qu'il s'agit d'une inflammation. Je ne vais chez le médecin que lundi.Dites-moi, s'il vous plaît, quoi rincer et qu'est-ce que c'est en général? Pour être sûr.

    Répondre
  28. Svyatoslav Gennadievich:

    Bonjour Vous listez les signes d'alvéolite naissante (trou gris, œdème), je vous recommande donc de consulter immédiatement un dentiste. L'auto-traitement n'est pas recommandé, car le processus inflammatoire peut être aggravé. Tolérer, bien sûr, personne ne vous propose, donc l'alternative le lundi est de contacter le dentiste sur appel ou dans une dentisterie privée 24h / 24. Heureusement, il existe des services similaires dans les cliniques d'État, en particulier lorsque les hôpitaux pour les patients maxillo-faciaux sont attachés.

    Répondre
  29. Gulnura:

    Bonjour 05/11/16, j'ai été enlevé 8-ku sur la mâchoire inférieure à droite. 6 jours se sont écoulés. Au sommet du trou se formait une plaque blanche oblongue, comme une stomatite. Dans le trou aussi. J'ai suivi les recommandations de soins, je n'ai pas beaucoup rincé, pour ne pas rincer le caillot. Bien que maintenant je ne l'observe pas dans le trou. Le côté droit fait mal, donne au temple. Je ne verrai un médecin que demain après-midi ((Les gencives d'une dent voisine sont enflées.

    Le médecin a prescrit l'antibiotique Tsiprolet, 500 mg, des bains de furatsiline le jour de l'extraction dentaire. Le retrait a été difficile. J'ai bu des antibiotiques, c'est étrange que le trou s'enflamme quand même ... (

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense qu'il y a une suspicion d'alvéolite, même si cela vaut la peine de vérifier les dents voisines pour des caries. Malheureusement, un antibiotique n'est pas une panacée. S'il en était ainsi, alors il serait impitoyablement exploité pour la prévention de l'alvéolite. En général, un antibiotique est plus utilisé pour combattre l'infection avec de graves complications purulentes ici et maintenant: une dent a été retirée avec un «flux» - elle a été prescrite.

      Un caillot de sang peut ne pas être vu au fil du temps, car il dégénère progressivement en tissu et est déjà profond. Il est raisonnable de diagnostiquer la maladie avec le médecin traitant. Je vous souhaite de recevoir des réponses à vos questions et d'ajuster le traitement!

      Répondre
  30. Julia:

    Bonjour Merci pour la réponse. Aujourd'hui, j'étais chez le médecin qui a effectué le retrait - a déclaré que tout allait bien. À ma plainte de stomatite latérale (je pensais que c'était une fistule), j'ai dit que c'était une réaction du corps à l'opération et qu'il n'y avait pas de pus. Le trou et sa couleur le satisfaisaient complètement. Mais je me soucie de l'odeur du trou, pour ne pas dire qu'elle est forte, mais elle l'est. Il n'y a presque pas de douleur, seulement si vous touchez la "stomatite", la gencive est enflée, mais l'enflure n'augmente pas, elle disparaît même. Je pense que d'aller chez un autre spécialiste, voyons ce qu'il dit.

    Répondre
  31. Tanya:

    J'en ai retiré 8 sur le dessus, je me suis retiré rapidement, ils ont dit qu'il n'y avait pas de fragments. Ils ont fait des recommandations. Ne pas rincer, ne pas grimper les mains et la langue, ne pas manger pendant deux heures. J'ai observé, mais le soir j'ai oint Solcoseryl avec de la pâte dentaire. Maintenant, je pense, mais si vous ne pouviez pas le faire, et je suis inquiet 🙂

    La question est toujours la même - je suis venu à la clinique conformément à la politique, car il n'y avait pas d'argent pour un médecin privé rémunéré. J'ai pris 1000 pour une anesthésie payée avec moi. J'ai fait la queue, devant moi, les gens ont payé 700 roubles à la caisse pour une anesthésie payée. Et voilà, je suis venu, je dis: il faudrait que je fasse une bonne anesthésie. Le médecin a regardé et a dit - si avec des médicaments importés, alors 3000, à la caisse. Ou la nôtre - gratuitement. J'étais un peu confuse, j'ai appelé mon mari pour transférer de l'argent sur une carte et j'ai payé. Je regarde le chèque. Deux types d'anesthésie: 300 et 400 roubles., Ce n'est que 700, comme tout le monde, et 2300 indique l'ablation d'une dent complexe. Je ne peux pas comprendre comment le retrait payé lui-même pourrait différer du retrait gratuit selon la politique, j'étais chez le dentiste pour la première fois. J'ai demandé sur la chaise, le médecin n'a pas répondu très clairement - il a dit que les médicaments importés, le trou sera plus petit après le retrait. Je dis, et en quoi la procédure gratuite est-elle différente? En plus de l'anesthésie, payé. Il n'a en quelque sorte pas tout précisé. Je ne comprends pas, bref. Ma dent a été endommagée par des caries sur le dessus. 8 en haut à droite. Entièrement rampé, mais en a cassé un morceau et lui a blessé la joue avec un angle aigu, alors qu'elle se développait sur le côté.L'enlèvement a été rapide, racine blanc-blanc, propre.
    Ici, je pense, à quoi servait le paiement, à comprendre. Suppression gratuite d'autres outils ou quoi?

    Et puis-je utiliser la pâte dentaire Solcoseryl pour me faire du mal?

    Au fait, je n'ai pas pris de photos. Ni avant ni après. Ils ne se sont pas refroidis.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour, Tanya! Quant à la pommade: elle ne peut certainement pas faire de mal. Sa composition biocompatible protège même le puits des agressions des facteurs de la cavité buccale: physiques, chimiques, etc. La pâte dentaire n'est certainement pas un ennemi de votre santé.

      Les prix des traitements sont-ils un ennemi du portefeuille pour le patient? Premièrement, «deux types d'anesthésie» - il semble intéressant du point de vue qu'il n'est possible d'utiliser différents anesthésiques qu'en dernier recours, car cela entraîne des complications. Par conséquent, le médecin travaille à presque 100% avec un médicament d'anesthésie pour une personne 1. Une autre chose est que le nombre de carpules peut être de 1-2 à 3-4 par patient.

      Quant au retrait difficile de la dent de sagesse. Oui, les dents de sagesse sont désormais un élément de revenu spécifique pour les dentistes. Il y a de tels articles dans la liste de prix. Puisque vous avez tout fait par le biais de la caisse enregistreuse, le fait est que le médecin reçoit son pourcentage pas trop élevé (je ne me souviens pas, mais environ 15-20% du total). Personne, sauf le dentiste, ne comprend les caractéristiques de la facturation du prix de la caisse enregistreuse. Les caissiers et les comptables comprennent très peu cela. L'essentiel est que cela soit raisonnable. Bien que mon collègue ait écrit une fois aux grands-mères pour le traitement d'une dent à trois canaux à la caisse pour 2-3 mille roubles, et pour le même traitement aux tantes et oncles - environ 7 à 8 000. Le fait est que pour un traitement, vous pouvez compter quelques points, et certains à ignorer. Il est absolument impossible de contrôler ce processus.

      Face à la crise, le taux de survie de la médecine gratuite est désormais basé sur ces paradoxes. Maintenant, nous ne nous souvenons pas pour quels motifs l'agent de police de la circulation est si actif sur la route - au nom d'un objectif noble? Mais la précision dans le traitement des clients ne doit pas être voilée par l'argent. Ceci est une opinion personnelle.

      Répondre
  32. Espoir:

    Il y a 6 jours, la dent de sagesse supérieure a été retirée. Entré avec douleur au plancher du visage. Ils ont fait des injections, 4 cubes de lidocaïne. Après le retrait, le médecin a demandé de bien tenir l'écouvillon de bandage, puis d'en mettre un autre et a dit de le retirer à la maison. Après le gel, la douleur était folle. J'ai bu du ketonal. Le matin, la douleur était moindre, mais un léger gonflement de la joue est apparu. Le troisième jour, le gonflement est devenu plus grand et la douleur était continue, et le quatrième jour, je suis venu chez le dentiste avec un gonflement et une douleur intense. La bouche ne s'est presque pas ouverte. Après avoir examiné le chirurgien, il m'a dit que tout allait bien, le trou est bon, vous pouvez rincer. Elle a rincé la maison lentement, a marqué une solution de sel de soude sur sa joue et a craché. La douleur n'a pas disparu, l'enflure aussi. Le jour 5, une ecchymose jaune est apparue sur la joue. Pendant tout ce temps, j'étais assis sur une cétone. Le 6ème jour, c'est-à-dire aujourd'hui, je suis allé chez le médecin. Après l'inspection, elle a dit que le trou était vide, qu'il fallait le nettoyer. J'ai fait une injection d'ultracaïne et j'ai frotté le trou, alors que je ne pouvais pas ouvrir ma bouche normalement et qu'il y avait une douleur intense dans ma joue. Après le nettoyage, elle a mis un garrot avec des médicaments et m'a dit de ne pas le retirer, disent-ils, se développerait. Elle a prescrit du ciprolet et du nurofène. Quand je suis rentré chez moi, j'ai bu des analgésiques tout de suite, mais jusqu'à ce que ça marche, j'ai littéralement combattu l'hystérie à cause de la douleur. Une heure plus tard, la douleur s'est relâchée, l'enflure et l'engourdissement dans la joue, la douleur en essayant de sourire ou d'ouvrir la bouche, et également sous la mâchoire inférieure lorsqu'elle est pressée. Je bois de la paille. Maintenant, il n'y a plus de douleur, mais la température a augmenté de 38. Est-ce normal? Ou il vaut mieux appeler une ambulance à l'hôpital.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Vous avez tous les signes d'une alvéolite active. Je pense que le trou n'a pas encore été amené sous une forme divine. Il est important de prendre une photo du trou afin de s'assurer: il n'y a pas de fragments de tissus carieux de la dent ou (très mauvais) des sommets des racines non enlevés.Si tout est normal, cela vaut la peine de déterminer dans la cavité buccale: si le caillot de sang est plein dans la plaie ou non.

      Et à propos de la température: pour autant que je sache, tout ce qui dépasse 38 degrés vous permet d'appeler une ambulance, car vous avez un symptôme de «suppuration» du trou - un processus inflammatoire local avec passage aux tissus environnants. Il peut être préférable de contacter un chirurgien maxillo-facial professionnel pour vous fournir des soins d'urgence. De plus, le spécialiste précédent semble avoir épuisé ses capacités à résoudre vos problèmes.

      Répondre
  33. Vanya:

    Et je l'ai pris avec un bâton d'oreille et j'ai retiré du blanc du contenu du trou. Et après l'avoir pris lavé au peroxyde. Et maintenant, il semble y avoir un trou sec. Dites-moi quoi faire dans ce cas? (Je ne savais pas que cela ne devait pas être fait).

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous avez retiré un caillot de sang ou un exsudat inflammatoire. Vous avez maintenant l'effet d'un trou sec. Pour la sécurité de la guérison, je recommande de contacter un dentiste-chirurgien pour la formation d'un caillot sanguin à part entière, comme pansement biologique. À l'avenir, je ne conseille pas l'automédication.

      Répondre
  34. Julia:

    J'ai retiré le bas huit il y a 9 jours, il y a eu une manipulation osseuse, 2 points ont été mis. Les sutures se sont resserrées et résolues assez rapidement, mais la douleur n'a pas disparu, il s'est avéré que dans la plaie du côté de la 7e dent, l'inflammation a commencé. Je suis allé chez le médecin, il a lavé la plaie et y a mis des médicaments avec de la gaze, et a dit après 2 jours de venir le voir. Il n'y a pratiquement plus de douleur maintenant, si vous ne dérangez pas cet endroit. Est-il normal qu'il y ait de la gaze? Et soudain, quand elle sera retirée, quelque chose va retomber dans cet endroit, que faire alors? Y a-t-il un risque que 7 souffrent d'inflammation? Il n'y a pas de température, en général je me sens bien. Et le médecin a prescrit des antibiotiques - du cytrofan.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Tous les rendez-vous chez le médecin sont adaptés à la situation. Je pense que vous mettez de l'iodoforme turunda dans le trou pour le traitement de l'alvéolite. La technique de «pose de gaze dans la plaie» n'est pas moderne, mais pas la pire. C'est juste que le médecin devra enlever cette «gaze», car elle n'absorbe pas. 7 dents, plus que sûr, ne menace rien dans cette situation.

      Je suis sûr que l'on ne vous a pas prescrit du Cifrofan, mais du Cifran - un antibiotique souvent prescrit en chirurgie maxillo-faciale. Si vous retirez la gaze, le médecin maximisera le confort de guérison. Le médecin rapprochera certainement les bords de la plaie, réduisant les risques d'ingestion de nourriture.

      Répondre
  35. Lira Erman:

    Bonjour, dites-moi, s'il vous plaît, comment agir dans cette situation. Il y a 5 jours j'ai eu une dent enlevée, le chirurgien-dentiste a fait une injection, pendant longtemps j'ai essayé de retirer la dent, car il ne restait pratiquement plus rien, il a pourri de l'intérieur il y a quelques mois et est tombé. En conséquence, il s'est effondré partout, le médecin a dit de cracher du sang et des fragments de dent, puis a dit comment se rincer et l'a renvoyé chez lui. Quand il a cessé de saigner (le lendemain du retrait), j'ai commencé à me rincer la bouche avec du furatsilinom, comme cela avait été ordonné. Après 2 jours, j'ai remarqué que quelque chose n'allait pas, l'odeur de pourriture venait de ma bouche, la gencive était recouverte de blanc-gris et dans les profondeurs c'était de la plaque noire pourrie. J'applique un liniment balsamique selon Vishnevsky (je ne sais pas si c'est possible) pour aspirer toute la pourriture et continuer à me rincer la bouche. Sera-t-il possible de se rendre à la clinique? Je ne vis pas dans une ville. Merci d'avance pour votre réponse, j'apprécie vraiment votre aide.

    Quant à la douleur: la douleur était douloureuse, mais pas sévère, 1 jour pendant 2-3 jours après le retrait. Et cela ne fait pas de mal si vous ne le touchez pas.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il va sans dire que vous avez une alvéolite «dans des conditions confortables pour lui». Quant au liniment - je ne suis pas sûr qu'il puisse résoudre le problème. Vous devez contacter votre chirurgien-dentiste pour former un nouveau caillot sanguin à part entière avec anesthésie. Seul un pansement biologique permet de mieux faire face à l'inflammation.Des fragments qui n'ont pas été retirés peuvent également être détectés, car ils sont souvent alimentés par une alvéolite. Consultez un médecin! Santé à toi!

      Répondre
  36. Olga:

    Il y a presque un an, une dent a été retirée - les «cinq» de la mâchoire inférieure. Quelques jours plus tard, en raison d'une douleur intense, ils ont nettoyé le trou, après quoi le médicament a été mis là. Après la prochaine visite chez le médecin et l'examen, il a été dit que tout était en ordre, le médecin a encore fait quelque chose avec le trou, et a dit qu'il n'était plus nécessaire de venir, tout a guéri normalement. Quelques jours plus tard, j'ai remarqué un morceau de gaze qui sortait du trou dans le miroir, je ne pouvais pas immédiatement aller chez le médecin avec et après une journée, le trou sur le dessus s'est pratiquement resserré. Je voulais retirer ce morceau de gaze moi-même, mais je ne pouvais pas, sauf pour un fil. Lors de la visite chez le médecin, bien sûr, personne ne m'a cru que la gaze pouvait rester dans le trou, qui était presque traîné. Presque un an s'est écoulé, je ressens constamment cet endroit, périodiquement ça fait pas mal, comme s'il y avait encore une mauvaise dent. Il y avait un léger gonflement de la joue à cet endroit, non prononcé. Que dois-je faire avec tout ça maintenant?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Olga! Je pense qu'il est urgent de contacter un dentiste-chirurgien: lui expliquer la situation en détail, prendre une photo du trou cicatrisé et déjà tirer des conclusions sur sa base. Si le médecin voit une source de raréfaction du tissu osseux ou d'autres problèmes, une anesthésie devra être effectuée pour réviser la plaie. Presque toujours, de telles opérations ne sont pas nuisibles: tout se fait avec précision et rapidité. L'essentiel est de déterminer avec précision la source de l'œdème et des douleurs douloureuses. En général, Olga, cherchez un dentiste qualifié et ne retardez pas ce problème.

      Répondre
  37. Olga:

    Merci beaucoup, Svyatoslav Gennadevich, c'est exactement ce que j'allais faire moi-même, la seule chose qui me retient est ma peur que la "gaze laissée dans le trou" soit considérée comme un "non-sens fou", avec une attitude appropriée à mon histoire à ce sujet. Mais non seulement j'ai vu ce morceau de gaze, mais je l'ai même ramassé avec une aiguille, je n'ai pas décidé de le récupérer moi-même, puis il était trop tard - les bords du trou se sont rapprochés et il n'était plus visible. Mais le médecin ne croyait pas que cela puisse être. Je ne sais donc pas où chercher un médecin qui prendra le «bouche à oreille» et prendra cette situation au sérieux. J'habite à Nijni Novgorod.

    Répondre
  38. Svetlana:

    La dent a été retirée de la mâchoire inférieure, le deuxième jour, un joint s'est formé sur le cou, avalant quelque chose qui fait mal. Je suis allé à la réception, ils disent qu'il n'y a pas de pus, seulement du sang, ils ont fait un nouveau caillot. Veuillez me dire comment cela devrait être? Et ils ont déjà coupé ma gencive 2 fois, ils ont écrit les premiers chiffres, le troisième jour, ils ont ajouté de la céphalexine, et ils ont tous deux dit de boire. Que faire Aide.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que les rendez-vous sont tout à fait appropriés: le dentiste a tout mis en œuvre pour la perspective d'une guérison confortable. Bien que deux antibiotiques en même temps soit une dose de charge. J'espère que vous renforcerez le traitement avec des médicaments pour la dysbiose qui peuvent provoquer des antibiotiques.

      Répondre
  39. Marina:

    Bonjour Dites-moi, s'il vous plaît, il y a 5 jours, ils ont retiré le coin inférieur droit 8, tout s'est passé sans complications, mais la douleur ne disparaît toujours pas, est-ce normal? Le médecin n'a rien prescrit, ni rinçage, ni antibiotiques.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Marina! En général, les recommandations relatives aux antibiotiques ne sont pas toujours un attribut nécessaire de l'extraction dentaire. Cela est particulièrement vrai pour les rinçages, auxquels s'opposent même de nombreux chirurgiens maxillo-faciaux et implantologues en Russie et dans d'autres pays.

      Je ne sais pas si je vais dire quelque chose de nouveau pour vous, mais le seuil de douleur pour chaque personne est individuel. Il me semble comprendre comment vous aider uniquement avec ce symptôme existant, le médecin devrait vous parler et découvrir un certain nombre de points.Êtes-vous sensible? Y a-t-il déjà eu de tels cas prolongés de douleur? Quand la douleur apparaît-elle: lors de la mastication, ou le trou fait-il constamment mal? Afin de diagnostiquer "l'alvéolite", des raisons plus impérieuses et un interrogatoire spécifique + un examen détaillé du trou sont nécessaires. Contactez votre dentiste ou vérifiez les détails de votre cas.

      Répondre
  40. Alina M.:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadevich! Veuillez répondre à mes questions. Le 15 juin, la première dent a été retirée (en haut à droite). Après le départ du soulagement de la douleur, une douleur terrible a commencé qui dure déjà une semaine ((Desna était enflée, une douleur lancinante terrible! Je suis allé chez le dentiste le 20 juin, j'ai tout expliqué. J'ai fait une radiographie et j'ai dit qu'il restait du matériel de remplissage il y a 25 ans ... J'ai tout nettoyé, NUMÉRO prescrit , DIAZOLINE ET NICE. La douleur après cette procédure est devenue encore plus forte, seul KETANOV aide pendant 2-3 heures. Les gencives sont encore plus gonflées! Mais le médecin dit que c'est normal, ça arrive. J'ai une terrible faiblesse, plus de force, maux de tête, difficiles à avaler. Lorsque du pus sort, que faire, vers qui se tourner?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous avez une alvéolite - un processus inflammatoire infectieux du trou après l'extraction d'une dent. Plusieurs signes importants le confirment (douleur, suppuration, mauvais état). Je pense que la fièvre a aussi sa place. Cependant, je ne comprends pas pourquoi il vous est difficile d'avaler si la dent avant a été retirée? Grâce à ce moment controversé, il est important pour moi de me concentrer sur la recherche d'un problème avec les dents distantes inférieures.
      À propos du trou du problème. Je recommande plusieurs étapes: prendre une photo du trou après avoir nettoyé le matériau (afin qu'il soit le plus «frais»), puis contacter un autre chirurgien-dentiste pour une consultation en personne. Le médecin effectuera très probablement un curetage du trou et formera un caillot de sang à part entière. A en juger par vos symptômes, référer à nouveau au médecin précédent n'est pas entièrement bénéfique: je pense que le médecin ne voit aucun moyen de sortir de ce problème avec les moyens dont il dispose.

      Répondre
  41. Augustin:

    Retrait de la 6e dent inférieure le 22 juin, la dent était complexe, les racines étaient profondes. Le médecin a retiré les kystes, prescrit ciprolet: 5 jours, 2 comprimés et rincé (iode, sel, soda le deuxième jour). Après 2 heures après le retrait, l'anesthésie s'est calmée et la mâchoire inférieure a fait mal, là où la dent a été retirée. Elle s'est à peine endormie à 3 heures du matin. Douleur sourde et douloureuse, et la plaie saignait un peu. Le deuxième jour, la douleur était insignifiante, rien ne me dérangeait vraiment, juste une sensation légèrement resserrée, mais c'est compréhensible pourquoi. Le trou est recouvert d'un revêtement blanc. Le troisième jour, j'étais inquiète du gonflement des joues et la douleur a légèrement augmenté par rapport au 2ème jour. Cela pourrait-il signifier que j'ai le début du processus inflammatoire dans le trou? Ou est-ce la norme après un retrait compliqué? Je ne vois pas de pus, seulement de la plaque fibreuse, et il n'y a pas d'odeur pourrie de ma bouche.

    Répondre
  42. Svyatoslav Gennadievich:

    Bonjour Je pense qu'il n'y a rien à craindre, mais cela vaut la peine de surveiller la situation pendant la journée. Si la condition s'aggrave: œdème accru, fièvre, douleur intense, haleine putride, vous devriez contacter votre dentiste lundi pour examiner le trou. En général, les médecins professionnels ne refusent jamais de surveiller l'état du patient et le trou après le retrait. Obtenez bien bientôt bientôt!

    Répondre
  43. Mila:

    Bonne nuit Il y a une semaine, a retiré la dent de sagesse d'en bas. Au cours des trois premiers jours, toute la mâchoire faisait mal, se réveillait la nuit de douleur, et toute la mâchoire faisait mal, la gorge était enflammée. Maintenant, l'image est la suivante: un trou dans la gencive, s'étendant jusqu'à la joue, à l'intérieur du trou, il n'est pas clair que la nourriture est facilement obstruée, il est difficile de rincer. La douleur est restée faible sur les dents adjacentes. Et il semble qu'il y ait une odeur. Comment être Je vous remercie!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonne nuit, Mila! Je pense que vous devriez contacter votre dentiste et soigner la plaie.Cela se fait généralement avec des solutions antiseptiques douces sans anesthésie. Un curetage avec anesthésie peut ne pas être nécessaire. Dans tous les cas, il vaut la peine de rincer la plaie et d'ajuster le traitement à domicile au cabinet du médecin. Santé à toi!

      Répondre
      • Mila:

        Svyatoslav Gennadievich, bonne nuit! Merci pour la réponse. Je suis allé chez le dentiste, la nécrose des tissus a commencé, le caillot de sang s'est avéré être détruit ((La nourriture est bouchée et pourrie, peu importe à quel point ça a l'air terrible. Après le traitement du «vison dentifrice», l'odeur a disparu et la douleur a disparu. Le médecin a dit que le tissu osseux lui-même commencerait à se développer à l'intérieur sans caillot de sang et qu'il est important d'arrêter l'infection. Je suis inquiet, je m'envole pour un autre pays dans trois semaines, je suis en Russie vacances, et où je vis, un médecin et ils n'aiment pas prescrire de médicaments et sont sûrs que toutes les plaies peuvent être guéries avec une seule eau ((Un "trou de dent" peut-il se transformer en tissu osseux sans caillot de sang (sans nouvelles manipulations)? Merci beaucoup! Sincèrement, Mila.

        Répondre
        • Svyatoslav Gennadievich:

          Merci d'avoir évalué mon travail, Mila! La première fois que j'entends dire qu'il est possible de traiter les maladies avec de l'eau, sans médicaments: un tel pays est-il vraiment là? Il est simple qu'en Russie, il existe certaines «sectes» ou groupes de personnes d'intérêt qui préconisent le traitement de diverses maladies (de la pulpite à l'oncologie) non seulement avec de l'eau, mais aussi avec de l'urine de porc, du complot, du yoga, etc.

          Mais en substance: un trou sans caillot guérit de plus en plus mal, mais avec une certaine pureté, il se resserre librement et s'épithélise du fond et des parois du trou. Quant au tissu osseux: vous êtes pressé: la restauration de la crête dure jusqu'à 5-6 mois, mais elle cessera d'être un «trou de dent» dans les plus brefs délais. D'après mes observations personnelles: en 2-3 semaines, au maximum 1-2 mois après l'extraction dentaire, le trou devient comme une ligne tracée, pour que vous puissiez comprendre. Bientôt, un mois passera à partir du moment où vous retirez la dent, donc je suis sûr que vous aurez tout comme la plupart des gens.

          Répondre
          • Mila:

            Svyatoslav Gennadievich, bonne nuit! Merci pour votre réponse. Nous vivons au Danemark, la prescription d'un médicament vient du royaume de la fantaisie! Et nous sommes habitués à être traités avec de l'eau seule 🙂 Dans une pharmacie, vous ne pouvez acheter qu'un médicament antipyrétique sans ordonnance.

  44. Anastasia:

    Bonjour Il y a un mois, j'ai retiré le chiffre huit d'en haut. Tout a fait mal pendant près d'une semaine, et aujourd'hui j'ai senti un goût de sang dans ma bouche. Il n'y a pas de sang en tant que tel, je pense que c'est du pus. En général, j'ai périodiquement une décharge du trou. Le trou est propre, rose, sans plaque. Qu'est-ce que c'est, dites-moi s'il vous plaît?!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour En fait, en un mois, le trou était censé guérir à un degré ou à un autre. Je pense qu'il vaut la peine d'en faire un diagnostic détaillé: prenez une photo du trou et consultez un dentiste. S'il y a des fragments, des racines, des granulomes et quelque chose comme ça - tout est clair comme le jour.
      Si le trou est propre de ce point de vue, il est nécessaire d'examiner le voisin de la dent extraite, car il peut provoquer un processus infectieux. Selon votre cas, il est extrêmement difficile de dire maintenant, tout cela n'est pas typique, c'est donc au médecin expert indépendant de décider directement lors du rendez-vous en face à face. Pour Internet, c'est une tâche trop difficile.

      Répondre
  45. Daria:

    Bonjour Dites-moi quoi faire dans ce cas. Vers 30,06, la dernière mais une seule dent a commencé à faire légèrement mal sur le côté droit, si je ne me trompe pas, les dentistes l'appellent 47) Chaque jour, la douleur s'intensifiait. 07/03 est allé pour le retrait, a mis deux injections de médicaments contre la douleur, lors du retrait, la dent s'est émiettée en plusieurs grandes parties. Immédiatement après, des éponges auto-absorbables imbibées d'antibiotique et un tampon de gaze ont été posées, on leur a prescrit un rinçage avec une solution de soude et une solution antibiotique Cyfran. Après une demi-heure, le tampon a été retiré (il était couvert de sang et de fragments de dents).Le lendemain, il y avait un gonflement sévère de la joue, du menton et du ganglion lymphatique, la bouche ne pouvait pas s'ouvrir. À partir du 5e jour, je vais tous les jours pour des examens, je me lave avec du peroxyde, parfois ils sont enduits d'une pommade blanche, et aujourd'hui, selon mes soupçons, les fibres d'écorce de chêne ont été mises dans la plaie. À propos, le 5, ils ont également prescrit un rinçage à la furatsiline et un enduit au cholisal. Trois jours plus tard, le gonflement a disparu, la bouche pouvait s'ouvrir 1 cm Après la fin des antibiotiques, apparemment, la détérioration a commencé, encore une fois je ne peux pas ouvrir la bouche du tout. L'œdème n'a pas encore complètement dormi, et le ganglion lymphatique est enflammé, tout fait mal et est transmis à la mâchoire supérieure, l'oreille et la tête sont toujours douloureuses à cause de cela. En même temps, le médecin dit que tout va bien, la plaie cicatrise bien, je vais toujours me faire examiner tous les deux jours, voire tous les jours. Dois-je aller chez un autre dentiste, ou est-ce que tout est vraiment normal et devrait-il en être ainsi?

    J'ai aussi oublié de dire: quand la dent a été retirée, ils ont dit que c'était un abcès, il y avait du pus sous la dent et le ganglion lymphatique était légèrement enflammé.

    Et maintenant ça fait mal à avaler.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que cela vaut la peine de prendre une photo de contrôle du trou pour identifier les fragments et (ou) les racines. Vous avez toujours une alvéolite - une inflammation du trou. Je n'ai pas d'autre explication à ces symptômes. Dans tous les cas, vous décidez: allez chez le même médecin ou changez-le. Cependant, la direction de l'image du trou doit être obtenue auprès du médecin pour ne pas être «pensée», suivie d'une analyse par le dentiste. Il va sans dire que votre médecin aura une analyse biaisée.

      Répondre
      • Daria:

        Bonjour Je suis allé à la dentisterie de la ville, j'ai pris une photo panoramique de la mâchoire. Il s'est avéré qu'en dentisterie privée, je n'ai pas effacé une racine. La racine a été enlevée le 13, alvéolite, ils ont dit non, la plaie était propre. Ça fait beaucoup moins mal, mais la bouche ne s'ouvre toujours pas. Le médecin a dit qu'il ouvrirait lorsque la plaie guérirait complètement. Combien de temps faut-il pour qu'une plaie guérisse complètement? Je vais bientôt paniquer car je ne peux pas manger normalement, je perds du poids ((

        Répondre
        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Il faut 5-6 mois pour guérir complètement un trou, mais ne vous inquiétez pas. Il s'agit de la restauration de la structure osseuse et de la conception de la crête du processus alvéolaire. Je pense que vous ne demandez pas quand le trou sera finalisé, mais vous voulez savoir quand l'ouverture de la bouche s'améliorera. Malheureusement, il s'agit d'un aspect individuel: la plupart des gens (si le médecin a tout fait correctement) commencent à ouvrir la bouche normalement après avoir retiré une dent de sagesse environ 7 à 10 jours après le retrait. Parfois, vous devez attendre un peu plus longtemps à cause de la racine ou des racines enlevées de manière traumatisante. Tout dépend de nombreux facteurs, mais il me semble que dans un proche avenir, tout ira bien pour vous. Guérissez bientôt!

          Répondre
  46. Alexandra:

    Bonjour, il y a 11 jours d'en haut avec une dent de sagesse enlevée. Il était difficile à enlever, car il s'effondrait et la racine était serrée. Au début, il y avait une douleur douloureuse du jour 4, puis elle est passée, mais hier, j'ai ressenti un goût de pus dans ma bouche et une odeur terrible. Que pourrait-il être?

    Répondre
    • Anonyme:

      J'ai la même chose à faire?

      Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Peut-être une alvéolite, même si le moment classique de son apparition est de 3 à 4 jours après l'extraction dentaire. En fait, je voudrais vérifier ce trou sur une radiographie pour d'éventuelles racines, fragments, etc., puis planifier un traitement. Si les racines ou les fragments sont trouvés, alors sans les retirer, le trou ne guérira normalement plus. Dans le cas où l'alvéolite a provoqué une infection alimentaire, il est important de laver la plaie avec des antiseptiques et (ou) de la faire curetage sous anesthésie avec formation d'un caillot sanguin complet. Sans cela, il est peu probable que la plaie guérisse davantage.

      Répondre
  47. Katya:

    Bonsoir Ils ont retiré la dent de sagesse le 20, dans la soirée du même jour la joue était enflée, après 2 jours une ecchymose est apparue, mais l'œdème n'a pas dormi. Le trou ne dérange pas vraiment, mais je ne le vois pas, seules les coutures sont visibles, une pression brune quand on appuie dessus. Serait-ce du pus? Ou la reconnaissez-vous immédiatement par sa couleur jaune et son odeur?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que cela vaut la peine de contacter votre médecin, car vous pouvez ignorer l'alvéolite et ses complications. Sur la base de ces symptômes, il est difficile de juger si c'est la norme ou non. S'il y a un œdème et une «décharge» suspecte, il est peu probable que cela relève du concept de la norme, bien que je ne connaisse pas votre situation clinique initiale, ainsi que les caractéristiques de l'ablation.

      Répondre
  48. Natalya:

    Bonjour Le 20 juillet a été une élimination difficile des racines du 6-ki dans la mâchoire supérieure. Coutures 2 coutures. Le jour 2 vérifié. Il y avait un caillot. Le gonflement des gencives tient. Il y avait un revêtement blanchâtre. Maintenant qu'il est parti, le trou est vide, le fond est rouge foncé. Combien de temps devrait durer un caillot de sang? Je frotte les gencives près du trou "metrogil-dent", je rince avec une solution de soude saline. Peut-être que je me trompe? Le trou ne fait pas mal, la sensation d'ondulation est passée. La gencive est enflée, appuyant sensiblement. Que faire ensuite?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que le caillot «fait germer» les tissus, ce qui est la norme dans cette situation. La chose la plus importante est que vous ne présentez pas de symptômes pouvant diagnostiquer des problèmes après une extraction dentaire. La gencive ne récupère pas immédiatement, donc un petit œdème local n'est pas un symptôme redoutable (dangereux). Seul le médecin traitant peut corriger les tactiques du traitement à domicile, car lui seul connaît les caractéristiques de votre corps, le retrait effectué, etc. Dieu ne plaise, il y aura une allergie ou un autre effet secondaire du recommandé sur Internet uniquement sur la base de votre description du médicament: tout médecin normal ne se pardonnera pas pour cela. Merci pour la question.

      Répondre
  49. Valentin:

    Suppression de 8 ku (en bas) dimanche. Le caillot ne s'est pas formé ou n'a pas été endommagé. Je suis allé à la réception mardi, car la dent me faisait mal, elle gonflait un peu et le trou vide me faisait peur. Le chirurgien a lavé et mis une turunda avec des médicaments dans le trou. La douleur a immédiatement diminué. Question: comment le trou guérira-t-il si quelque chose y est inséré?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Le dentiste a probablement mis un anti-inflammatoire dans le trou, qui se résorbe lui-même. Ceci est fait afin d'exclure le composant infectieux dans le trou et d'accélérer sa guérison. Faites confiance à votre médecin et suivez ses recommandations. Santé à toi!

      Répondre
  50. Anna:

    07/19 a enlevé le fond 8. La dent a été guérie, n'a pas fait mal. Le retrait était difficile, creusé pendant 20 minutes, après l'anesthésie, cela faisait terriblement mal. 22/07 a de nouveau fait appel, ils ont dit que c'était normal, nommé UHF et quartz. Pendant tout ce temps, j'accepte le CSRN, cela prend 10 heures et encore tout fait mal: à la fois la mâchoire, la tête et l'oreille. 07h25, je vais de nouveau chez le médecin - ils font du curetage (ils disent que le trou est bon, et ils n'y ont rien trouvé de mal). Et ils nomment une CIRCULETTE, promets un soulagement. Encore 2 jours, ça fait très mal. Plus de force quand tout se termine? Je pense que je n'ai pas de chance avec le médecin ...

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que tous les médicaments ne vous conviennent pas. Chaque chirurgien-dentiste a ses propres tactiques pour le traitement de l'alvéolite. Il y a plusieurs façons, la plupart ont fait leurs preuves. Je suis sûr que le soulagement viendra, mais il est préférable d’essayer de former un caillot de sang et d’adapter le traitement dans une autre clinique si vous doutez vous-même de la compétence du médecin. Je ne juge pas votre médecin à la main, car je ne me suis pas tenu derrière lui lors du déménagement. Je ne peux que vous souhaiter bonne santé!

      Répondre
  51. Anonyme:

    Bonjour, j'ai terriblement peur des dentistes.En général, je suis allé chez le médecin, je ne sais pas quel type de diagnostic, mais la moitié de la dent est manquante, et selon la photo, disent-ils, pour retirer 100℅. Oh oui, ils disent toujours une sorte de suppuration, de vide, en un mot. Ils me font peur, ce qui peut gonfler et bien plus encore. Dites ce que cela pourrait être?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour, anonyme! Les gens appellent votre diagnostic très simplement - «racine». Chez les dentistes, cela peut être appelé différemment, selon la situation clinique. Le plus souvent interprété comme une exacerbation de la parodontite chronique. Cela peut désigner des kystes, des granulomes et des cystogranulomes. Si vous doutez de la compétence des médecins, consultez 2-3 autres cliniques. Si plus d'un avis est pour enlever les racines, il est préférable de le faire de toute urgence, car elles peuvent provoquer un flux à tout moment. Vous pouvez jouer à la roulette russe, mais vous n’en avez pas besoin: c'est dangereux pour la santé. Merci pour la question.

      Répondre
  52. Julia:

    Bonjour Mardi, le top 6 a été supprimé. Après ces 3 jours, il y a eu une sorte de douleur légèrement douloureuse. Vendredi, je suis allé pour une consultation. Ils ont mis une sorte de remède dans mon trou et ont dit que si ça ne marche pas aujourd'hui, alors venez demain pour nettoyer le trou. Boisson déchargée nimesil. La douleur a disparu. Aujourd'hui c'est samedi. À l'heure du déjeuner, le site de retrait a de nouveau un peu mal. Je l'ai bu, tout était calme. Légère douleur en appuyant sur la joue, goût de la bouche de ce médicament. Le médecin ne travaillera que le lundi soir. Que dois-je faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Les médecins ne prescrivent pas de traitement par contumace. Il est préférable de consulter un médecin de garde en cas d'urgence. En général, la douleur lors de la mastication après une extraction dentaire peut aller jusqu'à 1 à 2 semaines, car la gencive est irritée en mangeant. Quant au goût de la médecine: il n'est pas non plus fatal. Je pense que la tactique de votre médecin est tout à fait adéquate. Essayez d'obtenir une consultation comme prévu.

      Répondre
  53. Tatyana:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadievich! J'ai lu toutes les questions et réponses, je n'ai pas pu trouver une situation similaire. J'ai été enlevé le 1er août deux dents, 1 et 4 supérieures, et immédiatement après le retrait mis sur une prothèse. Lorsque l'anesthésie est sortie, une douleur intense a commencé, sans aucun analgésique. La douleur est aiguë, faiblesse. Avant cela, il y a un mois, trois dents supérieures ont été retirées en même temps: 3, 5, 8. De plus, une prothèse a été immédiatement mise en place. Antibiotiques prescrits. La douleur était également très forte, une semaine entière. Mais tout va bien. Et cette fois, aucun antibiotique ne m'a été prescrit. Ils me retiraient, mais il n'y a jamais eu de telles douleurs. Dites-moi s'il vous plaît, la prothèse peut-elle être à l'origine de cette douleur? Il n'y a plus de dents au sommet. Merci d'avance pour votre réponse.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Une prothèse peut provoquer de la douleur si elle ne rentre pas ou n'adhère pas correctement à la muqueuse. La douleur est une chose subjective: il est difficile d'en évaluer l'état général aujourd'hui. Les antibiotiques peuvent ne pas affecter les causes de la douleur, mais peuvent prévenir les conséquences graves associées aux complications après l'extraction dentaire.

      Je ne peux pas dire que la dent enlevée à la dent enlevée est la discorde. Si plus tôt des suppressions ont été transférées en toute sécurité, cela ne signifie pas qu'une fois de plus les trous ne commenceront pas à pleurnicher pendant plusieurs jours.

      Contactez votre professionnel de la santé pour les corrections de traitement.

      Répondre
  54. Eldar:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadievich. Aujourd'hui retiré le 8-ku inférieur. Au début, ils ont dit qu'il serait nécessaire de limer l'os de la mâchoire inférieure pour extraire la dent (le chirurgien a examiné 2 images - panoramique et petite, 2 dents), mais dans le processus d'extraction, il a dit qu'il irait dans l'autre sens et l'enlèverait avec une pince, après l'avoir ramassé avec un autre outil. Il a dit que j'avais un os en plastique et qu'il s'est redressé lorsqu'il a été retiré. Une fois retiré, un léger craquement de morceaux d'os a été entendu. Légèrement nettoyé le trou des tissus enflammés, mis un tampon et prescrit de l'amoxicilline avec du métronidazole et rincer (bain) avec de la chlorhexidine.Il a pris du pentalgin, le bas de la langue fait mal à la dent extraite et ça fait mal à avaler à cause de cela. Le trou lui-même ne dérange pas, mais il est vide, le sang est allé pendant 4 ou 5 heures, pas beaucoup. Que pouvez-vous conseiller sur le trou vide et y avait-il un «os en plastique» dans votre pratique? Merci d'avance.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je suis presque sûr que le médecin ne voulait dire par la plasticité de l'os que sa compliance. Autrement dit, il a été initialement supposé que les cloisons et les parois inter-racines des alvéoles ne permettraient pas d'effectuer l'opération sans couper, mais la compétence du médecin et la capacité des ascenseurs avec une pince ont fait leur bon travail. Quant au trou vide: il faudrait regarder ici. Il est logique de consulter votre médecin, de vérifier l'état général du trou et, si nécessaire, d'ajuster le traitement. Je pense que tout n'est pas si critique avec vous, mais cela vaut quand même la peine de passer un examen avec un médecin. Ceci est important car il permettra d'éviter les éventuels effets négatifs du «trou sec» et d'éliminer les risques de suppuration de la plaie. Merci pour la question!

      Répondre
  55. Alice:

    4 jours se sont écoulés depuis l'extraction de la dent, et de nombreux petits points blancs sont apparus au site de l'inflammation gingivale. Le lendemain, ils se sont transformés en taches rouges. Le même jour dans la soirée, un bord tranchant des gencives est apparu et ces taches l'ont entouré d'un arc lisse. Ne vous embêtez pas. Qu'est-ce que c'est et comment s'en débarrasser? Ce genre d'anomalie?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous voyez un revêtement blanchâtre après le retrait. Habituellement, c'est une nuance de jaune clair, mais elle est également plus proche du blanc. Je n'ai pas d'autre explication, car je n'ai pas entendu parler de la stomatite du trou, mais le fait que l'inflammation du trou soit gris sale ne correspond pas à votre description.

      Comme toujours, je dirai mon slogan: "Vous devez regarder ici." La façon dont vous décrivez tout cela est un cas assez intéressant, mais je ne pense pas que le médecin pour lequel vous allez consulter trouvera quelque chose de nouveau. Cependant, je ne peux que conseiller précisément cela et le faire afin d'effectuer le contrôle habituel de la guérison du trou dans le fauteuil du dentiste. Il s'agit d'une situation ordinaire, il est donc inutile de demander conseil à un médecin ici. Merci pour la question.

      Répondre
  56. Inna:

    Bonjour, j'ai vraiment besoin de vos conseils. Je suis venue chez le médecin mercredi avec une douleur aiguë, la gencive enflammée au-dessus de la dent de sagesse inférieure, la nourriture est tombée sous le capot et était purulente. Il y avait une terrible douleur éclatante. Le médecin a anesthésié, a dit qu'il y avait un fort abcès, il l'a ouvert, l'a nettoyé et a dit qu'il fallait retirer la dent de sagesse. La dent a été retirée pendant environ 30 minutes, ne voulait pas sortir, desserrée, ramassée, mais pas sciée. Il est sorti sans fragments, mais la gomme a été coupée. Après le retrait, le médecin a mis deux points de suture sur la gencive. A donné des recommandations et rentre chez toi. Je ne voulais pas arrêter de saigner. J'ai appelé la clinique, ils ont dit de venir. Le soir où je suis allé, ils ont mis un pansement avec une solution hémostatique, mais j'ai toujours craché du sang toute la nuit et le lendemain matin. Et vers 11 heures du matin, le sang s'est arrêté. Je suis de nouveau allé voir le médecin, il a examiné la bouche et m'a dit que tout allait bien jusqu'à présent. Le lendemain, j'ai regardé la plaie et j'ai vu un revêtement blanchâtre, je pensais que c'était du pus et je suis retourné chez le médecin, il a dit que c'était de la plaque fibreuse, pas du pus, ils ont lavé la plaie avec du peroxyde et ont dit moins d'aller dans la bouche et de se calmer. Mais aujourd'hui, le troisième jour après l'opération, je suis entré dans ma bouche et j'ai regardé la plaie et j'ai vu non pas un revêtement blanc, mais jaunâtre-verdâtre, et il y avait une douleur osseuse aiguë dans les gencives. J'ai très peur que cela commence par une alvéolite. Aujourd'hui, c'est samedi et chez le médecin, seulement lundi. Je prends tous les rendez-vous. Je prends de la lincomycine, du Nise, je fais des bains avec du romazulan et de la chlorhexidine, je dissous Immudon. Dites-moi quoi faire d'autre pour vous protéger de l'alvéolite? En général, quel pourcentage de son développement après le retrait des dents de sagesse? Je pars dans deux semaines et je ne voudrais pas souffrir avec mes dents en vacances. Merci pour la réponse!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je ne voudrais offenser personne, mais vous êtes peut-être trop obsédé, ce qui pose des problèmes. Le dentiste vous approche très soigneusement de tous les côtés. Après avoir fait un maximum (30 minutes pour le retrait - ce qui, en principe, n'est pas long), il est venu à votre secours aux moments les plus importants.

      Vos rendez-vous sont tout simplement merveilleux, vous les faites, semble-t-il, très responsables. Une plaque vert jaunâtre n'est pas un signe d'alvéolite. Je ne veux pas parler d'un des signes d'alvéolite (revêtement gris sale), sinon vous pouvez le trouver soudainement en vous-même en quelques minutes. Plus vous avez peur, plus le risque de problème augmente. Relâchez la situation et effectuez toutes les tâches. Rien de plus n'est exigé de vous. Quoi qu'il en soit, votre médecin et vous autant que possible ne permettent pas le développement d'une alvéolite.

      Et encore une chose: l'alvéolite n'est pas mortelle. Il suffit le jour de la visite chez le médecin de procéder à un curetage sous anesthésie et d'installer des gels ou des onguents par puits. Mes rares services (qui ont eu une alvéolite après une extraction dentaire) ont presque toujours une amélioration en 1-2 jours. Si vous partez dans 2 semaines, dans 3-5 jours, les délais pour les risques d'alvéolite passeront, car ils ne sont pas déjà apparus, et c'est merveilleux. Que puis-je vous dire de plus pour la bonne humeur: eh bien, contactez votre médecin traitant intelligent, dites-lui merci de ma part et autant de santé que possible! Et je souhaite que vous oubliez le trou de dent pendant un certain temps, et dans une semaine, vous aurez une guérison primaire (convergence des bords de la plaie), c'est-à-dire que l'ablation cessera d'être une «ablation» au sens du problème.

      Bonnes vacances!

      Répondre
      • Inna:

        Merci beaucoup! Tu m'as vraiment rassuré. Je vais dire bonjour à mon médecin, il est vraiment très patient et professionnel! )

        Répondre
  57. Nina:

    Avec quelle chaleur je me souviens de la médecine de l'époque de l'URSS ... Et ne dis même pas que tout va mal là-bas. Maintenant, je me souviens, et on ne se souvient que du bien ... Ensuite, les médecins ont essayé d'aider, mais maintenant ils fournissent des services. Je ne me souviens jamais qu'après avoir visité le dentiste, il y avait des problèmes. Tout guérit rapidement. La douleur est passée rapidement. Et maintenant, certains effets secondaires, supprimés avec des problèmes, ça fait mal pendant longtemps. Pourquoi les médecins ne se respectent-ils pas maintenant? Triste d'une telle médecine ...

    Répondre
    • Vyacheslav Ivanovich:

      Bonjour J'ai une réponse à votre question, je pense que les responsables de la santé peuvent ne pas aimer:

      1. Les médecins ne sont pas respectés en premier lieu. Personnellement, beaucoup de mes collègues et moi-même avons acheté des fauteuils dentaires pour eux-mêmes, car il est impossible de travailler dans les salles d'urgence: les anciens ne sont pas radiés, car ils les considèrent comme des travailleurs;

      2. Les médecins ne sont pas respectés, car presque tous les médecins se plaignent des salaires. L'année dernière a été l'une des plus difficiles pour les médecins (je peux dire par communication lors d'un forum fermé de médecins). Ne croyez pas les statistiques moyennes sur les salaires: c'est comme dans une blague quand le commerçant a 2 moutons, et l'agriculteur collectif n'a pas un seul mouton, et en moyenne chaque mouton en a un. Ils résument simplement les salaires des médecins en chef, des chefs et des départements, mais en réalité - le salaire moyen ne dépasse pas 12 000 roubles;

      3. Maintenant, il est clair pourquoi l'institution budgétaire peut le faire rapidement et de mauvaise qualité: les dentistes reçoivent de 6 à 8 000 roubles à 12 à 18 000, ils ne sont donc pas du tout intéressés par un tel travail;

      4. Ceux qui peuvent en quelque sorte gagner de l'argent sur le rendez-vous «à gauche» sont dans un cercle vicieux: vous devez le faire assez rapidement - mieux le médecin travaille dans une institution budgétaire, plus il est probable que le flux de personnes lui apprenne à travailler tôt ou tard une qualité pas très élevée. . Si vous ne comprenez pas très bien de quoi je parle, alors croyez-moi juste - cette conversation est conçue pour 1 à 2 heures pour expliquer en détail comment tout est organisé là-bas;

      5. Et le dernier: il n'est pas nécessaire, sur la base de votre expérience amère, de votre localité, etc. de juger les médecins négativement. Peut-être que dans ma province, ils me considèrent comme le meilleur médecin généraliste et chirurgien. Et j'essaie de garder même les dents désespérées.Mais ils disent de manière négative à propos du précédent médecin (qui travaillait sous l'URSS): «Il a abîmé les dents de tout le monde et les a enlevées par lots, que maintenant la génération plus âgée marche sans dents et a même enlevé les caries. Parfois, il traite ses dents, et après quelques mois déjà sous la pince. "

      Mais vous avez raison, j'ai 11 ans d'expérience professionnelle, dont je travaille depuis près de 4 ans dans une institution publique, je ne veux plus me respecter, ce qui signifie qu'il est temps de finir, comme la population locale m'appelle, "dernier espoir". Dans notre hôpital, seulement ces années, je suis rentré plusieurs fois après 20-21.00 (et même à 23.00 parfois) à la maison, travaillé 10-12 heures (2 équipes) sans déjeuner, laissé chaque personne pas comme prévu (15-20 minutes à la réception) , et une heure au détriment de son temps personnel, afin d'avoir le temps d'accepter tout le monde.

      De plus, j'ai déjà acheté presque tout moi-même dans le cabinet dentaire de l'hôpital: des «aiguilles» pour le traitement des canaux dentaires et des obturations légères à une unité dentaire et une lampe pour l'obturation légère. Et comme le retour de cet hospice est de plus en plus petit chaque année, ces derniers mois, la population a reçu le même médecin que vous, Nina, rencontrez dans votre ville: ça ne m'intéresse pas de prendre beaucoup de temps, je veux rentrer chez moi dans ma famille ... Peut-être , c'était la première fois en 4 ans que je commençais à me respecter au détriment de futurs patients pas très satisfaits? Mais qui vous a dit que même un petit ex-bon docteur devrait endurer l'humiliation du système? Certains responsables disent: «Est-ce difficile? "Laissez le médicament." J'ai donc imaginé comment des milliers de médecins tristes à travers le pays ont quitté le système de santé à la fois. En attendant, on va "pédaler, tout en ..."

      Répondre
  58. Jeanne:

    J'ai lu les questions et réponses du médecin et je m'émerveille ... Tout le monde aurait un tel médecin. Depuis l'enfance, j'ai un problème avec les dents (fluorose), les dents sont très fragiles. Il y a 4 jours, 46 dents ont été enlevées d'en bas ((La dent était avec des épingles et le flux a commencé. Une radiographie a montré qu'il y avait un «vide» entre les racines. Ne peut-on pas guérir?! Les dents sont une partie importante du corps.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Jeanne! Je pense qu'il s'agit ici soit du processus inflammatoire entre les racines, soit de la perforation de la racine à la suite d'une erreur d'un médecin. Dans tous les cas, les tactiques de chaque dentiste sont individuelles. Il n'est pas toujours possible de sauver de telles dents, parfois les dentistes prennent du travail pour sauver la dent, mais il y a une complication après une complication, et l'argent ne revient pas. En dentisterie économique, l'option de la conservation gratuite de telles dents est réduite à zéro, et la dentisterie privée ne garantit pas souvent un retrait des dents complexes avec diverses formes de parodontite ou son exacerbation, mais le succès ou la dynamique positive rencontre une régularité enviable. Par conséquent, ne voyant pas votre cas clinique de vos propres yeux, il est difficile d'évaluer la perspective de préserver la dent extraite, mais vous avez correctement remarqué que la dent est une partie importante du corps, en principe, c'est un organe à part entière. Pour tous, c'est la garantie de la santé et de la plénitude dans tous les sens. L'état des dents (nombre, hauteur de la couronne, forme, position, etc.) détermine dans de nombreux cas l'opportunité d'avoir lieu dans la vie: du travailleur au président. Je suis sûr qu'il ne vaut pas la peine d'expliquer le fait qu'un sourire sain est en grande partie de l'argent, du succès, de la carrière, de l'amour. Le fait qu'il existe désormais une opportunité d'améliorer l'état des dents à l'aide des technologies modernes (couronnes, facettes, implants, etc.) est un gros plus. Mais il est préférable de manipuler vos propres dents, plutôt que de remplacer la dent retirée par une dent artificielle, bien que les technologies avancées, lorsque le prix du problème est de 50 à 100 000 roubles par dent implantée, peuvent même remplacer complètement la vôtre.

      Répondre
  59. Olga:

    Retrait d'une dent lundi, 8 ci-dessous. Terriblement malade. Le médecin a dit qu'il y avait un kyste à la racine. 4 jours j'ai souffert, la douleur n'a pas disparu. Allée le quatrième jour, elle a dit que c'était une alvéolite. Elle m'a fait une piqûre, mais je me sentais toujours vivante, criant, comme s'ils me coupaient. Elle a mis un médicament dans ma plaie, dit-elle, cela se résoudra d'elle-même. La douleur ne disparaît jamais.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Pour le moment, je ne vois rien «d'illégal» par le dentiste. Le fait est que pas un seul patient n'est à l'abri de l'alvéolite, mais selon vos mots, le médecin essaie de vous aider en menant une thérapie anti-inflammatoire. La seule chose qui peut en quelque sorte faire allusion à des erreurs possibles est l'incapacité à réaliser une anesthésie persistante. Mais ici, je voudrais connaître toutes les circonstances de ce problème, donc je vais laisser ce problème ouvert. Je m'explique: idéalement, l'anesthésie devrait agir pour que le patient ne se blesse pas. C'est la norme, c'est la norme, mais dans certaines situations, il peut être difficile de l'atteindre. Je n'entrerai pas dans ces détails, donc je ne dirai qu'une chose: surveillez attentivement la dynamique des prochains jours et pensez moins aux mauvaises choses. Je pense que votre médecin traitant est en mesure de contrôler la situation et de rendre la guérison du trou aussi confortable que possible.

      Répondre
  60. Julia:

    Bonjour Il y a trois jours, la dent de sagesse a été retirée, mais elle s'est cassée. Le médecin cueillait depuis longtemps, mais il n'a pas pu trouver la racine. Il a dit qu'il dérangerait, il tomberait malade - vous viendriez sur la photo et vous verriez. Alors que, semble-t-il, rien ne fait mal, guérit. La question est: s'il reste encore quelque chose, alors quand cela commence-t-il généralement à déranger? Peut-être aller sur la photo et se calmer, ou si rien n'est tombé malade tout de suite, alors tout est en ordre?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je peux comprendre, en principe, un dentiste, mais pour le moment je suis du côté du patient. J'écris tel quel. J'ai entendu de telles histoires à plusieurs reprises de la bouche des médecins et des patients qui se voient proposer d'attendre, et les médecins disent souvent la phrase: «Très probablement, la racine elle-même sortira.» C'est une pratique vicieuse, et maintenant j'explique pourquoi.

      D'une part, la probabilité qu'une racine gauche conduise à de graves complications à l'avenir n'est pas trop élevée, car il y a souvent une tendance à «évacuer» la racine, même si cela prend souvent des années. Cependant, laisser la racine dans le puits après son retrait est une complication lors du retrait. Si le médecin ne fait rien pour éliminer les conséquences, mais qu'il y a toutes les possibilités (un état de santé satisfaisant, etc.), alors c'est une violation du processus de traitement. La sortie de la racine infectée entraîne des complications immédiates ou différées (périostite, ostéomyélite, abcès, etc.) dans environ 30 à 40% des cas. Si une racine «saine» s'est rompue et que le médecin a extrait des racines infectées (avec des kystes, des granulomes, etc.) du trou, le risque est moindre, mais il demeure. Cela n'a aucun sens d'espérer un système de drainage sous la forme d'un trou après le retrait, car il peut arriver dans de bonnes circonstances qu'il s'agisse d'une «ventilation» à long terme pour le pus, car le trou peut ne pas se «fermer» complètement, en attendant que le corps arrache le haut du corps non effacé. racine.

      Je propose la meilleure option: contacter un autre chirurgien maxillo-facial et retirer la puce après diagnostic de l'image. Il arrive souvent qu'un autre spécialiste de la poursuite fasse le travail beaucoup plus rapidement que le précédent. Merci pour la question.

      Répondre
  61. Natalya:

    Bonjour J'ai lu toutes les demandes et tous les commentaires, ça n'a pas été plus facile: je suis désolé pour les gens, et maintenant moi-même. Le 6 inférieur a été retiré, le sang a coulé 5 heures après le retrait, une augmentation des gencives a été palpée derrière la joue. La dent était remplie, mais était malade. Le médecin a foré, a déclaré, nous avons enlevé, la racine pourrie, et sur la photo, j'ai vu un kyste. Maintenant, le deuxième jour après le retrait, les dents supérieures sont également douloureuses et, du côté opposé, il y a quelque chose de jaune-blanc sur la plaie. La température est montée à 37. Malade fatigué: il y a eu une jambe cassée il y a 6 mois, a retiré l'ongle sur la même jambe. La dent a commencé à faire mal, je pensais qu'elle serait traitée - retirée. Peut-être un antibiotique à boire? Merci d'avance. Et pourtant, lorsque vous appuyez sur la mâchoire supérieure plus bas - aussi une douleur et assez forte.

    J'ai aussi oublié d'écrire: j'ai arrêté le saignement au peroxyde, l'ai versé sur du coton et l'ai appliqué.Probablement blessé? Toute santé, ne soyez pas malade!

    Répondre
  62. Natalya:

    Je rapporte. J'étais chez le dentiste, examiné, trouvé un trou vide, traité, mis un tampon avec des médicaments. Et maintenant L'herpès s'est répandu sur la lèvre, une bosse sur la gencive, de sorte qu'il peut être ressenti derrière la joue. J'ai propagé l'herpès avec l'acyclovir. Le médecin a dit de rincer avec des solutions de soude. Augmentation passionnante de la gomme. 3 jours après le retrait.

    Répondre
    • Anonyme:

      Mais le médecin m'a interdit de rincer le soda et le peroxyde. Il dit que c'est inutile et que seule l'irritation le sera. Ladite miramistine devrait ou la chlorhexidine. Et vraiment. La miramistine est meilleure, la chlorhexidine est également bonne, mais elle ne me convient pas. La dermatite déborde de son visage. Et le trou après le retrait ne devrait pas faire de mal. La douleur devrait disparaître toutes les heures. Tout le reste devrait être alarmant et urgent pour un médecin.

      Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Natalya! En ce qui concerne votre dent extraite, je peux dire ce qui suit. Le dentiste a diagnostiqué votre «trou sec» à temps - un présage possible de l'alvéolite. Après un traitement médicamenteux, cela s'améliore presque toujours. En ce qui concerne les lèvres, vous pouvez être calme: souvent (même chez mes patients) une telle réaction se manifeste dans le contexte d'une détérioration générale du bien-être, du stress et d'une diminution de l'immunité. Habituellement, le traitement que votre médecin vous a prescrit est suffisant. En ce qui concerne les solutions de soda, je ne suis pas tout à fait d'accord, mais certains dentistes publient des données sur le succès d'une telle thérapie à domicile, il est donc difficile de suggérer autre chose sans vous voir et le résultat de la suppression.

      Je pense que les gencives sont agrandies en raison de l'élimination traumatique - c'est en fait une inflammation. Ne le confondez pas avec un processus infectieux avec une alvéolite. Avec une blessure, la gencive augmente toujours légèrement en volume et le médecin pourrait la former un peu grossièrement.

      3 jours après le retrait pour évaluer l'état de la "régularité" des gencives - cela ne suffit pas. Je pense que vous devez surveiller: la température, l'enflure, la douleur intense, l'odeur putride. Si cela ne se produit pas, vous pouvez vous attendre à une récupération en toute sécurité et la forme de la marge gingivale dans la zone de retrait devrait être formée sous la bonne forme dans les 2-3 semaines, bien que cela prenne parfois plus de temps - jusqu'à 1-3 mois. Santé à toi!

      Répondre
  63. Irina:

    Ils ont immédiatement enlevé 2 dents sur ma mâchoire inférieure, une dent de sagesse et une petite dent (4?). Le médecin n'a pas pu faire l'anesthésie à deux reprises, un autre médecin est venu, l'a fait 3 fois. Dents enlevées. Le lendemain, un flux est apparu autour d'une petite dent et toute la mâchoire me faisait très mal. Je suis allé chez le médecin. Encore la même histoire avec soulagement de la douleur. Triple coup. La bouche n'est pas ouverte de douleur. Il nettoya, poussa profondément et douloureusement, fondit déjà en larmes. Aujourd'hui, une liasse de médicaments est tombée de la plaie d'une petite dent, une douleur infernale est apparue. Je bois des kétans et du Flemoxin. Le médecin a demandé un examen. Mais, réalisant qu'il y aurait trois injections de plus au même endroit, je n'y suis pas allé. Un film blanc est apparu sur le trou d'une petite dent. Pas putride, pas gris. La gencive est coupée latéralement, avec une tache sanglante. La mâchoire me fait beaucoup mal. La douleur fusionne de la tempe au menton. Mais ni pus, ni température, ni odeur. Peut-être que j'ai mal après le brossage? Combien de temps une dent doit-elle faire mal? La plaque blanche et blanche dans le trou est-elle une norme?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Habituellement, un léger revêtement sur le trou est un signe qui correspond à la norme. Une douleur intense peut résulter d'une ablation traumatique. De plus, l'effet possible du «trou sec» s'ajoute à cela, car la protection sous la forme d'un médicament est tombée de la plaie. En principe, l'insertion de médicaments dans le trou n'est pas encouragée par de nombreux dentistes, mais pour les patients eux-mêmes, c'est souvent une option confortable pour la guérison. La perte du pansement provoque presque toujours de la douleur, mais ils disparaissent généralement dans les 3-5 jours en raison de l'épithélialisation du trou par le bas et les parois. Cela prend plus de temps et plus douloureusement. Mais vous pouvez créer complètement votre propre caillot de sang, et généralement même une anesthésie par infiltration suffit.Un caillot de sang est le meilleur protecteur contre l'infection. Si de la nourriture (ou simplement une infection) pénètre dans un trou sec et que la pourriture commence, une alvéolite peut se développer. Il est important pour vous d'ajuster le traitement. Je vous conseille de changer de médecin si vous avez peur des tactiques d'anesthésie, et de tout faire selon les règles. Ayez un bon traitement.

      Répondre
  64. Gulya:

    Bonjour J'ai un tel problème: ils ont enlevé ma dent, 7 ku. Ce soir-là, j'ai formé quelque chose de blanc dans le trou, et le lendemain matin, il y avait une odeur du trou. Que pourrait-il être?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Malgré le fait que la plaque lumineuse soit une manifestation de la norme, cela vaut vraiment la peine de vérifier le trou, peut-être que c'est une «poubelle» banale pour la nourriture. Cela se produit souvent si une partie du caillot de sang (ou la totalité) tombe après son retrait. Je dois dire tout de suite que beaucoup de gens tolèrent la cicatrisation du trou après une extraction dentaire sans caillot complet, mais le plus souvent, il y a encore certains problèmes - de la douleur intense à l'avenir au développement de l'alvéolite. Je pense que vous devriez être en sécurité et aller voir le dentiste pour de l'aide. Merci pour la question.

      Répondre
  65. Elena:

    Bonjour Deux dents ont été retirées: 7 (simples) et 8 (complexes). Tous les deux jours, le chirurgien changeait de médicament, lui-même nommé pour venir. Maintenant, il est parti en vacances. En partant, il a dit de venir changer le médicament. Je suis venu, mais le généraliste a dit qu'il n'était pas nécessaire de changer. Cela perturbera la plaie, guérira plus longtemps. Mais le médicament et la gaze (ou la laine de coton), qui recouvraient le médicament, tomberont au fur et à mesure qu'il guérit. Il n'y avait pas encore de douleur, aujourd'hui un petit inconfort. Le chirurgien ne sera libéré qu'en novembre. Alors, j'ai besoin de conseils: attendre la perte de coton ou aller voir un autre médecin?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous avez trouvé différentes approches concernant le traitement postopératoire. Pour le moment, il n'y a aucune raison de s'inquiéter, car le dentiste qui ajuste le traitement surveille activement le processus de cicatrisation. Certainement: les premier et deuxième médecins ont leur propre vérité. Tout dépend du médicament qui a été installé dans le trou. De nombreux dentistes ne recommandent généralement pas de prendre des médicaments, étant donné que le trou guérit bien et avec son caillot complet. Je vous conseille de lâcher prise et d'observer la dynamique pendant plusieurs jours. Je suis sûr que cela ne changera pas pour le pire. Merci pour la question.

      Répondre
  66. Julia:

    Bonjour, il y a une semaine, j'ai retiré la dent de sagesse, figure huit. La dent était allongée, l'extraction a duré un peu plus d'une heure. Après l'extraction, la dent ne faisait pas mal du tout, la joue était légèrement enflée pendant 2 jours, mais en général tout était indolore, je me sentais bien. Après 3 jours, je suis allé pour une visite, tout va bien. Et maintenant, je sens constamment dans ma bouche, il n'y a pas d'autres symptômes désagréables. Serait-ce une alvéolite?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense qu'il est peu probable, bien que dans de rares cas, des signes initiaux similaires d'alvéolite, se produisant sous une forme compensée, se produisent. Il s'agit très probablement d'une violation de l'hygiène dans ce domaine - il va sans dire qu'il n'est pas possible d'éliminer qualitativement la plaque de toutes les surfaces sur les dernières dents près du trou, car vous protégez simplement cette zone contre les blessures.

      Il y a aussi un facteur pour faire entrer la nourriture dans le trou et sa pourriture; par conséquent, il est important ici d'ajuster les principes d'hygiène et de soins postopératoires du trou. Assurez-vous de consulter votre dentiste et d'analyser la situation. Je pense que cela en bénéficiera certainement. Merci pour la question!

      Répondre
  67. Fleur:

    Bonjour Racine supprimée, 4 sur le dessus. Il était scellé, le nerf enlevé. Ils l'ont supprimé sans photo, le médecin a dit que tout est clair, tout va bien, nous supprimons. Mais il y a un mois et demi, une fistule est apparue près de cette racine. Le médecin m'a coupé avec des ciseaux, a dit que je devais prendre une photo, puis elle sera visible, augmentée ou supprimée.Et je ne l'ai pas fait, car il ne m'a pas dérangé. Puis une petite gomme a commencé à enfler et je suis allée chez le chirurgien. Il a supprimé sans instantané, a déclaré que tout allait bien. Nommé seulement un rinçage de soude. Quatre jours se sont écoulés et sur mon lieu de retrait, les 6 dents inférieures me font mal et me font un peu mal. Il n'y a pas eu d'embouteillage le troisième jour, le trou était grand, une tache blanc-jaune était au fond, la gencive supérieure était enflée et faisait mal au toucher. Et aujourd'hui, le quatrième jour, de l'acné est apparue en bouche, c'est peut-être de la stomatite? Très inquiet. Merci beaucoup!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous devriez aller chez le dentiste, car les signes ressemblent à l'effet «trou sec» ou commencent déjà une alvéolite. Encore une fois, il ne convient pas d'examiner le trou - vous devrez peut-être le traiter avec une anesthésie, suivie d'une correction du traitement à domicile. Sans voir la situation clinique de mes propres yeux, il m'est difficile de suggérer quelque chose de plus spécifique, donc pour l'instant nous nous limiterons à rendre visite au dentiste pour que je ne pense pas. Merci pour la question.

      Répondre
  68. Svetlana:

    Bonjour Le 19 septembre a supprimé le top 6 avec une parodontite chronique. Ils l'ont retiré pendant environ 15 minutes, alors que la dent s'enfonçait profondément. Après le retrait, tout allait bien, je n'ai même pas pris d'analgésiques. Mais cela m'inquiète que près d'un mois se soit écoulé et que le trou ne soit pas complètement envahi, et je le ressens toujours. Je suis allé chez le médecin il y a une semaine, j'ai dit que tout allait bien, guérit. Quelques jours plus tard, elle part en vacances. Je ne sais pas quoi faire ... Attendre que ça pousse ou aller voir un autre spécialiste?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour À en juger par votre histoire, vous avez une dynamique positive et la formation des gencives après le retrait se produit dans les 3-4 mois, moins souvent - 4-6. Par conséquent, soyez patient et attendez la conception des gencives pendant cette période. Je suis sûr que tout ira bien!

      Répondre
  69. Christina:

    Bonjour Mercredi, elle a enlevé une dent en haut à gauche, la dernière devant la dent avec sagesse. Le retrait a été rapide, puis la dent n'a presque pas fait de mal, mais le même jour, une tache blanche est apparue à l'intérieur de la gencive, ce qui provoque une sensation légèrement désagréable lors de la déglutition. À cause de ce qu'il pourrait apparaître et que faire de cela?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour La difficulté à avaler est presque toujours observée lorsque les dents de sagesse inférieures sont retirées. Quant au "point blanc", je ne suis pas sûr de pouvoir expliquer son origine sans inspection. Je pense que vous devriez contacter votre dentiste afin de clarifier la situation en personne sur les questions qui vous concernent. Merci pour la question.

      Répondre
  70. L'amour:

    Bonjour, aujourd'hui j'ai enlevé le fond 8, mis une éponge dans la plaie. Dites-moi, s'il tombe la nuit, alors que faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Si l'éponge tombe, vous devriez consulter votre médecin le lendemain et ajuster le traitement. Cela est dû au fait que le dentiste «assure» le trou contre l'alvéolite (ingestion de microbes, de nourriture et de sa décomposition dans le trou). Mieux vaut ne pas le risquer. Merci pour la question.

      Répondre
  71. Vasily:

    La molaire supérieure droite a été retirée, suturée, puis retirée. Maintenant, un morceau de cuir pend là-bas ... C'est comme ça que ça devrait être? Lorsque celui de gauche a été retiré, ce n'était pas le cas et aucune suture n'a été faite.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous faites référence à une gomme qui a rompu l'intégrité. Il est possible qu'une ablation traumatique ait lieu, et le médecin n'a pas prêté attention au placement soigné de la muqueuse gingivale avec une diminution de la lumière du trou. Si vous ne pouvez pas rendre une plaie précise uniquement en rapprochant ses bords, des sutures sont appliquées. La guérison peut avoir lieu normalement dans cette situation, mais la formation des gencives peut prendre beaucoup de temps et ne pas devenir la plus confortable pendant longtemps (même du point de vue du même langage, qui semble s'efforcer de pénétrer dans la plaie).Je pense que vous devez corriger la marge gingivale avec votre médecin ou un autre médecin afin que cette situation ne provoque plus de problèmes inutiles. Merci pour la question.

      Répondre
  72. La foi:

    Bonjour Il y a 6 jours, la septième dent a été retirée ci-dessous. Lorsque l'anesthésie a disparu, la douleur était insupportable, ne s'est endormie qu'après 3 comprimés de tempalgin. Pour le moment, la douleur continue de déranger, elle est douloureuse et insupportable. On dirait que toute la mâchoire fait mal et donne au temple et à la tête. Le trou, comme, sans signe d'inflammation. Que pourrait-il être? Ou est-ce une guérison normale?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Ce n'est pas la norme. Il y a deux options: soit une alvéolite commence, soit une dent voisine, dans laquelle l'inflammation du "nerf" progresse. La recherche d'une dent causale est possible à partir de l'image - en général, il serait bon de prendre une radiographie de la zone d'extraction, car il peut y avoir des fragments dans le trou. Bien sûr, je crois en l'honnêteté de votre médecin, mais cela vaut toujours la peine d'être vérifié.

      Votre situation est donc loin d'être normale, donc pour en trouver la raison, malgré la complexité de ce point, c'est absolument nécessaire. Après le diagnostic, un traitement est prescrit. Merci pour la question.

      Répondre
  73. Un roman:

    Bon après-midi Il y a cinq jours, la molaire inférieure a été enlevée, elle a été enlevée très fort: creusée, percée. Le deuxième ou le troisième jour, il y avait une couche blanche et pas tout à fait un arôme agréable. Le trou, semble-t-il, est resserré, de manière chaotique, mais l'odeur ne disparaît pas. Tout d'abord, tout le côté inférieur faisait mal, en particulier les deux dents entre lesquelles il se trouvait. Hier, ça a commencé à faire mal, et j'ai aussi grimpé la langue - quand j'essaie de sucer un peu, un goût légèrement salé apparaît et la gencive sous la dent extraite est légèrement enflée. Dites-moi, s'il vous plaît, que pourrait-il être et quelles sont mes prochaines étapes? Je ne peux pas aller chez le médecin avant lundi. Merci d'avance.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense qu'il y a un endroit pour commencer l'alvéolite. Pour confirmer le diagnostic, vous devez contacter le dentiste de garde, il existe également des cliniques privées qui fonctionnent le week-end. Même un cabinet privé ne refuse pas les patients en urgence. Presque chaque ville a la possibilité de trouver un médecin le week-end. Merci pour la question.

      Répondre
  74. Veronica:

    Bon après-midi Le 28 août, elle a enlevé sa dent inférieure - 4, le caillot était normal, mais la gencive était enflée et le trou n'a pas guéri pendant longtemps. Aujourd'hui, après 5 nettoyages du granulome, la plaie a presque guéri, mais la joue a toujours une tuméfaction douloureuse des gencives rouges et une petite fistule dans le trou. Les dents voisines (5 et 3) ont également été ouvertes, nettoyées, remplies temporairement. Le médecin m'a prescrit du ciprolet, mais j'y suis allergique, même si je le prenais. Le médicament a été annulé. Que peut-on remplacer? J'étais moi-même épuisé et j'ai épuisé le médecin, bien que ce ne soit pas lui qui ait enlevé la dent.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Les médicaments ne sont généralement pas prescrits via Internet, car vous pouvez également «ne pas deviner», comme dans votre cas, et personnellement, je n'apprécie pas le sabotage à travers cette forme de communication avec les patients. Ce que vous avez décrit n’entre pas dans la catégorie des cas d’urgence, mais vous devriez vérifier la situation de la cicatrisation des gencives directement dans le fauteuil du dentiste. Je ne pense pas que la raison ici soit précisément dans le trou: il est nécessaire de garder à l'esprit les dents voisines (celles qui sont au stade du traitement), car s'il y a vraiment une "fistule", alors vous n'avez pas besoin de vérifier le trou.

      Quant à l'antibiotique, la situation ici est encore plus compliquée. Le choix d'un antibiotique pour aider le traitement principal est extrêmement important. Si vous êtes vraiment allergique au Ciprolet, les antimicrobiens du groupe des fluoroquinolones ne vous conviennent pas. En plus d'eux, un excellent effet antibactérien peut être obtenu avec des antibiotiques d'autres groupes, par exemple, Amoxiclav, Sumamed, etc.

      Personnellement, dans la pratique, j'utilise ces médicaments, en fonction de la gravité de la situation, c'est-à-dire individuellement. Par conséquent, je vous demande de consulter définitivement un dentiste afin d'exclure d'éventuels problèmes.

      Répondre
  75. Anonyme:

    Bonjour, enlevé il y a une semaine 7-ku ci-dessous, avec un kyste et une fistule. Tout s'est bien passé, rien de mal, même après la fin de l'anesthésie. Le caillot s'est formé avec succès. Cependant, le 5ème jour, il y avait une odeur désagréable du trou, le 6ème jour, elle est devenue complètement désagréable, car il y a un goût de pus dans la bouche, mais la gencive est rose, il n'y a pas d'inflammation, rien ne fait mal. Le caillot a partiellement disparu, je soupçonne que l'infection pourrait provenir du côté du trou de la fistule ... Je fais des bains avec les soucis de souci. Que faut-il faire dans une telle situation?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il ne s'agit probablement pas d'alvéolite, mais de transformer le trou en une sorte de "poubelle", peu importe comment cela semble peu flatteur. Le caillot est partiellement détruit, de sorte que le trou peut maintenant accumuler en lui-même les restes de nourriture qui pourrissent dans la plaie. Pour vérifier cela et prendre les mesures nécessaires, vous devez contacter votre dentiste pour obtenir de l'aide. Après le traitement de la plaie, les recommandations seront ajustées. Je ne sais pas si ce que vous utilisez est parfait dans votre situation clinique.

      Répondre
  76. Inna:

    Svyatoslav Gennadievich! Un peu hors sujet, mais dites-moi peut-être? Il a traité une dent incisive malade à plusieurs reprises et les dents de droite et de gauche ont été retirées depuis longtemps. Le médecin a déclaré que pour les prothèses, il est conseillé de garder cette dent, de retirer le nerf, de changer plusieurs fois de médicament. Dans les profondeurs des gencives, il y avait quelque chose comme une balle qui, lorsque j'appuyais vers le bas, s'échappait dans la dent incisive, comme si une broche n'était pas pressée. Le médecin témoin a déclaré dans un plan de contrôle que rien ne pouvait faire de mal. Six mois plus tard, j'ai décidé de retirer encore cette dent, j'avais peur qu'après les prothèses, cela puisse faire mal et que toutes les prothèses devront recommencer.

    Après l'extraction de la dent, 2 mois se sont déjà écoulés, et voici ce qui est intéressant - avec une pression sur la gencive, la même sensation se fait sentir, mais il n'y a pas de dent, pas plus que les dents voisines. Mais lorsque la dent a été retirée, le chirurgien a dit que j'avais une exostose sur la gencive et qu'elle devait être enlevée avec des prothèses. Et le médecin-thérapeute a répondu à ma question pourquoi ma gencive sur l'incisive est enflée et légèrement saillante, a répondu que c'était parce que l'incisive a repris toute la charge de dents manquantes. S'il s'agit d'exostose, est-elle visible sur la photo et peut-elle faire mal quand une pression est appliquée sur la gencive?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je suis presque sûr que pendant la palpation, vos gencives sont blessées de l'intérieur par le bord inégal (peut-être tranchant) du trou. Lors de l'enlèvement, une partie de la paroi externe des alvéoles s'est rompue, ce qui à la fin est maintenant perçu par vous comme une douleur lorsqu'elle est pressée. L'exostose est un diagnostic parfaitement acceptable dans cette situation. Dans l'image, il ne sera pratiquement pas visible, car il s'agit de votre os natif, les irrégularités du trou peuvent être affichées, mais l'image ne sera pas complète. Par conséquent, en réponse à votre question principale, je dirai ceci: l'exostose ne fait pas mal, mais crée des microtraumatismes de l'intérieur, c'est-à-dire que la gencive ou la zone de pli transitionnelle fait mal.

      Je ne discuterai ni ne condamnerai l'approche du médecin pour la préservation de l'incisive: cela n'a pas fonctionné, cela n'a pas fonctionné. De plus, je ne supposerai pas par contumace si le «gonflement» était associé à une surcharge dentaire. Laissons cela sur la conscience du médecin généraliste.

      Si vous souhaitez être prothétisé, en cas d'exostose, cela vaut la peine d'être retiré.

      Répondre
  77. Daria:

    Je suis désolé, je m'inquiète peut-être en vain. Mais il y a 3 jours, j'ai enlevé le haut 6. 2 jours de sang suintait du trou, et aujourd'hui c'est un liquide saumâtre. Desna souffre tout le temps. Les analgésiques n'aident pas. Le retrait a été difficile. Un marteau a été utilisé plusieurs fois (je ne sais pas comment l'appeler différemment). Sur les bords plus proches du centre, il y a un revêtement blanc, et au centre même, il y a un caillot rouge foncé. Mais les gencives et les pommettes font mal. La bouche est également un peu douloureuse à ouvrir. J'ai déjà enlevé les dents et ce n'était pas le cas.

    J'ai oublié de clarifier, c'était la racine.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Vous décrivez tout ce qui se situe dans les limites normales, à l'exception des douleurs intenses et des difficultés à ouvrir la bouche.Je ne pensais même pas qu'après l'ablation de la sixième dent supérieure, la bouche pourrait commencer à s'ouvrir mal. Donc de loin, sans vous voir, je ne peux pas dire avec certitude à quoi m'attendre ensuite: bon ou mauvais. Après un retrait compliqué, surtout depuis une méthode aussi ancienne et largement risquée, tout peut arriver: à l'époque soviétique, quand un tel retrait à l'aide d'un marteau chirurgical et d'un burin était répandu, il y avait même des cas de blessures à la mâchoire, jusqu'à la création d'une fissure, sans oublier de pousser les racines dans les tissus mous, les sinus maxillaires, etc.

      Je ne pense pas que cela vaille la peine de demander l'avis d'un médecin qui utilise une méthode aussi traumatisante dans son travail, mais cela vaut vraiment la peine de consulter un professionnel (chirurgien maxillo-facial ou chirurgien-dentiste de la plus haute catégorie). Bonne chance

      Répondre
  78. Liliana:

    Bonjour Il y a une semaine, ils ont enlevé ma dent supérieure, quatre (si je ne me trompe pas). Le pauvre docteur a été tourmenté pendant 2 heures, et pourtant la dent a abandonné. Il a inséré un peu de médicament et un tampon de gaze dans le trou et a dit de rincer à la chlorhexidine. Après l'anesthésie, des douleurs douloureuses ont commencé. Le troisième jour, je ne pouvais ni manger ni dormir, j'ai dû endurer le week-end et m'asseoir sur des analgésiques. Le cinquième jour, je suis retourné chez le médecin, ils ont nettoyé et lavé le trou, deux médecins se sont tenus au-dessus de moi et ... ne savaient pas quoi faire de mieux avec moi! En conséquence, ils ont posé (entendu les paroles des médecins) des alvéoles et à nouveau un tampon de gaze. Sumamed, nimesil et chlorhexidine ont été prescrits. Un jour plus tard, la douleur recommença, douloureuse et tremblante ... La gencive gonfla sur les dents adjacentes, et à la place de la dent extraite apparut un abcès semblable à un bouton de sang. Il me semble que c'est lui qui fait le plus mal maintenant. Deux de ces «boutons» sont apparus sur la canine inférieure sous la dent extraite, et ils font également mal. Que peut-on faire? Ou encore chez le médecin? Merci d'avance!

    J'ai oublié de dire qu'un trou sec.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Rinçage avec de la chlorhexidine et certains autres points que vous avez indiqués, personnellement, je n'approuve pas. En ce qui concerne la description de la situation, un examen interne est nécessaire ici, mais pour l'instant je ne peux que supposer que les médecins, par exemple, n'ont pas enlevé les restes des racines, les fragments de la dent détruite, n'ont pas corrigé les sections exposées de l'os des alvéoles, le septum interroot saillant, avaient un mauvais curetage, et ont oublié au fond du trou granulation (rarement, mais cela arrive). Il s'agit d'omissions possibles. Cependant, on peut dire que vous avez été «guéri» en termes de prescriptions (par exemple, la chlorhexidine et l'introduction de médicaments dans le puits). L'expérience amère de mes collègues montre que tout le monde ne profite pas des trous «bouchés» avec des médicaments à base d'iodoforme, de thymol, de propolis, d'eugénol, etc.

      Je vous conseille de contacter un autre chirurgien-dentiste pour plusieurs raisons. Mais ne soyez pas offensé par vos médecins traitants, ils ont fait ce qu'ils pouvaient. Dans tous les cas, une opinion différente sur la prise en charge postopératoire des plaies ne sera que favorable et non préjudiciable. Bonne chance

      Répondre
  79. Igor:

    Bonjour Le premier septembre, le huit en bas à gauche a été retiré. L'opération a été très compliquée. Je suis entré à 15h00, parti à 18h00. Trois heures supprimées! La dent reposait directement sur le nerf. Ils ont injecté une double dose de médicaments contre la douleur et ça faisait toujours mal. Retiré en morceaux. Quoi qu'il en soit, supprimé. Ils ont dit à propos du caillot rouge - que c'est normal, mais je ne savais pas qu'il pouvait être rincé. Il y avait un trismus et s'est assis sous anesthésie. En général, le 15 septembre, ce n'était plus douloureux et je ne buvais plus d'analgésiques. Il a commencé à mâcher du côté gauche et à se rincer la bouche - et, apparemment, le caillot a été rincé.

    Vers le 20 septembre, peu importe comment nous chantons, la douleur commence. Et il a mâché du côté droit, mais la douleur est venue. Pendant environ une heure, je ne faisais que mentir et je ne pouvais rien faire - j'ai l'impression qu'un nerf dans une dent adjacente était douloureux. Habituellement, après une heure, la douleur disparaissait - et ainsi de suite jusqu'au prochain repas. J'ai souffert de cela pendant environ une semaine et je suis allé chez le médecin. Il n'y avait aucune force à endurer.Elle a regardé et a dit que la racine de la dent adjacente était suspendue dans mon air - lorsque le caillot rouge était là, il recouvrait la racine, et maintenant il est ouvert et j'ai juste besoin d'attendre qu'il traîne et de prendre Calcemin-d. Elle m'a couvert un trou avec un nouveau venu et je suis partie.

    En principe, après 2-3 semaines, la dent a guéri. Je ne sais pas déjà, ça a été retardé là-bas, ou quoi, mais maintenant 3 mois se sont écoulés, et la dent ne fait pas mal, même quand je mâche sur le côté gauche. Mais cela me dérange qu'il y ait une fosse, et elle est très profonde, toujours pas serrée avec du tissu osseux. Après chaque repas, rincez le trou. Et j'ai l'impression que lorsque je touche ma langue, la taille de la fosse ne change pas.

    Veuillez me dire si c'est normal? Et s'il faut encore attendre ou aller chez le médecin, et que fait-on habituellement dans de tels cas?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour À en juger par le fait que plus de 3 mois se sont écoulés depuis l'enlèvement, le trou dans la zone de l'ancienne dent de sagesse a pris environ 70 à 80%. L'atrophie osseuse est en cours: cette zone ne fonctionne pas et la crête gingivale osseuse prend son relief final. Je ne suis pas sûr que vous puissiez subjectivement comprendre avec précision si la taille de la fosse change avec la semaine prochaine. Ce processus est très lent, il peut prendre jusqu'à 5-6 mois, et avec des suppressions complexes et traumatisantes - encore plus de temps.

      Quant à la 7 dent, il ne faut pas avoir peur: la gencive s'est tellement formée qu'elle ferme sa région cervicale. Bonne chance et bonne santé!

      Répondre
  80. Julia:

    Bonjour Une dent a été retirée mercredi, la moitié est restée. Ils ont pris une photo, ils ont dit que le médecin précédent avait laissé quelque chose là quand il avait enlevé les nerfs, en général, le retrait, a-t-il dit, était de difficulté moyenne. Retirée des racines, horreur tourmentée comme moi. Il a suturé, dit qu'il y avait de grosses racines, mais il me semble qu'il vient de me déchirer la gencive. En général, il faisait un caillot, rentrait chez lui, buvait des analgésiques. Le lendemain, je l'ai également bu le matin - parce que mes gencives me faisaient mal et que ma douleur me faisait mal à l'oreille. Le jour 3, il y avait un revêtement blanc dans le trou, la douleur est la même, s'étendant jusqu'à l'oreille. Le 3ème jour, je suis allé chez le médecin, mais il y avait un autre médecin, il a dit qu'il s'attendait à ce que ce soit pire. J'ai mis du coton à l'intérieur avec des médicaments et m'a dit de venir chez mon médecin demain. Mais la douleur est restée, je le crains, à Dieu ne plaise, l'infection. Comment puis-je être, que pourrait-il être? J'ai suivi toutes les recommandations: ne mangez pas de ce côté, ne rincez pas.

    J'ai oublié: je sens la gencive enfler, mais l'enflure elle-même n'est pas visible.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que c'est le résultat d'un retrait difficile: blessure + prescription pas tout à fait correcte. Consulter d'urgence un dentiste et examiner le trou pour «trou sec» et alvéolite.

      Répondre
  81. Catherine:

    Bonjour Dites-moi, s'il vous plaît, il y a presque 2 mois, j'ai enlevé la dent de sagesse supérieure droite, aujourd'hui j'ai senti quelque chose dans le trou avec ma langue après avoir mangé. J'ai pensé que la nourriture était arrivée, j'ai essayé de la rincer - ça ne marche pas. Se sent comme quelque chose de doux. Puis, à la fin, elle l'a ramassé avec un ongle et a sorti quelque chose qui ressemblait à de la peau, douce. Il n'y a pas de douleur, mais le sang a disparu. Je sens avec ma langue qu'il reste encore dans le trou. Que pourrait-il être?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Très probablement, le dentiste a mis le médicament dans le trou - il est possible que vous ayez retiré ce «flagelle» ou «éponge» avec votre ongle. Il est également possible que vous ayez essayé de ramasser avec votre ongle le tissu de granulation déjà formé à l'intérieur du puits, qui se forme pendant la cicatrisation normale (l'épithélisation prend parfois beaucoup de temps). Quoi qu'il en soit, si le sang a disparu, il est toujours utile de consulter un dentiste et d'examiner le trou, car il existe des risques de perturber le cours normal de sa guérison.

      Répondre
  82. Aziz:

    Bonjour, cher Sviatoslav Gennadevitch! Il y a 5 jours, la quatrième dent supérieure a été retirée. Un caillot s'est formé. 2 jours il y avait des douleurs mineures et une petite joue enflée. Maintenant, rien ne dérange. Mais je m'inquiète d'un caillot qui a presque disparu.C'est-à-dire qu'il l'était, mais chaque jour cela devient de moins en moins. Rincé activement sans rien. Maintenant, il y a un petit trou dans le trou et la nourriture s'y bouche. Quand j'aspire (puis-je faire ça?) Les restes de nourriture, puis le bord de la gencive se déplace de l'extérieur, est-ce normal? Quand je dis quelque chose, c'est comme si "l'air marchait" dans le trou. Je fais des bains avec Loroben. Vaut-il la peine de craindre le développement de l'alvéolite? Ou le trou guérit-il de cette façon? Jusqu'à présent, il n'y a aucun symptôme, sauf une légère mauvaise haleine.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Quand il n'y a pas de caillot de sang dans le trou, cela rend souvent la guérison difficile, et le trou peut devenir une sorte de récipient pour les particules alimentaires et les bactéries de la cavité buccale, ce qui n'est pas très bon non plus. Vous écrivez sur le mouvement des gencives - cela peut indiquer que le trou formé par le médecin n'est pas tout à fait précis, c'est-à-dire que les bords de la plaie ne sont pas rapprochés.

      L'alvéolite n'a plus à avoir peur, car son moment préféré d'apparition est de 3 à 4 jours après l'extraction dentaire. Si la situation empire, je vous recommande de consulter un dentiste pour obtenir des conseils sur une chaise. Merci pour la question.

      Répondre
  83. Anonyme:

    Bonjour, le 6 décembre, la 17e dent a été enlevée, tout s'est émietté, mais elle a quand même été enlevée et il n'y avait aucun fragment. Les bords des gencives s'enflamment près des dents adjacentes. Quelques jours plus tard, je suis venu vérifier l'enlèvement, l'œdème n'a pas disparu, ils m'ont dit que j'avais une alvéolite dans la cavité. Ils ont tout nettoyé, mais l'enflure est devenue encore plus grande et n'a pas disparu en 2 jours. Le médecin a dit que l'œdème était normal, car élimination complexe, la lincomycine prescrite en capsules 3 fois par jour, et après le nettoyage, appliquez du métrogil sur la joue. Le troisième jour s'est passé, alors que je bois un médicament, mais l'œdème ne disparaît pas. Je précise qu'il n'y a pas de douleur, la température n'augmente pas, le visage n'a pas non plus gonflé, mais seulement la gencive derrière la joue dans la zone de la dent adjacente. Que faire Il y a un caillot, une couleur jaunâtre, pas de mauvaise haleine, mais une gêne derrière la joue due à un œdème. J'ai peur, dis moi quoi faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Après une élimination complexe (surtout si vous avez eu un curetage du trou sur le fond de l'alvéolite), l'œdème disparaît lentement. Étant donné que l'œdème a lieu dans la zone de la gencive enflammée et ne provoque pas d'asymétrie du visage, nous pouvons supposer un lent processus de restauration des gencives dans le contexte de recommandations qui ne vous conviennent pas tout à fait. Je pense que vous devriez contacter un autre médecin pour qu'il examine le trou et, éventuellement, ajuste le traitement pour obtenir un résultat positif. Pour référence, je dirai que l'œdème disparaît en moyenne en 5 à 7 jours, l'essentiel est qu'il devrait y avoir une tendance positive.

      Répondre
  84. Larisa:

    Ma dent a été enlevée en été. Pendant que l'anesthésie fonctionnait, tout allait bien, mais quand elle a commencé à s'éloigner, les gencives étaient douloureuses. À la maison, une camomille a été brassée et rincée. Un autre dentiste a dit acheter des comprimés de Trachisan, car ils éliminent l'infection dans la cavité buccale et anesthésient bien. Bien aidé, il n'y a eu aucune complication.

    Répondre
  85. Pavel:

    Bonjour Il y a trois jours, j'ai été retiré du 8-ku inférieur droit, le retrait a été très douloureux. Au moment de l'ablation, le ganglion lymphatique était légèrement enflammé, après l'ablation, les ganglions lymphatiques sous-maxillaires (à droite) se sont enflammés, à cause d'eux je ne peux pas ouvrir la bouche. Déjà trois jours n'ont pas diminué ni augmenté, la température change constamment - de 36,6 à 37,8. Quand 37,8, le temple fait mal ... Desna guérit étonnamment rapidement, ne fait pas mal et ne gonfle pas, il n'y a pas non plus de rougeur. Je bois des antibiotiques. Que dois-je faire avec les ganglions lymphatiques? Il est très difficile de se rendre chez le dentiste, car je vis dans le désert, et les spécialistes ici ne sont pas vraiment là, ils n'ont même pas dit quoi faire. Ils ont seulement dit que 2 heures n'étaient pas là, c'est tout.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Si vos mots sont «correctement écrits», alors la lymphadénite, qui accompagne la période postopératoire, peut être dangereuse, surtout lorsqu'elle existe en réponse à un processus purulent persistant dans le trou et les tissus environnants.Pour vérifier ce fait à distance vous semble impossible - vous avez besoin d'un examen à temps plein par un médecin. Les patients sont souvent très subjectifs à toute formation dans la région maxillo-faciale, les appelant plus souvent de manière incorrecte que l'interprétation correcte de leur maladie. De plus, vous vous concentrez sur la température, l'incapacité d'ouvrir la bouche, les douleurs irradiantes dans la tempe, etc. Personnellement, je soupçonne, au moins, une alvéolite - il est possible qu'elle oblige les ganglions lymphatiques à y participer, exacerbant la situation. Mais ce n'est qu'une hypothèse, qui est importante pour confirmer (ou réfuter) cliniquement chez le dentiste. L'automédication, je ne vous conseillerai certainement pas sans connaître la nature exacte et la gravité de la maladie.

      Répondre
  86. Oksana:

    Bonjour, j'ai la dent inférieure enlevée, le 6 décembre, 12.16. Avant cela, il est tombé malade avec moi et le ganglion lymphatique s'est enflammé. Je suis allé à la clinique, ils m'ont enlevé une dent. Aujourd'hui, c'est le deuxième jour après cela, un caillot de sang dans le trou, est-ce la norme? Puis-je manger calmement? Et puis je m'inquiète, rien ne fait mal, seul un ganglion lymphatique légèrement enflammé, et la joue.

    Si après le retrait et avant le retrait, le ganglion lymphatique était enflammé, passera-t-il? Dans quelques jours? Et c'est quoi? Réponse, j'ai paniqué.

    Et combien puis-je fumer après le retrait?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Un caillot de sang dans le puits est la norme. Ce serait bien pire si ce caillot était absent (il protège le puits des infections et contribue au processus de cicatrisation de la plaie).

      Après l'extraction dentaire, la lymphadénite disparaît à mesure que le processus inflammatoire s'apaise, le plus souvent dans les 5-7 jours. Vous pouvez manger 3-4 heures après le retrait: les 4-5 premiers jours, il est conseillé de vous limiter aux aliments mous et, si possible, d'essayer de mâcher le côté sain. S'il n'y a pas de dynamique positive (réduction de l'œdème tous les jours), vous devriez consulter votre dentiste pour une consultation.

      Répondre
  87. Denis:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadievich! J'ai enlevé 4 dents inférieures. C'était un moignon, sur les bords duquel restaient les restes d'une dent. Immédiatement, il ne succomba pas à la sortie et le médecin la secoua d'un côté à l'autre, coupant la gencive. En conséquence, le trou s'est transformé en clairière. Le sang coulait deux jours, périodiquement. Deux fragments de la dent en ont été lavés. Le caillot dans ma clairière est devenu cendré et son odeur m'a fait nauséer jusqu'au mal de tête de la toxicose. Le soir du troisième jour, j'ai enlevé cette puanteur superficiellement, laissant le trou fermé par ce caillot. C'est devenu plus facile le lendemain matin. Avec tout cela, je ne peux pas dire que le site de retrait me fait mal, même si une sensation de boule est présente entre la gencive et la joue. Il n'y a pas de tumeurs. Desna devient rose. Il semble qu'il n'y ait même pas d'ondulation et de lumbago. Mais l'odeur et le gris sont présents. Il n'y avait pas de température. En lisant tous les commentaires, j'ai réalisé que l'alvéolite m'avait rattrapé. Aujourd'hui est de 4 jours après le retrait. Je me sens bien. Mais l'anxiété en moi peut se transformer en anxiété critique et en panique, puisque maintenant le dentiste n'arrivera qu'après trois mois, et les ambulanciers paramédicaux locaux ne connaissent pas ces subtilités et ne feront rien. Et le fait est que je suis en prison, où c'est très difficile avec la médecine. Tous les traitements sont en ligne uniquement. En lisant les complications, j'avais une question: que faire dans ce cas? Comment faire face à l'alvéolite dans ces conditions? Je peux commander des médicaments à domicile. Enregistrez, DOC!

    Mise à jour au 27 décembre 2016. Il y avait encore des saignements ce soir. Le reste du caillot est tombé. Maintenant, j'ai un trou sec. Lorsque je bouge la bouche (je mange, je bois du thé, je rince ou je parle), les douleurs douloureuses commencent à se déclencher. Mais après cinq minutes, la douleur diminue quand je m'allonge et ne bouge pas. La température n'est pas grande. Mesuré pour l'intérêt, 37. Mais pas ressenti. Je rince cinq fois par jour avec de la furacéline, plus trois fois avec de la camomille. Je ne bois pas d'antibiotiques. Mais il y a de l'amoxicilline. Je ne peux arriver à l'hôpital que le 12 janvier. Que dois-je faire tout ce temps, MLC? Il y a une personne qui peut nettoyer la plaie ici, mais ce n'est même pas un spécialiste. Autodidacte, pour ainsi dire. En attendant des conseils, DOCK!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Oui, j'ai entendu dire que la médecine, et la dentisterie en particulier, souvent dans les prisons est au niveau antédiluvien (sauf pour les personnes vip). C'est peut-être pourquoi, à en juger par votre description, la dent a été supprimée à peu près, en violation de la technique du médecin, des fragments ont été laissés (Dieu nous en préserve, la racine est restée - ne vérifiez pas sans photo). En raison du caractère invasif de la procédure et de l'absence de points de suture avec des agents hémostatiques, il y a eu un saignement secondaire après le retrait. De telles extractions dentaires de très mauvaise qualité sont souvent compliquées par une alvéolite.

      D'une manière générale, sous la forme ouverte, il n'est pas habituel de prescrire des médicaments sur Internet. Mais compte tenu de votre situation particulière, faisons-le: je vais juste vous dire ce que j'utilise dans ma pratique - pas pour le traitement, mais juste pour information)

      Parmi les antibiotiques, je prescris Amoxiclav, Cifran ST et Sumamed, en fonction de la gravité de la situation. Pour traiter les plaies avec des moyens traditionnels, je préfère le gel Metrogil Denta ou le gel Holisal, selon les instructions. Un intérêt particulier pour moi est la pommade ophtalmique à la tétracycline, 1%, qui a un bon effet sur l'alvéolite, et en même temps coûte un sou. Il est difficile à appliquer, il est donc utilisé en dentisterie professionnelle pas tout à fait «traditionnelle», reposant sur une boule de gaze stérile en grande quantité, en se concentrant sur la taille de la plaie. Cela aide presque toujours pendant la journée - c'est une action unique, les bactéries dans la plaie tuent parfaitement. Je recommande généralement de refuser le rinçage à la furatsiline, en offrant comme alternative une décoction de camomille. Si un antibiotique est utilisé, alors un seul (5-7 jours - au moins), une pommade ou un gel. Maintenez la pommade à la tétracycline une fois sur une serviette en gaze sur une plaie pendant 10-15 minutes, puis seulement le lendemain, selon la situation.

      Si vous avez laissé une racine dentaire dans une plaie, même avec des médicaments, il sera difficile de traiter l'alvéolite, car en plus, il peut y avoir des complications plus graves.

      Répondre
      • Denis:

        J'ai pris le reste de la dent avec moi. La racine est entière. Je ne peux pas dire qu'il est ébréché. Je suis allé chez le médecin, j'ai expliqué ce qui pouvait arriver. Ils ont regardé l'ordinateur, se sont gratté la tête. D'après ce qu'ils ont, ils m'ont prescrit du léflobact, 1 * 2 fois, et du kétoprofène, 1 la nuit. Pendant 5 jours. La miramistine et la tétracycline le sont. J'ai trouvé des antibiotiques, de l'amoxicilline. C'est ce qui est en ce moment. La situation est comme ça. Il n'y avait pas encore de douleurs insupportables sévères. Mais un peu de pousses. Pas enflé. Sensation comme si la dent venait d'être retirée. Les ganglions lymphatiques sont légèrement blessés, mais n'interfèrent pas. Le croc à proximité est devenu plus sensible. L'odeur ne vient pas du trou, car je rince quelque chose 12 fois par jour. La camomille est également là, et en plus de la furatsiline, je goutte à goutte du peroxyde. Dites-moi, MLC, de ce qui est et de ce qui a été nommé, quel régime dois-je accepter? Peut-être changer les antibiotiques? Je vais mettre une pommade oculaire avant d'aller me coucher. Dieu vous donne du bien-être en tout !!!

        Répondre
        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Ce que vous avez décrit est encourageant. Si la racine de la dent extraite a un apex holistique, alors tout va bien: les 4 dents inférieures ont presque toujours une racine (rarement, elles se séparent à la fin, mais vous comprendrez que quelque chose ne va pas). Par conséquent, au point le plus important, tout va bien.

          Quant aux prescriptions, je dirais ceci à mon patient: le kétoprofène est anti-inflammatoire et analgésique, mais avec une action retardée; Leflobact n'a pas de clause sur l'alvéolite dans les instructions, mais en général, un bon médicament antibactérien, en outre, aide à la sinusite (sinusite), et ce n'est qu'une infection dans la région maxillo-faciale. Je ne prescris pas ces médicaments moi-même, bien que je pense que cette option budgétaire améliorera la situation.

          Mais il me semble que vous ne décrivez plus les symptômes de l'alvéolite. Votre condition physique est proche de la normale, mais du point de vue psycho-émotionnel, on soupçonne que vous vivez inutilement cette situation et que vous écoutez trop à chaque respiration du corps.Je proposerais cette option à mon patient: quitter le kétoprofène et le leflobact. Si le patient a déjà commencé à utiliser l'antibiotique, terminez-le avec le minimum requis de 5 jours, et s'il n'a pas commencé, cela ne vaut pas la peine de commencer, car Leflobact est un médicament antimicrobien général. La furatsiline n'est pas nécessaire, le peroxyde n'en vaut pas la peine, car il peut être pire. Je n'ai rien contre la camomille, la pommade à la tétracycline 1 fois par jour, pas plus de 2 applications. Il ne devrait donc pas y avoir de "surdose" de chimie. 2 médicaments pour le «traitement interne» et la prévention des complications (+1 si un antibiotique est utilisé) et 2 médicaments locaux (rinçages, s'ils aident, et pommade pour les gencives).

          Un rinçage de 12 procédures par jour suggère une fois de plus que vous abordez le problème trop durement. Mes pupilles, si elles font des bains buccaux et (ou) des rinçages, alors sans fanatisme, pas plus de 4-5 fois par jour, principalement après avoir mangé, ce qui est important. Lentement d'ici le Nouvel An, n'apportez rien au traitement: laissez le trou guérir naturellement, cela est inhérent au corps dans la nature.

          Répondre
          • Denis:

            J'ai tout compris, DOC! Peut-être que je suis vraiment très inquiet à ce sujet + j'ai lu sur Internet. Mais tout cela est dû aux conditions dans lesquelles je suis ... Je n'ai pas encore commencé à accepter quoi que ce soit. En attente de vos conseils. Hier, je déposais une pommade. Aujourd'hui, il semble que c'est encore mieux à l'intérieur. La douleur ne s'est pas intensifiée. Des tumeurs aussi. Aujourd'hui, je remets la pommade et je ne prendrai rien d'autre. En plus du rinçage. Je vais également les réduire. Et demain, nous déciderons de notre bien-être.

          • Denis:

            BONNE ANNÉE, QUAI! Je bois ce que les médecins m'ont prescrit. Tout se tient au même endroit, aucune détérioration.

  88. Jana:

    Bonjour Veuillez aider. Le 28 décembre, le 8 a été retiré d'en bas, le médecin lui a prescrit Tsifran, Diazolin et Ketanov contre la douleur. Je bois tout. Le caillot ne s'est pas formé. Pendant 2 jours, des douleurs constantes, un gonflement des joues et une température de 37 ont persisté. Les amygdales étaient gravement enflées. J'ai remarqué une odeur blanche inodore. Le 30 décembre, elle est allée chez le médecin, elle a dit que le trou «ne guérit pas bien», a tout gratté sans anesthésie (j'ai pleuré), a mis le médicament et a pressé le tampon pendant 20 minutes. Tout s'est amélioré immédiatement, et la journée s'est bien passée, l'enflure était un peu endormie, la douleur a complètement disparu, la mâchoire s'est ouverte comme il se doit, mais la température était de 36,8 et la lymphadénite est restée. Aujourd'hui, la veille du Nouvel An, l'amygdale la plus enflée a commencé à faire mal, a bu Ketanov. Quelques heures plus tard, lorsqu'elle s'est couchée, il y a eu une douleur sauvage à la place de la dent extraite. Il est devenu douloureux d'avaler à nouveau. Ketanov but à nouveau. Le trou est brun-rouge foncé, en quelque sorte. J'ai fait un petit grattage avec un coton-tige - il a une teinte rouge, ça sent le médicament, le menthol. Dites-moi quoi faire, car les vacances arrivent. Pourquoi la douleur est-elle apparue et que faire de la lymphadénite, est-ce un mauvais signe? Et pourtant, le 19 janvier je m'envole pour un pays chaud, j'ai très peur que soudainement ça ne guérisse pas jusqu'à ce point.

    Je vais clarifier: lorsque la dent a été retirée, la dent avait une racine, sa pointe même est restée initialement dans le trou, mais le médecin l'a retirée, l'a mise sur la dent et l'a donc "pliée" complètement.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Malgré le fait que le médecin ait comparé le fragment de la racine avec la partie principale de la dent extraite, il est préférable de vérifier le trou pour les parois carieuses gauches et (Dieu ne plaise) les fragments des racines. Le reste des symptômes se résument tous à une alvéolite compliquée d'une lymphadénite. Il est impératif que vous consultiez un dentiste pour déterminer la cause exacte de l'alvéolite et effectuer son traitement adéquat. Il est important de savoir pourquoi l'alvéolite progresse, améliorant la lymphadénite. La situation n'est pas très bonne, par conséquent, je recommande que vous subissiez un examen avec un autre médecin pour avoir une opinion différente sur ce qui se passe (parfois le médecin qui effectue le traitement n'est pas prêt à accepter la probabilité des erreurs commises).

      Répondre
  89. Vlad:

    Je me suis fait 22 dents et il a été malade pendant deux jours, il ne m'a pas laissé dormir.Maintenant ça ne fait pas mal, mais une sorte de boule flottante est apparue, est-ce normal? Mais vous appuyez - ça ne fait pas mal, tout va bien.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que vous ressentez ainsi le gonflement des gencives (papille gingivale, en option), qui dans de telles situations passe progressivement de lui-même et avec un minimum de manifestations désagréables. Une option moins probable, qui ne doit cependant pas être exclue, est une dent adjacente, que le dentiste a manquée, supprimant, à son avis, la dent la plus appropriée cariée par des caries. Peut-être, près de la dent adjacente, un œdème purulent ne fait-il que commencer, ce qui relève de la caractéristique «boule flottante». Il vaut la peine de vérifier les données de l'hypothèse avec le dentiste, car il est impossible de dire avec certitude sans examen. Merci pour la question!

      Répondre
  90. Nina:

    Bonjour docteur! Le 4 janvier, une molaire extrême a été enlevée à droite, en dessous. Élimination complexe, aurait des racines complexes. Au début, les douleurs étaient sévères. Tout le côté droit du visage et la tête et la gorge font mal. Prescrit par un médecin, Xefokam a mal aidé. Sur les conseils d'un ami, un pharmacien a pris Dolak. Initialement résisté un maximum de 4 heures. Ensuite, les intervalles sont devenus plus longs. Hier, il m'a semblé que c'était mieux, je suis allé chez le dentiste qui enlevait la dent. Il a dit alvéolite. Il a enlevé les coutures. Ensuite, la furatsiline et un médicament amer. Il a dit: tenir pendant 30 à 40 minutes, comment résister. Je comprends qu'il a enlevé le caillot. Il a nommé Parodontax comme auparavant et a également ajouté Metrogil-Dent. Pour une raison quelconque, il a dit d'appliquer la pommade avant les repas. Ce qui n'est pas tout à fait clair. Je pense qu'il n'y a plus de caillot là-bas maintenant, et quand j'applique un tampon avec une pommade au site de retrait, la douleur apparaît. Il semble qu'ils y aient dérangé la blessure, et la nuit j'ai de nouveau bu Dolak, et le matin Ksefokam. Maintenant c'est tolérable. J'ai lu beaucoup de vos réponses et j'ai donc réalisé que vous n'aimiez pas la nomination de la chlorhexidine. J'ai peur que mes problèmes ne se révèlent pas "guéris", comme vous l'avez écrit ci-dessus. Elle a informé le médecin à la réception de la chlorhexidine qu'il était trop agressif. À quoi il a répondu que c'est précisément ce dont nous avons besoin pour qu'il élimine toute la microflore nuisible. Et quant à la plaie, j'ai réalisé qu'elle guérira toujours, même si le «trou sec», seule la guérison sera plus longue. Merci d'avance pour votre réponse!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Peut-être que la tactique du médecin a été mal choisie, de sorte que l'effet du trou «sec» ne s'est pas fait attendre. Je n'accepte pas la chlorhexidine pour le rinçage, mais cela ne signifie pas qu'elle n'aide pas dans un certain nombre de cas individuels - sinon les dentistes n'auraient pas été prescrits en quantité aussi importante pour le traitement à domicile. Il est tout simplement trop agressif et ne convient pas à tout le monde.

      Malgré ces difficultés, la plaie guérira - cela ne fait aucun doute, seuls les termes seront étirés. Pour comprendre si vous avez été guéri ou non, vous avez besoin d'un examen dans le fauteuil. Jusqu'à l'examen du trou, il est difficile de dire quoi que ce soit et surtout de critiquer le dentiste et ses méthodes. Selon vos conclusions, le médecin semble coupable du problème, mais vous devez toujours bien comprendre la situation, des nuances sont possibles.

      Le métrogil de Dent avant les repas est possible, et après les repas - après 30 minutes. En principe, le médecin ne vous a pas trompé ici. Certaines méthodes (par exemple, la furatsiline) de la tirelire des anciens chirurgiens-dentistes, mais souvent, elles donnent également des résultats positifs. Si vous avez toujours une dynamique négative, vous devez changer d'urgence de médecin et traiter les complications après l'extraction dentaire avec un autre spécialiste.

      Répondre
  91. Diana:

    Bonsoir Il y a 2 mois, j'ai retiré la dent de sagesse inférieure. Le 2ème jour, un éclat de dent est sorti de la plaie, je l'ai soigneusement retiré. Tout a bien guéri, mais pendant quelques semaines, j'ai remarqué une petite bosse molle rougeâtre juste au-dessus du lieu de retrait, et aujourd'hui j'ai remarqué qu'il y a quelque chose de blanc sur le dessus de la bosse à l'intérieur. Cela ne fait pas mal, il y a un certain inconfort, surtout si vous appuyez.Que pourrait-il être? J'ai déjà peur des dentistes évanouis, et maintenant je ne suis pas le mien de la pensée qu'ils vont couper quelque chose à nouveau, nettoyer, coudre ((

    Mise à jour du 13 janvier 1717: aujourd'hui je regarde déjà, il y a quelque chose comme un trou sur cette bosse, ça ne fait pas mal, et je soupçonne que du pus vient de là. Demain au dentiste, tous tremblant d'anticipation ((Peut-être que cela peut être guéri d'une manière ou d'une autre à la maison?

    Mise à jour au 18 janvier .17: il s'est avéré que le dentiste a laissé des fragments de dent dans la gencive, et une inflammation a commencé à partir d'eux. Le 13, après la photo, c'est un peu comme s'ils l'avaient nettoyée, prescrit un traitement antibiotique et rincé à la chlorhédine. Les 2 premiers jours, tout allait bien, mais hier (le 15) un certain inconfort a été ressenti sur toute la joue et dans la plaie. Et aujourd'hui, je regarde - une poche jaunâtre est visible de la plaie, elle semble être à nouveau du pus. À quoi cela peut-il être lié? Mes forces ne vont plus aux dentistes, eh bien, au moins pendez-vous ((

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense qu'en cas de problèmes continus, il vaut la peine de reprendre la photo, c'est-à-dire que dans ce contexte, ce sera déjà un contrôle. Vous déterminez donc la qualité du traitement des plaies. Si quelque chose reste dans la plaie, la raison est claire, comme dans la paume de votre main - vous devriez contacter un professionnel. Les kystes et les granulomes peuvent être laissés au fond du trou. C'est rare, mais mérite d'être vérifié. Le parcours fistuleux ne peut pas fonctionner comme ça.

      J'examinerais également les racines d'une dent voisine à partir d'une image pour un processus inflammatoire. La raison devrait être quelque part à proximité, elle est souvent difficile à trouver, mais sans elle, supprimer les symptômes n'est pas une bonne idée. J'ai esquissé vos suppositions, mais vous devez toujours chercher la cause des problèmes (s'ils persistent) dans le fauteuil du dentiste, de préférence avec un médecin intelligent. Le diagnostic est l'un des moments les plus difficiles de notre travail, donc sans lui, il n'y a aucun moyen.

      Répondre
  92. Tatyana:

    01/10/17 3 racines m'ont été enlevées (4, 5, 6 par le bas). Le deuxième jour, la joue était légèrement enflée. La douleur était supportable, les gencives étaient rouges. Le troisième jour, elle s'est rincée à la sauge à température ambiante - la douleur a légèrement diminué. Le jour 4, rincé avec de la soude et du sel. Le cinquième - rotokan et glister. Après le ver, la douleur a diminué. Aujourd'hui 16 janvier 2017 (lundi), j'ai rendu visite au dentiste, elle a pris une photo - il n'y a pas de fragments. Diagnostiqué d'une alvéolite; anesthésié et nettoyé les trous. Où j'ai vu un morceau de dent - a dit que c'était une cloison. J'ai prescrit du gel holisal 3 fois par jour pendant 40 minutes. Et nommé pour venir chez elle vendredi. Le médecin a-t-il tout fait correctement? Ça fait mal. Conseillez quoi faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Si un dentiste a vu un revêtement gris sale ou l'absence de caillot de sang au stade de l'examen du trou, alors, bien sûr, le diagnostic d'alvéolite se suggère. Les tactiques pour l'alvéolite comprennent le curetage des plaies et la thérapie anti-inflammatoire. La blessure dans ce cas est donc perturbée avec un bon but.

      Les cloisons osseuses ne doivent pas être enlevées si elles n'ont pas d'arêtes vives et ne dépassent pas trop haut.

      Après le curetage, le trou peut déranger jusqu'à 2-3 jours. S'il n'y a pas d'autres symptômes en plus des sensations douloureuses, il vous suffit d'attendre, en vous rappelant d'aller chez le médecin, s'il vous le prescrit, un dentiste normal ne vous quittera pas tant que tout ira bien. Et c'est vrai.

      Répondre
      • Tatyana:

        Vendredi (20 janvier 17), elle était de nouveau au cabinet du médecin. Ils ont sorti un pansement (il tenait à peine) et en ont posé un nouveau, avec des médicaments. 3 trous blessés. Suppression de 2 (4, 5) autres racines de l'autre côté, par le bas. Le médecin a prescrit l'antibiotique lincomycine et le gel était holysal sur les puits des dents préalablement extraites, à cause de l'alvéolite. Bains avec furatsilinom et rotokan. Aujourd'hui est lundi, moi, inquiet, j'ai couru chez le médecin. Le dentiste m'a examiné, a dit qu'elle n'aimait pas vraiment tout. Le tissu de granulation (viande sauvage) se développe dans trois trous, et il devra être coupé, car cela interférera avec les prothèses. 2 trous de la dernière suppression avec une floraison rouge-blanc. Je vais chez elle depuis 2 mois.De dessus traité, rempli et retiré, mais il n'y a pas eu de complications. Pleuré, très peur de l'opération. Docteur, que dois-je faire?

        Addition. Le médecin m'attend mercredi. J'effectue tous les rendez-vous.

        Répondre
        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Pour les prothèses, la germination du trou crée vraiment des difficultés, il n'y a pas de questions.

          Mais on a le sentiment que certains moments du traitement sont clairement redondants (avis personnel) et peuvent avoir un effet négatif: bandages dans la plaie, furatsiline, Rotokan - pour quoi faire? Les bandages placés dans la plaie sont une méthode dépassée (elle ne permet pas au trou de guérir normalement, ne donne pas un effet thérapeutique complet et irrite même la gencive). D'ailleurs, il y a beaucoup d'outils qui peuvent être mis dans la plaie après le curetage pendant 1 fois pour le traitement de l'alvéolite, car ils se dissolvent lorsque le trou guérit. La furatsiline irrite et sèche la muqueuse, Rotokan est généralement une solution eau-alcool. Je comprends que toujours après l'extraction dentaire, il existe des risques de complications sous forme d'alvéolite ou pire, lorsqu'une dent est mal retirée, les mesures sous forme de curetage, d'antibiotiques, d'anti-inflammatoires nécessaires, etc. ne sont pas prises à temps. Et ici (entre nous), clairement le trou commence déjà au bout de 2 semaines de cicatrisation difficile, criant: "Laissez-moi tranquille!". Dans ma pratique, je ne mets pas de bandages dans les trous, très rarement je mets des agents anti-inflammatoires et antibactériens absorbables dans le trou, je ne prescris pas de furatsiline (comme beaucoup de mes collègues) et je ne fais pas confiance à Rotokan. Le médecin utilise probablement la lincomycine pour accélérer la restauration osseuse: pour de nombreuses personnes, il a un effet antibactérien, comme un «éléphant». Quant au gel Holisal - acceptable.

          Juste au cas où, je vais vous dire ce que je ferais: je ne toucherais pas le trou du problème après le premier curetage, et sous anesthésie je provoquerais la formation d'un caillot de sang un peu à cause de la gencive marginale et le presserais avec un tampon de gaze sur le dessus. Au bout de 10 à 15 minutes, vous auriez retiré l'écouvillon et les premiers jours après l'enlèvement ne seraient pas montés là-bas, auraient mangé des aliments mous, soigneusement et sans rinçage. Dans les cas extrêmes, il est possible dès le deuxième jour après le retrait des bains buccaux 5-6 fois par jour avec une décoction de camomille (mais pas de rinçage, c'est-à-dire simplement "tenu dans la bouche - crachez-le"). Rien de plus n'est nécessaire. Généralement. Repos pour le trou en l'absence de symptômes aigus - fièvre élevée, gonflement (asymétrie du visage), souffle putréfactif, plaque grise sale sur le trou, douleur qui ne peut pas être arrêtée par des analgésiques, etc. - C'est la meilleure option de traitement. Il est tout à fait possible qu'un trou constamment douloureux et mal cicatrisé soit le résultat de son «frottement» avec des médicaments, à l'extérieur comme à l'intérieur.

          Répondre
          • Tatyana:

            Bonjour docteur. Hier, je suis allé à une consultation avec un autre médecin. La gencive de droite après avoir retiré 3 dents fait de moins en moins mal. La gencive à gauche après l'extraction de 2 dents pleure et me semblait terrible rouge-blanc. Le médecin a examiné et dit qu'elle n'avait pas vu de croissance tissulaire (viande sauvage) dans trois trous. Elle a conseillé de ne pas la laisser couper. En ce qui concerne les gencives des 2 dernières dents extraites, elle a dit que la guérison normale se déroule lentement, qu'il n'y a pas de pus. Indigné pour la lincomycine. Elle a dit de remplacer l'holisal par du métrogil de dentrogel. Après avoir appliqué ce gel, je me suis immédiatement senti mieux, il n'y a pas eu de douleur, la gencive pousse légèrement, mais elle n'est pas enflammée, elle a l'air rose pâle, et en plus la rose n'a pas encore poussé ensemble. Aujourd'hui, je vais chez mon dentiste. Je n'ai pas encore retiré 8 sur la gauche, et je crains qu'il y ait une prolifération, ou non? Je vais demander un moment pour tout laisser tranquille jusqu'à guérison complète. Dites-moi, s'il vous plaît, comment déterminer avec précision la croissance de la gencive? Je ne le vois pas d'en haut.

            Déjà allé chez le médecin. Elle a dit que le retrait de 8 en une semaine, nous attendrons que tout guérisse.

        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Tatyana! Il est raisonnable que le renvoi ait été reporté d'une semaine. Je recommanderais, si l'enlèvement est prévu, de le reporter pendant 2 semaines, afin que les trous cessent déjà complètement de déranger.Si vous ne voyez pas la croissance "dans la gencive" près du trou, un médecin indépendant ne le voit pas non plus, alors ne vous inquiétez pas. Cependant, le dernier mot appartient à l'orthopédiste. Si le chirurgien orthopédiste, pour une raison quelconque, insiste sur des manipulations prometteuses pour des prothèses réussies, alors il y a deux options: 1. Soumettre et faire au besoin; 2. Remplacez le «prothésiste» par un autre avec une opinion différente.

          Vous pouvez envoyer une photo d'un trou avec une gomme suspecte au courrier du site, afin que je puisse en quelque sorte déterminer ce qui se passe réellement et si je dois ou non m'inquiéter un peu.

          Répondre
          • Tatyana:

            Bonjour, Svyatoslav Gennadievich! Encore une fois, je demande votre aide. Mes gencives ont guéri avec succès et il n'y a pas de viande sauvage. 1.02 est allé supprimer le 8. Toutes les suppressions précédentes se sont déroulées très rapidement. Mon médecin, un dentiste, m'a injecté de l'ultracaïne. J'ai préparé l'instrument, je n'ai pas pu le retirer dans les 15 minutes, j'ai demandé à l'infirmière de me donner plus d'instruments, je me suis excitée, j'ai dit qu'elle avait 7 ans et maintenant elle m'enverrait à l'hôpital. En entendant cela, le chirurgien en chef a demandé une photo. La joue était déjà blessée, on m'a immédiatement pris en photo et une impression a été remise au manager. Ils ont dit que la dent de sagesse ment, et puisque les sept sont mobiles, ils vont retirer les deux. Le manager l'a supprimé très rapidement et a mis de la turunda dans les trous. Elle a dit que le retrait est difficile, gardez l'écouvillon pendant 1 heure. Puis j'ai recraché 2 fragments avec le sacré. La joue était légèrement enflée et avait une température de 37,2, elle faisait mal dans les trous.

            3.02 J'ai changé de turunda, puis dans les trous puis ça faisait encore mal, mais il a été possible de supporter. Le 8 février, ils m'ont lavé (ça faisait un peu mal en se lavant avec une seringue) et ont de nouveau mis de la turunda. Ça fait mal pendant 4 jours, puis ça tombe juste malade. 02/14 a rincé à nouveau (cela n'a pas fait mal pendant le rinçage), et encore ils ont mis de la turunda, puis ça faisait mal, ça a explosé. Aujourd'hui est 17h02, ils ont retiré la turunda et ont dit qu'elle guérissait lentement, le septum était fermé, le trou était à moitié resserré avec du tissu, et encore une fois ils voulaient mettre la turunda. J'ai supplié que vous ayez déjà promis de l'étirer. La gérante ne voulait pas partir sans turund pour le week-end, mais, me ménageant, elle a jeté la poudre. Elle a dit que si elle était malade, le médecin de garde travaillait samedi et elle devait venir chercher les médicaments. Ici 5 heures se sont écoulées, il n'y a pas de douleur, parfois un seul deuxième lumbago douloureux. J'ai peur de manger et de boire, j'endurerai jusqu'à demain. Veuillez me dire si ce qui se passe est normal. Prothèses à venir ...

        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Tatyana! Le fait que vous ayez tout en ordre et qu'il n'y ait aucun signe d'alvéolite est très bon. Vous écoutez simplement vos sentiments, et même une légère «croix», comme vous le décrivez, peut être une cause de panique pour vous. Selon votre description, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Le seul moment étrange est la raison pour laquelle le dentiste a commencé à retirer, car ce spécialiste sans le bon certificat n'a pas le droit de réclamer cette manipulation? Cependant, je suis presque sûr de pouvoir le réaliser grâce aux compétences primaires acquises à l'université.

          Répondre
  93. Elena:

    Bonjour! Le 18e jour de la nuit, j'ai été enlevé 6 ku, en haut à droite. Il ne reste que peu de dents. Le médecin a dit qu'il s'était déjà émietté, qu'il était mou et que du pus était sorti lorsqu'il était retiré. Le médecin a prescrit 5 jours de Tsifran St et, si nécessaire, des analgésiques. Eh bien, toutes sortes de Claritins pour la nuit. Il n'y a pas de gonflement, une douleur intense n'est survenue que la nuit après le retrait. Le médecin a interdit de manger et de boire plus chaud, a interdit le rinçage (uniquement les bains), aucune activité physique, etc. Le premier jour, il y avait une température de 37 à 37,4, puis il n'y en avait plus. J'ai vu un caillot de sang seulement dans les premières heures. Ensuite, elle n'a tout simplement pas regardé. Aujourd'hui j'ai regardé - les bords ont commencé à converger là-bas et au milieu quelque chose s'est formé brillant, hétérogène. Le trou monte doucement et gomme autour (plus de lieux d'injections, comme des ecchymoses). Désagréable, mais je ne bois des analgésiques que la nuit. Chez le médecin, il n'est prévu qu'après 2 jours pour un examen.Veuillez me dire si ce qui se passe est normal. Est-il possible d'attendre une inspection prévue ou dois-je m'enfuir le plus tôt possible?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Ce que vous décrivez correspond à la norme, il n'y a aucune raison de consulter d'urgence un médecin. Selon le plan, il est possible de le surveiller et pour que le médecin ne vous perde pas de vue (il est important pour un bon médecin que le résultat du retrait soit une guérison réussie). La «lumière» dans le trou est un film de fibrine qui définit le stade de la cicatrisation initiale de la plaie. La douleur dans les premiers jours après le retrait n'est pas inhabituelle. Et donc - température, gonflement, douleur aiguë, mastication, odeur putréfactive - ce n'est pas tout, ce qui signifie qu'il n'y a pas non plus de risque de complications. Alors attendez l'examen prévu, santé à vous!

      Répondre
  94. Jeanne:

    Bon après-midi Le 6 février, la vieille dent inférieure a été enlevée, le lendemain il y avait une mauvaise haleine, et j'ai trouvé un morceau de dent dans le trou. Le médecin l'a enlevé, l'a soufflé avec de l'air, a coulé quelque chose et l'a renvoyé chez lui. Il a dit que l'odeur provenait d'un caillot et c'est normal. À partir de ce moment, la douleur s'est intensifiée, lancinante, le nimésil et le kétanol n'aident que pendant trois heures! À l'intérieur du trou, il y a une bande brun foncé et gris-brun et blanc sur les côtés, ressemblant à une plaque. L'odeur après le rinçage des feuilles, mais pendant 20 minutes ((Alvéolite? Ça fait terriblement mal.

    Et une autre question sur le trou - avez-vous besoin de vous montrer au dentiste, ou est-il possible d'aller chez le dentiste habituel?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Oui, c'est vrai, c'est très similaire à l'alvéolite. L'odeur d'un caillot, d'un revêtement grisâtre, associée à une douleur intense, difficile à arrêter avec des analgésiques, confirme le diagnostic présumé. Le troisième jour après l'extraction dentaire avec une douleur accrue est un classique du «genre» de l'alvéolite.

      Sur la dernière question: je le recommande au chirurgien dentiste afin d'éliminer la cause de la maladie. Dans un cas extrême - chez le dentiste, menant un rendez-vous mixte. Santé à toi!

      Répondre
  95. Inna:

    Bon après-midi Les 6 premières dents ont été retirées car de l'ancien mauvais traitement, le processus de carie de la partie latérale de la dent, un abcès, est devenu pus avec du sang, l'odeur était horrible, ne faisait pas de mal et ne dérangeait pas plus que cela. Enlèvement complexe, plus d'une heure, le sang n'est pas allé. Le lendemain, je suis allé pour une inspection de routine, aucun caillot ne s'est formé. Après les manipulations dans le trou par le chirurgien, le sang n'a pas non plus coulé; il a inséré une éponge hémostatique à l'intérieur. Recommandations - rincer avec une solution saline-soude.

    Je ressens une douleur osseuse (pas des trous), une petite enflure à peine perceptible de la joue est présente. La couleur de la gomme est rougeâtre sur le côté avec une teinte bleue. Supprimé le dimanche, c'est aujourd'hui le 5ème jour. L'éponge s'est rincée lors du rinçage. J'ai regardé dans le miroir avec une lampe de poche un énorme trou profond, la paroi de la 7 dent est visible sur presque toute la longueur et le diamètre du trou lui-même est d'environ 7 mm. Les questions sont les suivantes: comment se produira la guérison et la prolifération du trou dans ce cas? Combien de temps et quelles peuvent être les complications? Que recommanderiez-vous d'autre? Une alvéolite est-elle possible à l'avenir? Il craint que la paroi dentaire 7 ne soit pas serrée et ne soit exposée.

    Beaucoup, désordonné, mais j'espère que vous comprendrez. Merci d'avance.

    Mise à jour au 19 février 17: les dents près du trou ont commencé à faire mal, un engourdissement (

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Les puits sans caillot après un retrait aussi traumatisant et pas tout à fait précis peuvent guérir pendant longtemps - jusqu'à 3-4 mois. Cela signifie que complètement - jusqu'à la disparition des signes visibles d'interférence. La formation finale de la crête du processus se termine par 6-7 mois.

      Quant au processus inflammatoire: je pense que le temps pendant lequel il y avait un risque de développer une alvéolite est déjà passé. Maintenant, le trou peut simplement être un lieu d'accumulation et de décomposition des aliments pendant longtemps, ou tout simplement - une «poubelle». Un caillot était nécessaire dans les 2-3 premiers jours après le retrait, et maintenant, après le passage du temps, la plaie guérira sans elle. Les risques d'alvéolite pour l'avenir sont déjà minimes.La paroi 7 de la dent ne sera pas visible dans les semaines à venir, car la gencive a tendance à se développer, c'est-à-dire qu'elle remplit efficacement le vide.

      Répondre
  96. Madina:

    Bonjour, hier la molaire inférieure a été enlevée, elle était très pourrie, et le médecin l'a à peine enlevée. Déjà le deuxième jour, une douleur intense, quelque chose de blanc sur le trou. Je suis allé chez le médecin - il dit que c'est normal, le trou guérit comme ça. Et l'odeur est désagréable. Je bois des analgésiques, mais rien n'y fait. La joue est enflée et l'oreille et la tête font mal. Que dois-je faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Le premier et le deuxième jour après le retrait, il peut y avoir une douleur intense, qui rentre dans l'état normal. Cependant, tout dépend de la qualité de l'enlèvement lui-même. Par exemple, il y a des situations où les symptômes «crient tout simplement dans l'oreille» à la personne qui a retiré la dent, ce qui:

      1. La dent n'est pas complètement enlevée - la racine ou les racines restent;

      2. Fragments gauches ou parois carieuses de la dent;

      3. Le granulome ou kyste est partiellement enlevé ou pas complètement enlevé;

      4. Le trou est tellement "tourné" que les bords du tissu osseux font saillie et intensifient le syndrome douloureux et d'autres moments désagréables ...

      C'est pourquoi je ne veux pas dire sans équivoque que cela vaut la peine de durer dans les premiers jours de l'enlèvement, car je ne connais pas le niveau de votre médecin traitant. Je ne peux donc pas vous rassurer sans inspection. Si votre médecin dit que tout va bien, il y a peu d'options:

      1. Prenez sa parole et attendez au bord de la mer le temps, endurez et espérez le meilleur;

      2. Contactez un autre médecin et vérifiez le trou, et en même temps - sur le professionnalisme de votre médecin.

      Personnellement, je choisirais ce dernier, mais c'est à vous de décider. Santé!

      Répondre
  97. Olga:

    Bon après-midi Hier, ils ont retiré ma dent, cinq du bas sur le côté gauche, le médecin a dit que vous n'avez pas besoin de rincer beaucoup, si ce n'est que du furatsilinom et de la camomille. La dent a été retirée sans douleur, elle n'a pas fait de mal, elle avait juste une paroi remplie et elle est tombée - en bref, elle a rattrapé la gencive. Mais quand le médecin a regardé, il l'a persuadé de le construire pendant longtemps, et je lui ai dit que je souffrais en quelque sorte. Eh bien, il a examiné la dent voisine et dit qu'il peut se plaindre de la dent suivante, car il y a une petite carie. Et pourtant, nous l'avons supprimé. Il a posé un coton-tige et lâché prise, n'a pas dit quand le recracher. J'ai craché un tampon environ une heure plus tard, et j'ai marché avec, puis je saignais, crachant du sang pendant très longtemps, même en rinçant à l'eau claire. Quand j'ai commencé à m'éloigner de l'injection, la douleur a commencé à me tourmenter, j'ai même regretté d'avoir retiré la dent, car il ne m'a pas particulièrement tourmenté, il avait juste peur qu'on le retire plus tard avec difficulté.

    Aujourd'hui, je me suis réveillé et ma joue était légèrement enflée, et j'ai l'impression qu'il y a un flux sur la gencive, mais ce n'est pas visible. Les dents voisines font mal, la joue fait mal, là où l'injection a été faite, il n'y a pas de température, mais il n'y a pas non plus de caillot sanglant. À cet endroit où le trou devrait être, quelque chose de blanc, même un peu grisâtre. Il y a une odeur et lorsque vous avalez, vous avez l'impression d'avoir un goût de sang dans la bouche. Et il semble que près d'une dent normale, qui est un peu avec des caries, où la dent a été retirée, comme si un fragment de dent dépassait - peut-être que le médecin n'a pas tout supprimé pour moi?

    J'ai rincé aujourd'hui avec une solution de permanganate de potassium, car il n'y a ni camomille, ni furatsilina, et j'ai peur de rincer à la soude et au sel. Auparavant, ils avaient retiré une dent, ce n'était pas le cas, bien qu'ils aient rincé avec du soda et que tout allait bien. Que pouvez-vous conseiller? J’ai juste peur d’aller à nouveau chez le médecin car il recommencera à tout cueillir ... Je suis très inquiet. Et peut-être devrait-il en être ainsi, même si aujourd'hui, ce n'est qu'un jour après que je suis sans dent. Il n'y a pas de douleur lancinante particulièrement dans la gencive, mais juste un certain inconfort, comme si j'avais des bonbons sur ma joue, et quelque chose interfère avec la gencive en dessous. J'ai vraiment besoin de conseils - que faire? Aidez-moi, docteur! Je vous remercie!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il vaut certainement la peine de contacter un dentiste pour contrôler vos plaintes. Ce n'est pas une alvéolite (pour l'instant), mais selon votre description, le trou n'est pas très bien formé: il peut y avoir des fragments des parois de la dent après le retrait ou des bords tranchants des alvéoles qui nécessitent une correction. Il convient de garder à l'esprit qu'avec ces points négatifs, le risque de développer une alvéolite 3 à 4 jours après le retrait est assez élevé. Si le médecin après l'examen ne voit rien qui nécessite une intervention urgente, vous serez au moins calme pour une guérison réussie.

      Quant au rinçage avec du permanganate de potassium, de la soude, du sel - cela ne serait pas conseillé.Cela affecte négativement le caillot de sang dans le trou. Laissez le médecin corriger les recommandations après l'examen.

      Répondre
      • Olga:

        Bonsoir Merci d'avoir répondu, j'irai chez le médecin demain. Aujourd'hui était une température de 37, l'odeur est vraie, la tumeur ne s'est pas calmée, même la tempe fait un peu mal. Il n'y a pas de douleur particulière dans le trou, mais la gencive fait mal, même si j'ai bu des analgésiques. Tous ces jours, elle a fait des bains une décoction d'herbe de thym - cela semblait être plus facile, mais cela n'avait aucun sens. Pour être honnête, j'ai peur de voir un médecin ...

        Merci encore, je me désinscrire demain si je reste en vie après le dentiste ...

        Répondre
      • Olga:

        Bonjour, Svyatoslav Gennadevich! Je suis terrifié, ou peut-être que je ne comprends pas quelque chose. Je suis venu à la réception aujourd'hui, je me suis assis dans une immense file d'attente, j'entre et dis au médecin que j'ai la température comme 37 depuis hier, que la tumeur, on dirait que la gomme de bonbon est en quelque sorte enflée et désagréable, et ça fait mal trou. Il m'a répondu, bien sûr, il a examiné le trou, il n'y voit pas l'alvéolite, mais il doit prendre une photo, à savoir une photo de 4 dents, car il soupçonne que la tumeur entière pourrait provenir de lui. Et j'ai supprimé 5, mais il dit que 4 dents et 5, qui sont retirées, seront visibles sur la photo. Puis il dit: rincez à la camomille, à la furatsiline, et les chiffres sont également prescrits pour boire 2 fois par jour, je dois le boire pendant 7 jours. Comment retirer la tumeur ne disait pas non plus comment étouffer la douleur. Je ne peux pas prendre de photo, il n'y a pas de film à l'hôpital, nous avons un quartier, mais nous n'avons pas non plus le temps d'aller en ville, vous ne quitterez plus le travail.

        J'ai une question, que vais-je vous conseiller de faire? Et si la gencive se développe, et après la photo, quand je la prends, quelque chose apparaît dans cette dent, alors qu'est-ce qui se passe - la gencive devra-t-elle être à nouveau coupée? Pour être honnête, je n'y survivrai pas. Oui, même aujourd'hui, je me suis brossé les dents, et par hasard, comme je l'ai écrit dans d'autres messages, quelque chose de blanc est tombé. Mais le fait est qu'un peu de ce blanc-jaune est laissé dans le trou - probablement pas complètement lavé ... N'est-ce pas dangereux? Si je comprends bien, il est nécessaire que le trou soit fermé. Autour du trou dans la gencive est enflammé. Docteur, eh bien, aidez-moi, eh bien, conseillez quelques remèdes maison, je ne sais pas. Si nos médecins ne veulent pas être traités, alors au moins je veux de l'aide de votre part. Et est-il possible de remplacer ce tsifran par un autre médicament, j'ai l'estomac malade et j'ai peur des effets secondaires, car J'ai lu au sujet des effets secondaires ... Merci, j'attendrai impatiemment de recevoir des nouvelles de vous.

        Oui, encore, le médecin a dit: comme ce sera complètement mauvais, vous arriverez à un rendez-vous. Pour être honnête, je suis désolé pour l'expression «ofigela», cela signifie que depuis le 22 février, je suis tourmenté, j'ai attendu lundi, je suis venu avec des douleurs, et il me dit toujours - si vous vous sentez mal. Oui, je me sens mal, ils s'en foutent ... Je suis fatigué de la douleur, une névrose. Je vous remercie!

        Répondre
        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Le fait est que dans les cas difficiles, des diagnostics appliqués sont nécessaires, et non mes arguments de correspondance - peut-être cela, ou peut-être autre chose. De toute évidence, le dentiste ne sait pas quoi faire de vous: soit le cas est compliqué, soit le médecin ne peut tout simplement pas vous aider en raison des circonstances (l'absence d'un film radiographique renforce encore mon intuition selon laquelle le médecin, par-dessus tout, est lié à la main) . Il doit deviner dans un sens, et il est sur le marc de café. Ce n'est pas la bonne tactique.

          S'il est important de vérifier le trou de la dent extraite et la dent adjacente à côté, vous devez vérifier, il n'y a pas d'autre moyen. Quant aux prescriptions: l'automédication sans connaître la véritable cause de la douleur, de la température et de l'enflure est très dangereuse. La meilleure façon de sortir est de prendre des photos, d'obtenir une consultation face à face qualifiée avec un autre chirurgien-dentiste ou un chirurgien maxillo-facial (pas le médecin que vous avez consulté), d'ajuster vos rendez-vous et de continuer à vivre en paix.

          Répondre
          • Olga:

            Bon après-midi J'ai finalement pris une photo. La dent qui a été retirée - j'ai moi-même vu que la gencive était propre. Je suis allé voir un autre médecin, il m'a dit que j'avais un kyste sur la 4ème dent (je l'ai déjà traité), et 5 ont été enlevés.Je lui dis que je dois alors faire une résection, ou quoi? Et il m'a répondu: pourquoi avez-vous besoin d'une résection, vous devez ouvrir le vieux sceau et, grosso modo, ouvrir la dent, retirer en quelque sorte ce kyste. Et puis, je dis, je vais mettre un sceau temporaire, puis un sceau normal, et immédiatement vous devez mettre une couronne.

            Pourquoi ai-je besoin de tout cela? Si, comme l'a dit le premier médecin, j'ai une petite carie là-bas, alors peut-être juste la guérir à nouveau et c'est tout? Et celui-ci dit que c'est pourquoi vous avez une tumeur et une température, que lorsque la dent a été retirée, il y avait une place pour que le pus sorte de 4 dans le trou de mon 5. Et je lui ai dit: pourquoi, alors que je n'avais pas encore enlevé la dent, il n'y avait pas de tumeur, rien, quelque chose, je n'aime pas tout. Je lui ai dit que je penserais. Et il m'a dit: il n'y a pas de temps pour réfléchir, tu peux te moucher à tout moment. Bref, j'ai compris que ce médecin voulait me soutirer plus d'argent et qu'il gagnait des clients. Il vient dans notre village pendant 2 jours et nous soigne à l'hôpital, mais dans la clinique même de la ville ...

            Mais, pour être honnête, quand je clique sur 4 dents (une dent dans laquelle il y a un type de kyste), je suis malade, réagit-il. Et donc, si je mange et bois plus chaud - il semble, rien. Mais si le kyste est vraiment vrai, alors quoi, devrez-vous retirer à nouveau la dent? Je ne survivrai pas à cela. Et j'ai vraiment regretté d'avoir enlevé le 5-ku - peut-être serait-il possible d'aller comme ça pendant un certain temps, puis, quand les finances sont apparues, puis le reconstituer ... Bref, moi, le médecin, je suis bouleversé, j'ai probablement à blâmer.

            Ma question est: que pouvez-vous me dire à propos d'un autre médecin qui, comme, a vu que j'avais un kyste sur ma dent? Je me souviens juste qu'il était une fois un kyste, et ils m'ont coupé la gencive et tout nettoyé, puis l'ont suturé ... Merci, pour la réponse, j'attendrai.

            Oui, encore, cet autre médecin m'a conseillé de me rincer la bouche avec de la chlorhexidine, une décoction de parois de grenade et une pommade prescrite avec de l'asepsie propolis ... Mais pourquoi en ai-je besoin? La tumeur semblait endormie, il n'y a pas de température. Merci encore pour la réponse.

        • Svyatoslav Gennadievich:

          Bonjour Je pense que cela n'a aucun sens pour vous de paniquer maintenant. Mon conseil: prendre une photo et me l'envoyer (au mail du site), et je vérifierai s'il y a, en général, un kyste ou non. Vous avez peut-être tout à fait raison. S'il n'y a aucun symptôme d'un processus inflammatoire actif, il est inutile de rincer avec tout cela que le médecin a prescrit, la pommade peut également être superflue. Vous pouvez utiliser une décoction de rinçage à la camomille ou une décoction de sauge pour que les aliments ne contaminent pas le trou - et rien de plus. Assez de temps s'est déjà écoulé pour craindre que le trou se comporte négativement. Et à propos de 4 douteux, je dirai encore que vous devriez obtenir une photo et me la montrer afin que vous n'y pensiez pas.

          Répondre
  98. Sergey Ya:

    Bonjour, il y a six mois, j'ai enlevé la dent, tout est parti, mais avant-hier, il y avait une douleur intense à cet endroit. Je suis allé chez le médecin - il s'avère qu'il y avait une racine qui a commencé à s'infecter. Il a enlevé la racine, la douleur s'est apaisée, mais l'œdème au sommet n'a pas disparu depuis 3 jours, les dents se sont fait mal à côté (douleur douloureuse, lancinante). Je fais des bains avec une solution de soude. Dites moi quoi faire? Je ne peux pas aller à l'hôpital parce que je suis dans la taïga au travail. Merci d'avance.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour L'alvéolite (si elle l'est) est difficile à traiter à la maison sans traiter le trou et créer un caillot de sang complet. Cependant, une fois que vous êtes dans de telles conditions extrêmes, trouvez des onguents anti-inflammatoires appropriés. Pour le rinçage, les décoctions d'herbes (camomille, sauge) sont meilleures. Parmi les onguents ou gels anti-inflammatoires pour les gencives, Holisal, Metrogil Denta, Teracycline Ophthalmic 1% peuvent apparaître (bien que les instructions ne traitent pas l'alvéolite, mais elles peuvent convenir à vos conditions). Ces recommandations ne sont que dans le contexte de l'impossibilité de demander de l'aide - pas plus! En cas de détérioration - de toute urgence chez le dentiste pour une aide professionnelle.

      Répondre
  99. Elena:

    Le 6 mars, les deux dents supérieures avant ont été retirées. Le soir, un gonflement est apparu et l'un des trous s'est enflammé. Le 9 mars est allé chez le médecin.Il a prescrit du solcoséryl et des bains avec de la miramistine. L'enflure disparaît, mais la douleur est parfois infernale. J'avale des kétans. Le trou est sec. L'œdème est resté le long du bord des gencives. Que pouvez-vous faire d'autre? Fatigué, je ne peux ni manger ni boire.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Parmi les médicaments, je ne peux rien vous conseiller, car le traitement à distance peut même être dangereux (dans de telles situations, un examen interne est nécessaire). Si vous parlez d'un «trou sec», ce qui signifie qu'il n'y a pas de caillot, l'absence de caillot provoque presque toujours une guérison douloureuse du trou. Surtout si ses bords osseux sont nus. C'est pourquoi il est si important de former un bon caillot de sang à temps. Alternativement, contactez un autre dentiste et demandez un curetage (pratiqué sous anesthésie locale s'il n'y a pas de contre-indications). La formation d'un caillot et le traitement correct du trou avec une diminution de son dégagement aideront rapidement dans cette situation, et des fonds supplémentaires provenant de médicaments ne peuvent devenir que des assistants indirects. Pendant le curetage, le médecin trouve souvent des fragments des parois carieuses de la dent extraite, des parties des racines, des os pointus des alvéoles, une granulation, etc. Ce sont eux qui créent souvent des obstacles pour une cicatrisation confortable du trou: alors que le corps essaie de se libérer des «débris» de lui-même, dépensant les ressources immunitaires, le niveau de réaction inflammatoire dans la zone d'élimination augmente considérablement, et d'ici - gonflement des gencives, douleur intense et même température élevée jusqu'à 3-5 jours et bien plus. Parfois, les fragments sortent d'eux-mêmes et le trou est douloureux, mais il se guérira.

      Répondre
  100. Irina:

    Bonjour, j'ai eu une dent enlevée dans la mâchoire inférieure, 5 jours se sont déjà écoulés. Il n'y a rien de suspect dans le trou, mais la gencive est enflée et la tumeur ne disparaît pas et tire. Mais il n'y a rien dans le trou, il n'y a pas non plus de pus. Comment cela peut-il être guéri sans médecin? Comment rincer?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Sans médecin, le soi-disant «trou sec» est difficile à guérir par vous-même, et il ne serait pas très correct de commencer le traitement sans diagnostic. Soudain, une alvéolite commence déjà? La consultation d'un dentiste peut être une option appropriée non seulement pour sélectionner un complexe de médicaments, mais aussi, éventuellement sous anesthésie, pour former (rafraîchir) le trou afin que sa guérison se fasse sans symptômes d'inflammation infectieuse. Ainsi, choisir un traitement à domicile sans diagnostic et sans examen par un médecin est un risque de préjudice direct. Merci pour la question.

      Répondre
  101. Marina:

    Bonjour, j'ai enlevé la dent avant supérieure hier matin (si je ne me trompe pas - 2, qui est devant l'œil). L'enlèvement était difficile, pendant environ 20 minutes j'étais pressé. Expliqué que la racine est très épaisse. La dent s'est constamment émiettée. Je suis assis sur ketanov depuis un jour - des douleurs douloureuses, en particulier de la dent voisine. La couleur des gencives ressemblait à de la boue gris-jaune et elle a commencé à gonfler. Je dois travailler demain pour une journée, puis un jour de congé. Comment pouvez-vous être sauvé? Merci d'avance.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Le fait est que, selon vos symptômes, il existe une suspicion d'alvéolite. Sans l'intervention d'un médecin, il est difficile de décider comment «s'échapper». Je suis particulièrement préoccupé par l'apparition d'une alvéolite en si peu de temps: il y a peut-être des fragments ou des parties de la racine laissés par le médecin dans le trou et provoquant des sensations douloureuses et d'autres symptômes: œdème, plaque jaune grisâtre, etc. Assurez-vous de consulter un médecin, même si c'est un week-end. Dans les grandes cliniques et les hôpitaux régionaux (polycliniques), il y a toujours des dentistes de service qui peuvent recevoir et fournir une assistance en fonction de votre profil. C'est l'assistance professionnelle qui compte, pas l'automédication. Merci pour la question.

      Répondre
  102. Katya:

    Svetoslav Gennadievich, bonjour! J'ai lu vos réponses avec intérêt (je n'ai pas encore tout lu) et c'est devenu intéressant - que recommandez-vous habituellement à vos patients pour le rinçage et / ou le bain après une extraction dentaire? Le soda, si je comprends bien, est une option controversée, la chlorhexidine est agressive, et que se passe-t-il d'autre? 🙂

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je suis content que vous soyez fan de mes oeuvres)) Merci beaucoup. D'une manière générale, il y a une masse de rinçages et de bains après extraction dentaire. Cependant, selon un chirurgien maxillo-facial (implantologue) faisant autorité et bien connu, le rinçage et le bain sont plus des inconvénients après une extraction dentaire que des avantages. Bien que ce médecin au cours de sa carrière médicale (environ 15 ans) ait à plusieurs reprises changé d'avis. C'est tout à fait normal. Et donc - les remèdes populaires (décoctions de camomille, sauge, écorce de chêne, eucalyptus, etc.) et les médicaments (furatsiline, miramistine, Stomatofit, etc.) peuvent être utilisés pour rincer. Quant à l'agressivité de certains moyens - soude, permanganate de potassium, chlorhexidine - je peux dire que tout dépend de la concentration, de l'exposition, des moments individuels et des contre-indications. Bien sûr, plusieurs de ces médicaments peuvent présenter de nombreux risques, mais comme de nombreux médecins continuent de les prescrire, et lors du forum, les patients dentistes écrivent qu'ils ont «rincé et que tout était OK», ce qui signifie que ces méthodes ont droit à la vie.

      Quant à moi, je recommande de faire des bains buccaux avec des décoctions de camomille (sauge) dans les 1-2 premiers jours après l'extraction dentaire, jusqu'à 6-8 fois par jour (le plus souvent, le mieux), et le troisième jour et les deux prochains jours, je suggère d'essayer rinçages soignés après avoir mangé les mêmes moyens. En outre, il existe également un ensemble d'outils qui aident à surmonter le processus infectieux après l'extraction dentaire et aident le corps des patients: antibiotiques, antihistaminiques, analgésiques, anti-inflammatoires, etc. Tout est selon les indications et strictement individuellement.

      Répondre
  103. Nikita:

    Bonjour Suppression des sept premiers hier. Il s'agit de la deuxième dent retirée. La première fois, ils ont été retirés en dentisterie d'État avec d'énormes griffes - tout le côté droit du visage était enflé et assis sur un kétan pendant plusieurs jours. Maintenant, tout est en ordre, après avoir retiré toute douleur, je suis très surpris de ce résultat. Cependant, la nuit, il s'est avéré qu'il y avait un énorme caillot de sang dans la bouche (ce n'était pas la première fois). Il est très difficile à avaler, donc je l'ai coupé un peu, car j'ai grimpé jusqu'à 4 dents. Mais il est toujours resté assez grand, si vous sentez soigneusement la langue.

    Périodiquement, le sang coule, si, par exemple, des éternuements ou quelque chose comme ça fait. Je le fais tomber par la joue. Et aussi bu un captopril pour soulager la pression.

    Tout va bien dans mon cas? Attendre l'arrêt définitif des saignements ou consulter un dentiste? Il semble que tout va bien, mais la condition est lente, j'associe cela à un rhume (gorge, nez - j'ai probablement choisi le mauvais moment pour le retrait), ainsi qu'au fait que je souffre d'hypertension.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Avec l'hypertension, il est important de stabiliser la pression - sinon un saignement retardé est un phénomène naturel. Je suis également confus par l'augmentation des saignements lors des éternuements: je suis sûr que cela vaut la peine de vérifier auprès du dentiste la proximité du sinus maxillaire au fond du trou. En général, avec des saignements prolongés (ou réguliers) du trou, vous ne devez pas attendre longtemps et espérer le meilleur. Vous ne connaissez peut-être pas la cause exacte du saignement, il est donc préférable de consulter un dentiste.

      Répondre
  104. Irina:

    Bonjour À la mi-février, une dent s'est fendue verticalement - les cinq premières. Je voulais l'enlever, mais le médecin a fait une radiographie et a dit que la racine était entière, a mis une souche sous la couronne. Lors d'une radiographie sur quatre voisins, j'ai découvert un granulome, offert pour traiter les canaux. Après le traitement, je suis montée sur le mur pendant trois jours, les analgésiques n'ont pas beaucoup aidé. A insisté sur le retrait de cette dent. Trois semaines se sont écoulées. Il y avait des douleurs douloureuses au site racinaire. Aujourd'hui, la nuit n'a pas bien dormi. Je ressens un goût salé à la place du trou. Le ganglion lymphatique sous la mâchoire s'est agrandi, douloureux. C'est pénible de mordre parmi les cinq premiers. Que peut-il être et que faire?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il se peut que la tactique du médecin soit incorrecte en ce qui concerne la préservation de la dent lors d'une fracture radiculaire longitudinale, mais il y a aussi la possibilité que le trou sur le fond de l'alvéolite cause de la douleur aux dents adjacentes, car il y a des symptômes d'inflammation dans l'alvéolite (douleur, gonflement, rougeur et etc.). C'est pourquoi il est important de prendre une photo du trou avec la dent traitée (cinq). Le dentiste-chirurgien, conjointement avec le dentiste-thérapeute, doit étudier le problème de manière approfondie, évaluer le traitement, l'état du trou (s'il reste des fragments, des racines, etc.) et, surtout, évaluer l'état externe du trou lui-même. Afin de ne pas faire d'erreurs et de ne pas faire trop de travail, vous devez commencer par le diagnostic. Il n'est pas logique de tolérer la douleur, car cela peut signaler une complication grave qui peut facilement être manquée et lourde.

      Répondre
  105. Anonyme:

    Bonjour Il a enlevé la dent pourrie et le caillot de sang n'est jamais apparu. La dent a fait mal pendant 2 jours, le troisième c'est devenu plus facile. Maintenant, je regarde dans le trou - il y a du noir au fond, qu'est-ce que c'est? )

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il est possible que vous appeliez "noir" un caillot sanguin bordeaux. Bien que parfois dans le trou, il puisse y avoir des débris alimentaires ou un revêtement gris sale avec alvéolite. Cette dernière s'accompagne toujours de symptômes très désagréables (température, douleur, enflure, etc.). S'il n'y a rien de tel, vous pouvez suspecter seulement un caillot de sang ou des débris alimentaires et supposer que le trou guérit en mode normal.

      Répondre
  106. Anonyme:

    Bonjour Hier, j’ai retiré la dent inférieure - il semble que cela ne fait pas mal, la gencive, là où la dent a été retirée, s’est un peu enflammée. Un jour plus tard, un caillot blanc s'y est formé, mais il n'est pas complètement blanc, cela me dérange. Mais il n'y a pas de forte douleur. Légèrement mal. Dois-je m'inquiéter?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il me semble que vous n'avez rien à craindre car, à en juger par la description, vous ne présentez aucun symptôme nécessitant une consultation chez le dentiste. Quant à la couleur de la grappe: pourquoi devrait-elle être blanche? 🙂 En règle générale, le point de départ de l'inquiétude est l'absence de caillot ou d'un caillot gris sale (noir), en tant que pathologie, comme symptôme possible d'une alvéolite (ou effet d'un trou sec).

      Si la couleur du bouquet est si importante pour vous, alors ce n'est généralement pas du tout blanc, mais des nuances jaune clair ou rouge (bordeaux, par exemple). Merci pour la question.

      Répondre
  107. Espoir:

    Bonjour J'ai retiré la molaire inférieure, une semaine s'est déjà écoulée et la douleur constante ne disparaît pas. Le trou est de couleur purulente, les ganglions lymphatiques sont enflammés, les membranes font mal, comme si les oreilles étaient allongées. Il n'y a pas de température, une ecchymose apparaît sur la joue au site de retrait, mais il n'y a pas de tumeur. Dis moi quelque chose.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il peut s'agir d'alvéolite ou même d'ostéomyélite sur fond de lymphadénite. Assurez-vous de consulter d'urgence un dentiste, car en tenant compte des symptômes que vous avez décrits, il est important de procéder à un diagnostic précis à temps (et, si nécessaire, de traiter le trou pour éliminer les éventuels fragments de la dent, les restes du caillot décomposé, de traiter le trou de manière antiseptique et de créer un caillot de sang à part entière afin qu'il n'y ait plus de caillot de sang à part entière problèmes graves).

      Répondre
  108. Marina:

    Bonne nuit J'ai fait enlever la molaire inférieure, le même problème. Rincez, mais pas souvent. Je ressens une douleur désagréable et une sorte de revêtement jaune. Dites-moi, je vous prie, que faire? Et j’ai très peur du docteur!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour A en juger par votre description, il peut s'agir soit d'un état de normale, soit d'une alvéolite de départ. Les symptômes sont lents, il est donc probablement difficile à dire. Il est préférable, au cas où, de consulter un dentiste afin qu'il n'y ait pas de soucis à ce sujet. S'il dit que tout est en ordre, il ne reste plus qu'à attendre la fin de cette période de transition encore 2-3 jours.Et puis, dans la plupart des cas, l'état général s'améliore considérablement, et le trou est déjà formé au stade de la guérison primaire.

      Répondre
  109. Julia:

    Bonjour Je ne sais plus quoi faire ... Aidez-moi avec des conseils!

    16/04/17 (il y a deux semaines) dans la dentisterie payée "cool" à Chelyabinsk, j'ai enlevé les "cinq" premiers. Huit étaient auparavant supprimés - il n'y avait pas de problème et, par conséquent, ils ne suggéraient même pas que cela pouvait être le cas. L'ablation a été très traumatisante: la racine croquée et émiettée, le chirurgien m'a déchiré le palais et les gencives quand il a eu un outil cassé ... Puis il a mis une éponge avec un médicament (ne contenant pas d'iode, car je suis allergique à l'iode), a déclaré que le caillot ne s'était pas formé, et par conséquent, l'éponge restera pendant trois jours, après quoi elle se résoudra d'elle-même. Renvoyé à la maison. Après cela, les saignements ne se sont pas arrêtés très longtemps (je n'ai pas pu quitter l'hôpital pendant une heure et demie - j'ai craché, éventuellement saignant pendant une journée). Probablement, le saignement a emporté l'éponge ci-dessus, car le soir du 17/04/17, j'avais une odeur du trou. Les douleurs après l'anesthésie «partie» étaient très fortes, tirant à la fois sous les yeux et dans l'oreille, mais la douleur et la mobilité des «quatre» sains voisins étaient particulièrement alarmantes.

    19/04/17 Je me suis tourné vers le chirurgien du lieu de résidence (j'habite à 200 km de Tcheliabinsk, et je n'ai donc pas pu me rendre immédiatement chez le même chirurgien qui a enlevé la dent). Sur le lieu de résidence, un chirurgien libre de l'époque «soviétique» a nettoyé mon trou sous l'anesthésie de la «lidocaïne» (ça faisait mal, ma tête tournait), l'a lavé avec une seringue, a appliqué un bandage avec du streptocide pendant 20 minutes et a dit que maintenant tout va guérir ... Après cette manipulation, j'ai tout a commencé à «tirer» encore plus fort, la douleur dans les «quatre» voisins s'est intensifiée.

    Le même jour, le 19/04/17, je me suis tourné vers un dentiste rémunéré à mon domicile. Ils ont pris une photo, enlevé le fragment trouvé du périoste. Elle a expliqué que le trou était simplement énorme pour les «cinq», qu'il fallait le suturer, que les racines des dents adjacentes et l'os de la mâchoire étaient visibles, a déterminé que le «4» était vraiment mobile. Elle a également appliqué un bandage à l'iodoforme (malgré mes allergies, ils ont juste décidé de tenter sa chance, car elle n'avait pas d'autres médicaments). Ses recommandations étaient: rincer avec du furatsilinom, boire de l'azithromycine et attendre qu'il guérisse. À ce moment-là, tout faisait mal: le palais, les gencives, les sinus, les sourcils - toute la moitié du visage de l'extraction dentaire.

    Puis j'ai commencé à endurer deux semaines avant d'avoir eu l'occasion d'aller «sur le continent» - chez le chirurgien qui a enlevé la dent ... Pendant toutes ces deux semaines, je ne pouvais pas vivre sans «nise», car il aidait seulement, l'ibuprofène ne s'anesthésiait pas. J'ai lavé le trou avec du furatsilinom d'une seringue, vaporisé de la «miramistine». En général, les bords du trou ont guéri, le gonflement au niveau du site de la dent extraite a disparu, mais les «quatre» et un léger gonflement et une rougeur au-dessus ont été très inquiets.

    29/04/17 est venu à la réception dans la même dentisterie "cool") J'ai eu cette "procédure effrayante" quand ils ont cassé les parois du trou sous anesthésie. Les vêtements du trou étaient «ossifiés», ils ont déjà frappé en tombant dans le bac. Le médecin a dit que ma souffrance avait maintenant pris fin, car il avait tout nettoyé, enlevé les tissus morts et posé une turunda avec Levomekol. Dans ce cas, le saignement était de nouveau fort. Il a dit que la turunda resterait pendant deux jours, après quoi elle devrait être changée. Moi qui avais déjà lu ce problème, je n'ai pas mangé, bu ni rincé ... Le lendemain (heureusement, j'étais à Tcheliabinsk ce jour-là) j'ai décidé d'aller chez le chirurgien pour un examen (juste au cas où). MAIS il a dit qu'il n'y a plus de caillot, tout comme il n'y a pas de turunda avec des médicaments. Et elle est tombée, semble-t-il, de nouveau immédiatement avec du sang, puisque je ne le sentais pas du tout. Ensuite, le chirurgien m'a de nouveau posé une turunda avec Levomekol, a déclaré que maintenant il restera là pendant quatre jours, car il n'y a plus de sang. Après cela, selon lui, je devrais rendre visite au dentiste du lieu de résidence pour une durée indéterminée (puisque je n'ai plus eu l'occasion de passer mes jours de congé et vivre à Tcheliabinsk) pour faire le tour du Levomekol ...

    MAIS !!! Turunda avec Levomekol n'a pas duré même une demi-journée! Et cela malgré le fait que je n'ai à nouveau pratiquement rien mangé, j'ai essayé de ne pas boire, pour ne pas lui faire de mal. Mais elle est juste tombée du trou. Dans le même temps, je précise que le trou est toujours simplement énorme: profond, jusqu'aux os de la mâchoire et large, la gencive externe est déjà "étouffante".

    En conséquence, c'est le week-end chez nos dentistes locaux (j'habite dans une petite ville), et je ne sais pas quoi faire de mon "trou sec". Le chirurgien a déclaré qu'il est absolument impossible de le laisser vide, car l'os a déjà commencé à s'effondrer. Mais que puis-je faire avec elle quand il n'y a aucun moyen de voir un dentiste? J'ai acheté Levomekol, mais je n'en ai pas trouvé dans la pharmacie de spécial, mais seulement "pour usage externe", j'ai acheté Solkoseril et Metrogil Denta, des bandages stériles ... Peut-être que je pourrais tenter ma chance et mettre moi-même une de ces onguents dans le trou ? Mais j'ai déjà peur de me lancer dans l'automédication. La gencive de l'extérieur du trou est devenue très mince, elle se plie en un vide jusqu'à l'os de la mâchoire, les «quatre» voisins font mal avec une légère pression sur elle, la gencive sur les quatre est enflammée et fait mal, le palais fait encore mal (cela semble être après une anesthésie). En marchant à chaque pas, douleur «actuelle» sous les yeux ... Je demande conseil, je ne sais pas où me précipiter ((

    Mise à jour au 7 mai 2017. Bonjour encore! En attendant une réponse - j'ajouterai qu'en ce moment, soit le 05/05/2017, trois semaines après l'extraction dentaire, je n'ai toujours pas d'amélioration. Sur la recommandation du chirurgien, elle a demandé au dentiste de ma ville de me faire des pansements - de mettre de la turunda avec du levomekol (j'ai acheté le levomekol habituel pour un usage externe, car je n'ai rien trouvé d'autre et je ne sais pas s'il en est un autre). Dans le même temps, ce dentiste estime que le trou doit être ouvert, car sous la turunda (si elle est laissée longtemps) tout va s'envenimer. Mais j'ai cette turunda depuis longtemps et ne dure pas: un maximum d'une demi-journée, puis tombe de mon énorme trou. Il n'y a pas de progrès dans la guérison jusqu'à présent: la gencive et le palais au-dessus du trou et la dent adjacente sont toujours enflammés, cela fait mal quand une pression est appliquée sur la gencive. Le trou est profond et ne guérit pas de l'intérieur. En marchant, etc. - "coule" sous les yeux dans les sinus ... Le dentiste a dit qu'elle était encore resserrée à l'extérieur et sur les côtés, et à l'intérieur du canal profond dans les gencives ... En général, il y avait quatre jours de vacances à venir, et je me suis retrouvée même sans pansements, seulement comme je le pouvais moi-même " cram »le gaucher.

    J'ai vraiment hâte de recevoir des conseils: que dois-je faire dans cette situation, car je ne peux pas encore me rendre sur le continent dans les deux prochaines semaines. Comment le rendre plus correct: fermer le trou ou non? Levomekol ou autre chose à poser? Boire un deuxième antibiotique? Faut-il vraiment refaire le "curetage"? Est-il vrai qu'avec un trou ouvert, l'os va s'effondrer? Pendant quelle période de temps la turunda doit-elle être posée (si elle doit être faite) avec du levomekol et à quelle fréquence?

    Toujours très enthousiasmé par la possibilité supplémentaire d'installer des implants dans mon cas (compte tenu de la mauvaise guérison de ce trou)?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Désolé pour la réponse rapide et merci pour la description détaillée. Il n'y a aucune information indiquant si la quatrième dent a été blessée lors du retrait de la cinquième. Cela entraîne certaines difficultés pour émettre des recommandations. Les images de diagnostic ne seraient pas gênantes. Y avait-il des photos des puits pour analyser la gravité de ce qui se passait? Si tel est le cas, vous pouvez les envoyer au courrier du site, et je commenterai.

      La proximité du sinus maxillaire due à une intervention traumatique donne certains des symptômes dont vous parlez. Lorsque le trou est ainsi «violé», il est tout à fait possible de penser à une option telle que l'endommagement du fond du sinus, même si elle est insignifiante.

      Concernant la question des implants: je soupçonne que compte tenu de l'état du trou, une levée des sinus peut être nécessaire. Je pense que la fermeture du trou était immédiatement requise si le retrait était si difficile, et il est important de ne pas «pousser» le turund avec le médicament dans le trou, mais d'implanter l'os artificiel, tant qu'une implantation supplémentaire est attendue. Un gros problème que vous avez généré est un grand nombre de petits et moyens qui causent des dommages fréquents au trou.

      Quant aux médicaments: à distance, sans examen et sans comprendre toutes les nuances de la situation clinique, les médicaments ne sont pas prescrits - c'est tout simplement dangereux.Quant à la formulation des onguents et des gels - là encore, tout est individuel. Ne se laisser guider que par le fait que la pâte dentaire Metrogil Denta ou Solcoseryl conviennent pour l'annotation aux indications "après extraction dentaire" est imprudent, même s'il conduit souvent à un effet positif.

      Je recommande de trouver un spécialiste intelligent - par exemple, un chirurgien bucco-dentaire qui vous examinera et parlera en même temps des options pour la pose supplémentaire de l'implant.

      Répondre
  110. Anna:

    Bonne nuit La dent inférieure a été retirée, un trou sec s'est formé, l'inflammation a commencé. Je suis allé chez le dentiste, le médecin a nettoyé le trou, mis le médicament et dit qu'il se résoudrait tout seul. Un jour et demi s'est écoulé et je suis très inquiet de la douleur lancinante dans les gencives. Dites-moi s'il vous plaît, est-ce normal ou devez-vous de nouveau consulter d'urgence un médecin? Je vous remercie

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il est bon que vous vous rendiez chez le médecin en temps opportun - il est important que le caillot soit présent au stade de la guérison, car tout va plus vite et plus à l'aise. Cependant, après que le trou soit dérangé pour son propre bien, ce calme ne vient pas si vite. J'espère que le médecin vous a prévenu que le lendemain du curetage, il est généralement nécessaire de prendre des analgésiques (le lendemain - selon la situation). Et parfois, prendre des antibiotiques et des antihistaminiques est important (si indiqué). La mise en œuvre de recommandations claires donne une chance de reprendre le travail en quelques jours, mais en une journée, cela se produit très rarement: après tout, la bouche a une blessure (blessure), et toutes les personnes ont un seuil de douleur différent.

      Je vous conseille de revoir un médecin si, dans les 3 jours après le curetage, il n'y a pas de tendance à réduire les douleurs aiguës.

      Répondre
  111. Ksenia:

    Bonjour Il y a trois jours, la dent supérieure a été retirée, sept. Le lendemain du retrait, un caillot a commencé à tomber. J'ai eu peur, car je ne savais pas quoi faire. J'ai alarmé tous mes proches, tout le monde a ri de paniquer et m'a conseillé de me rincer, mais j'ai humidifié un pansement avec de l'eau tiède et l'ai mis sur le trou. Le caillot s'est finalement retranché. Pour le moment, le trou, semble-t-il, est en ordre et ne dérange pas, mais la gencive de la joue est légèrement gonflée et blanchie. Vaut-il la peine de paniquer et de courir chez le médecin?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Ne paniquez pas, car, selon votre description, il n'y a pas de raison de s'inquiéter: le caillot n'est pas détruit, n'est pas "tombé", il n'y a pas de douleur et de température, et un petit gonflement de la gencive dans la zone de la dent extraite est presque toujours présent dans de tels cas. Quant au «blanchiment» des gencives - peut-être la tension habituelle des gencives est présente, mais il vaut la peine de regarder directement dans la cavité buccale pour comprendre la véritable cause.

      Si vous êtes si préoccupé par cette situation, vous pourriez bien voir votre médecin pour un examen (ne serait-ce que pour une assurance supplémentaire). Mais il n'y a aucun besoin urgent de cela à ce stade de la guérison du trou.

      Répondre
  112. Elena:

    Bon après-midi Merci à votre site pour les conseils. J'ai les restes d'une dent de sagesse retirés d'en bas. Le deuxième jour, par ignorance, j'ai sorti, comme il me semblait, des morceaux blancs de nourriture du trou, mais c'était probablement un caillot. J'ai lu sur votre site Web que j'avais un besoin urgent de voir un médecin pour qu'ils y grattent un trou et forment un nouveau caillot. Je suis allée en dentisterie rémunérée (elle était à proximité) - ils y ont fait une injection, ont gratté le trou et y ont mis des médicaments, de sorte que, apparemment, le caillot se formerait sans inflammation. Un caillot s'est formé, oui. Je l'ai déjà beaucoup aimé, je n'ai pas rincé, je n'ai pas mangé de ce côté, je n'ai rien pris ... Mais le caillot a "flotté" du trou quand même en me brossant les dents de l'autre côté le 4ème jour à partir de la date de retrait et le 3ème jour après la formation caillot répété.

    Aujourd'hui est de 5 jours après la suppression de l'original. Le matin, je suis allé chez le chirurgien qui enlevait la dent, il a regardé, a dit que très probablement, au fond du trou, une partie du caillot restait, a mis un pansement avec des «médicaments français coûteux» - a hésité à demander le nom.Ils ont dit, si nécessaire, de faire des bains avec du thé, car je suis allergique aux herbes. Le trou est étroit, pas enflammé, la douleur était un peu douloureuse et tolérable, maintenant elle n'existe plus du tout (le médicament dans le trou est-il anesthésiant, ou tout devrait-il être si bon et ne devrait-il pas déjà faire mal?) Il était surprenant qu'ils aient dit que le trou se guérirait seul (???) poussez la gaze avec le médicament.

    Dites-moi, combien de jours puis-je ne pas m'inquiéter de trouver de la gaze avec des médicaments dans le trou? Combien de jours doit-elle rester assise là? 5-10 jours? Et si la gaze sort et que le trou reste profond et vide, pas prolongé? .. Merci d'avance.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Si, chaque jour, cela s'améliore et qu'aucun symptôme n'entrave une vie normale, il est inutile de contacter un médecin: suivez simplement ses conseils correctement. Quant à la «gaze avec médicament», cela dépend beaucoup du type de médicament utilisé (les instructions pour les médicaments prescrivent le temps passé en contact avec la plaie). En règle générale, les corps étrangers sont en fait poussés indépendamment hors du trou au fur et à mesure qu'ils guérissent. Et le trou ne restera pas vide et profond, car le tissu se forme à partir de son fond pendant la guérison.

      Répondre
  113. Christina:

    Après avoir retiré la dent inférieure (après la canine), je ressens une douleur douloureuse. L'enflure était déjà endormie, et à l'intérieur du trou, je remarque un revêtement blanc, est-ce normal? Conseillez quelque chose!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Selon votre description, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, car un revêtement blanchâtre ou jaune clair est presque toujours présent dans la zone du trou. Et puisque le gonflement s'est calmé, il n'y avait pas de température (vous n'avez pas précisé), alors des douleurs douloureuses peuvent être attribuées aux caractéristiques de guérison + irritants qui affectent périodiquement la plaie - de la mécanique (nourriture solide) à la température (froide, chaude). Par conséquent, je vous recommande d'être patient et de suivre les recommandations de votre médecin. Il n'y a rien à craindre.

      Répondre
  114. Julia:

    Bonjour La dent inférieure a été retirée mardi, le retrait a été difficile, les racines ont été cassées avec un marteau. Ils ont mis un coton-tige, dit cracher après 20 minutes et en aucun cas rincer la journée. J'ai craché, je suis venue en dame, tout était dans le sang. Je n'ai pas rincé, je n'ai rien mangé. Ça a commencé à faire très mal, donc 3 jours. Puis ça a commencé à palpiter, j'ai rincé avec une solution de soude et de sel, mais la douleur ne s'est pas calmée. Je me suis regardé dans le miroir - tout dans mon trou était jaunâtre. J'ai essayé de le nettoyer avec un coton-tige, et il me semble que c'est du pus. Que faire Aujourd'hui c'est samedi.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je crois que vous avez un raid standard dans le contexte d'un trou de guérison - très probablement, cela n'a rien à voir avec du pus. Cependant, l'ablation a été effectuée par une méthode assez rigide, ce qui conduit souvent à des plaies étendues qui nécessitent des soins particuliers, sinon elle entraîne souvent une alvéolite et d'autres complications. Choisir son propre trou est lourd de conséquences négatives. Je ne conseille pas de toucher la plaie - il est logique de consulter d'urgence votre médecin. Une inspection de contrôle du puits 3-4 jours après l'enlèvement ne sera pas superflue, même si rien ne fait mal.

      Si cette situation se produit le week-end, le conseil est: premièrement, ne pas rincer avec une solution saline-soude, car cela pourrait détruire le caillot sanguin protecteur. Deuxièmement, ne dérangez pas la plaie avec des objets étrangers ou même votre langue. Je vous recommande de contacter la clinique dentaire la plus proche, où ils sont pris le week-end, et d'inspecter le trou. Si tout va bien, vous ajusterez simplement votre traitement à domicile et vous suivrez calmement les conseils du médecin. Il est également possible qu'un curetage de trou soit nécessaire.

      Répondre
  115. Ivan:

    Samedi, il a enlevé une dent pourrie d'en haut sur le côté droit. L'opération a été rapide. Les rayons X ont montré qu'il n'y avait plus de racines. Lundi, les gencives ont commencé à enfler. Le trou est marron, pas d'odeur désagréable.La douleur n'est pas pulsatoire, cède à l'oreille et au poids. Bave jaune, qu'est-ce que cela signifie?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour À en juger par les symptômes et le moment de leur apparition, nous parlons très probablement de commencer une alvéolite. Pour confirmer ou infirmer cette hypothèse, il est important de consulter un dentiste. Vous devrez peut-être ajuster le traitement, effectuer le curetage du trou et (ou) la mise en place d'une pommade cicatrisante anti-inflammatoire avec un effet antibactérien. N'ayez pas peur, comme dans le cas du curetage, une anesthésie préliminaire est effectuée. Cependant, avec une plus grande probabilité, il sera possible de faire sans interférence dans le trou.

      Répondre
  116. Igor:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadievich! Veuillez indiquer quoi faire dans la situation suivante: au cours des derniers jours, la 8e dent inférieure (sagesse) a commencé à être légèrement perturbée. Tout le monde dit de supprimer sans ambiguïté. Mais le problème est qu'avant de partir en vacances, il reste 9 jours. Est-il possible de le retirer une semaine avant? C'est juste que tout le monde a des opinions différentes: quelqu'un dit que c'est indésirable avant les vacances, car On ne sait pas comment le trou se comportera en raison d'un changement climatique. En cas d'exacerbation, je ne voudrais vraiment pas m'asseoir sur Ketanov et d'autres médicaments en cas d'exacerbation. Merci d'avance!

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour La question n'est pas simple. Le fait est que l'extraction d'une dent est une opération complète, après quoi il y a une période postopératoire, qui a ses propres caractéristiques pour chaque personne. Avec un retrait difficile de la dent de sagesse inférieure, il est souvent nécessaire de récupérer plus d'une journée avec un suivi périodique par le dentiste. Si le travail n'est pas de très haute qualité, traumatisant, alors le risque d'une période postopératoire difficile devient encore plus grand, et aucune personne n'est à l'abri de cela.

      Dans le même temps, le fait que la dent de sagesse ait commencé à vous déranger indique des indications pour son retrait (si la conservation de la dent à l'aide d'un traitement intracanal n'est pas pratique). S'il n'est pas retiré, il existe un risque d'aggravation de l'apparition de la maladie pendant les vacances en entrant dans un processus purulent actif.

      En d'autres termes, il y a un risque à conserver une dent pendant les vacances et à la retirer la veille. Déterminer lequel de ces risques est le plus important et le plus important sans informations supplémentaires ne fonctionnera pas. Un examen approfondi de la dent et de la prise de décision avec le médecin traitant sera nécessaire.

      Répondre
  117. Alena:

    Bonjour J'écris pour évaluer la situation. J'ai été enlevé trois fois chaque fois par semaine avec la même dent de sagesse sur la mâchoire inférieure. En morceaux, pendant trois heures à chaque fois, trois chirurgiens de la clinique se sont arrêtés à tour de rôle. En conséquence, les racines ont été accueillies par des applaudissements. Vous avez terminé l'épopée il y a une semaine. Le médecin a d'abord lâché la turunda pendant deux jours, puis s'est retiré et a formé un bon caillot.

    J'ai un problème de saignement. Le caillot s'est envolé avec la première gorgée de thé à peine chaud. Je suis venu chez le médecin, il est allé dans l'autre sens - maintenant il change la turunda tous les deux jours pour que la muqueuse se développe, tout en nettoyant le trou lors de son remplacement. Je buvais bien sûr des augmentin et je prends des analgésiques tous les jours, car il est difficile de supporter des douleurs douloureuses dans la pommette et l'oreille. Il n'y a pas d'inflammation dans le trou, seulement quand j'étais sans turunda, de la nourriture est entrée et le médecin a nettoyé.

    Oui, plus. J'ai le nerf trijumeau. Il y avait un mal de dos terrible, un neurologue a prescrit un médicament contre les paroles et la neuromultivite, et tout a aidé.

    La question est: est-ce normal que jusqu'à présent, après ces suppressions, j'ai mal à la mâchoire? La thérapie est-elle adéquate maintenant? Je suis effrayé, car il est absolument instable. Merci beaucoup pour la réponse!

    Répondre
    • Bonjour, Alena. Le médecin fait tout bien, en changeant les turundas en iodoforme. Malheureusement, un résultat similaire de la situation après une extraction dentaire se produit parfois.

      Continuez à suivre les recommandations du médecin, la douleur disparaîtra progressivement et la plaie guérira.Mais s'il arrive soudainement que le médecin cesse déjà de vous observer, et que la température de votre corps ne se stabilise pas, alors rendez-vous d'urgence chez le médecin, car cela peut indiquer le développement d'un processus inflammatoire dangereux avec formation de pus.

      Répondre
  118. Marina:

    Bon après-midi Le 17 octobre, elle a enlevé 46 dents. Le retrait était difficile, mis KO avec un marteau, car une épingle était placée en grade 7. Aucun caillot sanguin ne s'est formé. Pour prévenir les infections, elle a bu un médicament anti-inflammatoire - le nimésulide. Mais après 3 jours, j'ai commencé à remarquer qu'une substance blanc-jaune est apparue dans le trou, en plus, j'ai remarqué que la gencive était gravement endommagée. Accompagné d'une légère douleur douloureuse. Je suis allé chez le dentiste, il a dit que tout allait bien pour toi, laisse-le guérir. Maintenant, après chaque repas, je rince à la chlorhexidine, mais rien ne guérit. Que faire

    Répondre
    • Bonjour, Marina. Ne vous inquiétez pas, votre situation est tout à fait normale. Après chaque repas, il est utile d'effectuer des bains buccaux avec de la chlorhexidine, comme vous le faites, ou avec son analogue, la miramistine. Ce sont de bons agents antiseptiques qui ne permettront pas au processus inflammatoire de se développer après une extraction dentaire.

      Quant à la substance blanc-jaune, il s'agit d'un revêtement de fibrine, qui sert de défense naturelle du trou. Il faut du temps et une bonne adhésion aux recommandations du médecin pour une cicatrisation complète, alors soyez patient.

      Répondre
  119. Catherine:

    Bonjour et merci pour les bons conseils sur ce site. Docteur, dites-moi, le trou lui-même guérira-t-il après l'alvéolite (jour 8), sans formation de caillot? Le trou après une alvéolite aiguë, mais le trou ne se contracte pas du tout ...

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Bien sûr, guéris. Le seul inconvénient après une alvéolite bien traitée contre l'absence de caillot peut être une prolongation de la période de guérison et, dans certains cas, une violation du confort pendant un certain temps (de 3 à 5 jours à 2 à 3 semaines), le plus souvent uniquement lors de la mastication des aliments. Dans le contexte du fait que vous ne présentez pas de symptômes menaçants, vous ne devriez pas avoir peur d'une alvéolite récurrente. L'essentiel est d'être patient et de suivre clairement les recommandations du médecin.

      Répondre
  120. Lena:

    Bonjour Il y a une semaine, j'ai retiré les deux dents extrêmes les plus basses sur la gauche. Douleur douloureuse constante (pas forte, mais quand même) et la dent fait mal d'en haut. Aujourd'hui, j'ai remarqué un revêtement noir sur un trou. Dans ce cas, je dois de toute urgence contacter un spécialiste?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Il peut s'agir de légers signes d'alvéolite. Il vaut la peine de contacter un dentiste pour confirmer ou réfuter le diagnostic - au minimum, cela aidera à ajuster le traitement à domicile si nécessaire.

      Ne vous inquiétez pas, allez voir le médecin et clarifiez la situation, car il y a des raisons à cela.

      Répondre
  121. Violetta:

    Bonsoir, chers médecins et patients. Ma question est: après le retrait du 8 inférieur, une alvéolite séreuse a commencé. La douleur irradiait vers l'oreille et sous la clavicule. Une fois tous les trois jours pendant deux semaines, ils ont lavé mon trou et posé des turundas avec de l'iodoforme. La douleur a cessé, ont-ils dit une fois par semaine maintenant de changer la turunda. Aujourd'hui, la turunda est tombée (chez le médecin seulement demain). J'ai rincé avec une solution de chlorhexidine à l'aide d'une seringue. J'ai posé le solcoseryl adhésif dans le trou à ras bord. Maintenant je pense que je l'ai bien fait? Je suis inquiet. Soit dit en passant, le trou est énorme. Va-t-elle même guérir?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Après une si longue période de temps (si je comprends bien, près de 3 semaines se sont écoulées depuis le retrait de la dent), le trou est déjà au stade de la guérison des parois inférieure et latérale. Compte tenu de cette amélioration, il n'y a pratiquement aucun danger que les problèmes recommencent. Votre réassurance avec de la pâte adhésive ne fera pas qu'aggraver: elle (pâte) est nécessaire pour rendre la guérison confortable et l'accélérer autant que possible.

      Le fait que le trou de vos mots soit "énorme" - apparemment, le résultat d'un retrait complexe et traumatisant. Il n'y a pas de faute directe du médecin, une autre question est que des points de suture pourraient être appliqués pour réduire les blessures. Mais une fois le travail terminé, je peux seulement dire que le trou sera complètement formé comme un «peigne», ce qui vous conviendra visuellement, environ 4-5 mois après l'extraction dentaire. Le processus de formation de nouveaux tissus n'est pas si rapide, surtout lorsque le médecin ne fait aucun effort pendant l'extraction dentaire, de sorte que la plaie est «belle» et que la perte osseuse lors de l'ablation est minime (il est parfois judicieux de compenser la perte de tissu osseux avec de l'os artificiel).

      Répondre
  122. Olga:

    Bonjour, Svyatoslav Gennadievich! Vendredi 22, la dent de sagesse a été retirée d'en haut. Il semblait qu'il y avait un caillot dans le trou, mais elle ne pouvait pas le voir particulièrement (loin d'en haut, mais sa bouche ne s'ouvrait pas beaucoup). J'ai essayé de boire et de manger soigneusement, de l'autre côté. Aujourd'hui, c'est le 4ème jour - j'ai regardé le trou, était un peu alarmé, car le trou s'est un peu creusé, un petit trou sombre est visible.

    J'ai lu des articles sur Internet: genre, le trou doit être blanc en surface, avec un épithélium. Parfois, il y a une douleur sourde dans la région de la douille. Et un arrière-goût désagréable en bouche. Serait-ce que le 5ème jour le caillot s'est creusé dans le trou, ou bien le caillot a-t-il été lavé et il a fallu voir un médecin?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Le fait est que le trou peut guérir de différentes manières, et il y a beaucoup de conditions qui correspondent à la norme. Cela se réfère, par exemple, à la couleur et à l'état du caillot sanguin. Une légère douleur dans la zone du trou et un arrière-goût dans la bouche ne sont pas non plus des signes d'alvéolite (l'arrière-goût est souvent dû au médicament que le dentiste a mis dans le trou pour améliorer la guérison des tissus et prévenir l'inflammation). Donc, si la douleur n'augmente pas, alors il n'y a aucune raison de s'inquiéter - suivez simplement les recommandations du médecin et soyez en bonne santé!

      Répondre
  123. Catherine:

    Bon après-midi Le 27 décembre, 6 dents inférieures ont été retirées, la douleur a commencé le jour 3, le trou était ouvert, une odeur terrible est apparue. La question était compliquée par le fait que le 30 décembre je me suis envolé pour Bali. Contacté son médecin, il a dit de laver le trou avec de la chlorhexidine ou de la furatsiline quelques jours. Je le fais bien, mais la douleur ne disparaît qu'après avoir pris du cétonal. En outre, le médecin a dit de mettre la denta métrogil dans le trou, mais ce n'est pas dans les pharmacies locales. Quel conseil dans cette situation?

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense que la nomination de médicaments dans ce cas sans connaître la véritable cause du problème est lourde de conséquences graves. Ce n'est qu'après le diagnostic d'un médecin que vous pouvez prescrire des fonds pour le traitement à domicile. Sinon, vous pouvez obtenir une complication (lire, par exemple, avec phlegmon). Il existe de nombreux médicaments visant à éliminer certains symptômes (température, douleur, gonflement, etc.), mais si le médecin traitant n'a pas accompli quelque chose d'important dans son travail (il a laissé des morceaux de racines dentaires ou un kyste dans le trou, par exemple), il est recommandé de traiter en temps opportun un traitement correct, car les médicaments sont souvent inefficaces dans ce contexte, et la situation ne peut qu'empirer. Alors, trouvez un moyen de voir un médecin.

      Répondre
  124. Larisa:

    Bonjour Ils ont enlevé la dent de sagesse, ça fait mal pendant 10 jours. Je suis allé chez le médecin, a dit que l'alvéolite, nettoyé le trou. Aucun antibiotique n'a été prescrit. Le deuxième jour fait mal, il y a une température. Que faire

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Après le curetage, les trous peuvent ressentir de la douleur et de la température. Les antibiotiques sont le plus souvent prescrits dans un contexte d'infections purulentes, et ils ne sont prescrits que par le médecin traitant. Si vous doutez de l'adéquation de la thérapie et des prescriptions de votre médecin, vous pouvez, au cas où, consulter un autre spécialiste dans une autre clinique (prendre une photo du trou et évaluer s'il y a des racines ou des fragments de dent dedans).En principe, après des suppressions complexes, les trous ne guérissent pas rapidement, le confort ne se produit qu'après 5 à 14 jours. Par conséquent, il suffit parfois d'être patient.

      Répondre
  125. Julia:

    Il a fallu 10 jours après l'extraction de la dent, figure huit. Comme ils l'ont dit, elle était partiellement dans la gencive et était même inclinée vers la joue, grossissant inégalement de suite. Les racines étaient droites, le médecin s'est retiré rapidement, a mis une sorte d'éponge - a dit qu'elle se résoudrait elle-même. Les jours 2 à 6, le soir, il y avait des douleurs tolérables douloureuses et une sensation d'éclatement, comme si je me mordais la joue (c'est-à-dire un gonflement à l'intérieur). Pendant 6-7 jours, semble-t-il, cela s'est amélioré. Des antibiotiques ont été prescrits pendant 7 jours. J'ai bu. Dans les premiers jours, seuls les bains salins et spéciaux à la chlorhexidine ont fait. J'avais peur de retirer le caillot du trou, je regardais constamment. La blessure, comme un volcan, est très profonde. Au fil du temps, le caillot bordeaux foncé est devenu plus bas, même 3 points sombres étaient visibles (enfin, où étaient les racines). Je pensais avoir lavé le caillot. Aujourd'hui j'y ai examiné des pièces blanches ou jaunes. J'ai commencé à rincer un peu l'effort, j'ai pensé peut-être du pain ou de la nourriture. Je ne grimpe pas là-dedans ...

    Étant donné que la plaie est profonde, visuellement, elle est remplie de salive, un bord de la joue est plus bas que du côté de la langue. La gencive est blanchâtre, bien que dans toute la cavité elle l'est. Il n'y a pas de douleurs aiguës. Maintenant, j'ai vu assez de la blessure, tirant ma joue - un peu enflée à nouveau. Tout le monde s'inquiète s'il y a un caillot là-bas et pourquoi une blessure si profonde. Il semble que 10 jours se soient écoulés, cette éponge à l'intérieur s'est probablement éclaircie par un caillot. Elle m'a demandé de refermer la plaie, mais le médecin a dit que ce n'était pas nécessaire. Ici, dans le doute, s'il faut aller chez le médecin. Juste un dentiste à 30 km.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Je pense qu'en tenant compte de la période (10 jours) et de la dynamique positive, il n'y a pas de besoin critique d'aller chez le médecin. Le trou peut guérir normalement sans caillot, donc même s'il est lavé, ce n'est pas un problème important.

      En ce qui concerne la suture de la plaie: les sutures après extraction dentaire ne sont pas toujours superposées, parfois elles peuvent même interférer avec le cours normal de la guérison en raison d'une mauvaise hygiène dans la zone de suture. Les indications sont déterminées par le médecin et dépendent de la nature de la plaie et de la gravité de l'opération.

      Répondre
  126. Anonyme:

    Le 18, la racine a été enlevée, après 2 jours le trou est devenu noir, une odeur terrible a commencé. Je suis retourné à la réception, on nous a diagnostiqué une alvéolite. Le médecin a nettoyé le trou, a mis des médicaments. Il a dit qu'il ne serait plus malade, prescrit de rincer à la camomille, à la sauge et au soda. Hier soir, il y a eu une douleur infernale. Maintenant, il n'y a plus de douleur, mais la terrible odeur du trou est réapparue, tout y est noir. Je suis en position, très peur des conséquences of

    Répondre
    • Bonjour Après une extraction dentaire, une alvéolite peut parfois se développer. Tous les symptômes que vous avez énumérés (douleur, décoloration du puits et odeur désagréable) sont caractéristiques de cette maladie. L'alvéolite est un processus inflammatoire très limité et ne peut pas affecter le cours de la grossesse, ainsi que les médicaments pour le traitement local du trou, car ils agissent au foyer de l'inflammation et ne pénètrent pas dans la circulation sanguine. Pour la plupart, ce ne sont que des antiseptiques locaux. Quoi qu'il en soit, l'alvéolite nécessite un traitement immédiat, il est donc logique de consulter à nouveau le dentiste pour une nouvelle inspection et un traitement du puits.

      Répondre
  127. Natalya:

    Bon après-midi Le 9 février, ma dent a été retirée à mon fils (4,6), à 13h00. Le sang ne s'est arrêté qu'à 19 heures. Le 12 février, la température est apparue, 37,2. Ils buvaient du nimésil (poudre), faisaient des bains de furatsiline. Ne rincez pas. C'était un week-end, et nous devons aller chez le médecin pour encore 35 km. Trois jours plus tard, nous sommes allés chez le médecin. Il a regardé et a dit qu'ils avaient rincé le caillot, "avec lequel je vous félicite." Il a nettoyé le trou, l'a lavé avec un antiseptique et a mis de l'iodoforme turunda. Après 5 jours, la turunda est tombée. Le trou est si profond, 10 jours se sont écoulés et les signes de guérison ne sont même pas visibles. Les bords du trou ne se rapprochent pas. Une petite tache de couleur jaunâtre s'est formée au fond.Il n'y a pas de mauvaise haleine, mais la température monte à 37. Est-ce normal ou non? 18 jours se sont écoulés depuis le jour où la dent a été retirée. Combien de temps prendra la guérison? Le fils est inquiet. Que faisons-nous ensuite? Merci d'avance pour votre réponse.

    L'enlèvement a été difficile à l'aide d'un ascenseur.

    Répondre
    • Bonjour À en juger par la description, une alvéolite s'est développée après une extraction dentaire. Je note que le traitement que vous avez décrit que le médecin a effectué est tout à fait adéquat (curetage, rinçage avec un antiseptique, iodoforme turunda). Si la douleur et l'odeur du trou ne dérangent pas, cela signifie que le processus inflammatoire dans le trou est normatif ou est déjà passé. Maintenant, le trou guérira avec la tension dite secondaire, se remplissant lentement de tissu osseux. Parfois, pour que la dépression disparaisse, il faut 1,5 à 2 mois. Il ne fonctionnera pas pour accélérer ce processus avec des procédures à domicile ou des médicaments (en règle générale, cela n'est pas nécessaire). Il est seulement important de s'assurer qu'aucun débris de nourriture ne s'attarde dans le trou.

      Cependant, vous écrivez que la température était déjà à 37 degrés depuis 18 jours - cela ne devrait pas être normal. Il est possible que la source de température ne soit plus bien la dent. Dans une telle situation, il est utile de surveiller périodiquement l'avancement de la cicatrisation du trou par le médecin jusqu'à disparition complète des symptômes inquiétants.

      Répondre
  128. Ksenia:

    Bonjour Une dent (7) a été retirée, une semaine après avoir été diagnostiquée avec une alvéolite. Nous avons nettoyé et mis une éponge, à l'étape suivante, nous avons mis de la gaze avec des médicaments dans le trou. Une journée s'est écoulée, j'ai l'impression qu'un exsudat purulent suinte constamment de là ... Je rince avec un stomatophyte, la miramistine. Et à la réception seulement après 2 jours. Que faire Pour sonner l'alarme?

    Répondre
    • Bonjour Dans la situation que vous décrivez, il n'est pas nécessaire de déclencher l'alarme. Pour une guérison complète, en règle générale, plusieurs pansements sont nécessaires. Mais si le processus inflammatoire est assez actif et que le pus suinte abondamment, les pansements doivent être effectués plus d'une fois en 3 jours. Je recommande de prendre rendez-vous avec votre médecin à l'avance, n'attendez pas 2 jours supplémentaires.

      Répondre
  129. Alexey:

    Photos sympas pour perdre du poids. En regardant, il n'y a aucun désir du tout.

    Répondre
  130. Eve:

    Bon après-midi J'ai lu toutes les réponses, merci d'avoir aidé les gens. Veuillez également répondre à ma question. En février, une couronne est tombée de ma dent et l'orthodontiste a dit que cette dent (7 en bas à gauche) ne devait être retirée. Le chirurgien l'a confirmé après une radiographie. Le 14 mars, la dent a été retirée, le retrait a été de courte durée, environ 20 minutes, mais la dent s'est émiettée, le médecin a changé l'outil trois fois et appliqué une force. Il a ensuite déposé un tampon, qui devrait arriver dans deux jours et l'a laissé rentrer chez lui.

    Pendant deux jours, il y avait une douleur intense, a bu un sac la nuit pour un peu de nimésil. Le 16 mars est allé à la réception se plaindre de douleur non pas dans le trou, mais de douleur dans la gencive du côté, du côté de la joue. Il y avait une forte rougeur et quelque chose blanchissait. Le médecin, après avoir examiné le trou, a dit qu'il n'y avait pas de caillot, qu'il était "sec". Je l'ai nettoyé, j'ai mis le médicament et c'est tout. La gomme sur le côté n'a pas touché. Le 19 mars, après une douleur folle sur le côté de la gencive (impossible de la toucher, même la joue était gênante), je suis encore allée au rendez-vous. Après avoir écouté mes plaintes, le médecin a dit que c'était un tranchant et qu'il fallait le retirer. Après l'anesthésie, il a commencé à effectuer une sorte de manipulation, puis en disant que «n'ayez pas peur», il a commencé à frapper soit sur la gencive soit à proximité. Le sentiment était qu'il travaillait avec un marteau et un burin. Par peur, je n'ai pas posé une seule question.

    Puis le médecin a dit que maintenant il ne serait pas malade, le tranchant a été enlevé. Aucun rinçage, aucun médicament, aucun bain n'était prescrit. Le soir, la température a augmenté de 37 °, il a bu à nouveau. Il n'y avait pas de saillie blanche sur la gencive, mais elle était endommagée comme une abrasion. Le lendemain, il n'y avait pas de température, mais la douleur ne s'est pas arrêtée pendant une journée. Après les 2 jours prévus, je suis allé chez le médecin, j'ai parlé de la douleur et des 9 jours pris d'antidouleurs. J'ai également posé des questions sur les racines soudainement restantes, l'inflammation du trou, le gonflement des gencives sur le côté.Douleurs rapportées à l'oreille et sous la mâchoire. Le médecin a assuré qu'il n'y avait rien de tout cela, c'était juste un retrait difficile (bien que cela n'ait pas été mentionné au début). Puis il a changé le médicament dans le trou et c'est tout.

    Le 23 mars, lors du prochain rendez-vous, le médecin a mis une éponge dans le trou, a dit qu'elle se résoudrait elle-même et a dit au revoir. J'ai eu une douleur sourde dans les gencives et un œdème œdémateux. Le trou, au contraire, a une couleur saine, ne dérange pas. Dites-moi, s'il vous plaît, pourquoi la gencive est-elle douloureuse du côté (comme à l'intérieur) sous la dent extraite? Cet endroit est encore enflé. Je fais des bains à la camomille, il n'y avait pas d'autres recommandations. 11 jours se sont écoulés depuis le jour du retrait de la dent, 6 jours à partir du moment où le tranchant a été retiré. Merci pour la réponse.

    Répondre
    • Bonjour Il semble que dans votre cas, après l'extraction dentaire, deux complications ont été immédiatement observées: l'alvéolite (inflammation de la cavité dentaire) et le bord tranchant du trou, qui se chevauchaient, provoquant une douleur. Votre médecin a pris les mesures nécessaires en ce qui concerne les deux complications - mettez le médicament dans le trou et retirez le bord tranchant de l'os. Pendant 10 jours, le trou a été retardé, ce qui est normal. L'œdème du côté buccal est très probablement un infiltrat (généralement, cet œdème est dense, légèrement douloureux, formé par le corps en réponse à un traumatisme et ressemble à une "bosse"). Puisqu'il y a eu deux opérations (extraction dentaire et retrait du tranchant), on peut supposer que cet infiltrat est de taille importante. Le fait que le trou cicatrise déjà est un très bon signe pronostique. Maintenant, vous n'avez besoin que de temps pour résoudre l'infiltration. Certains rendez-vous ne sont généralement pas requis ici. Suivez la dynamique du processus - si la douleur et l'enflure disparaissent progressivement - bien, cependant, si la dynamique est négative (la douleur s'intensifie, l'enflure persiste ou s'intensifie également) - alors vous devriez consulter à nouveau un médecin. Merci pour la question.

      Répondre
  131. Olga:

    Bonsoir Le 16 mars a été retiré le 8, en bas à droite. 23 nettoyé le trou, car il n'y avait pas de caillot de sang. 25 est allé voir un autre médecin - a dit qu'il n'y avait pas de caillot de sang. 27 pour aller à nouveau voir un médecin qui a enlevé la dent. Il est terrible qu'ils nettoient à nouveau le trou afin que des caillots sanguins se forment. Est-il obligatoire de le former?

    Répondre
    • Bonjour, s'il n'y a pas de caillot de sang dans le trou après l'extraction dentaire, il guérit avec la tension dite secondaire, c'est-à-dire qu'il se remplit lentement de tissu conjonctif (le processus irait beaucoup plus vite avec un caillot de sang). Dans le même temps, les pansements sont effectués au stade initial: traitement avec des antiseptiques, pose de médicaments stimulants, parfois nettoyage du trou. Si le trou de la dent ne fait pas mal, il n'y a pas d'odeur putréfiante et il a déjà été recouvert de tissus mous de l'intérieur, il n'y a donc pas besoin de pansements supplémentaires. Il est seulement important de s'assurer que les particules de nourriture ne s'accumulent pas dans le trou (des rinçages sont nécessaires immédiatement après avoir mangé) - et progressivement le trou se remplira.

      Répondre
  132. Christina:

    Bon après-midi Dites-moi, s'il vous plaît, un mois et demi s'est écoulé après l'extraction dentaire, tout allait bien, je suis allé pour un examen. Mais déjà une semaine, j'ai remarqué une bulle gonflée dans le trou. Très inquiet, que pourrait-il être? Chez le médecin seulement après 5 jours.

    Répondre
    • Bonjour Christina! En règle générale, après l'extraction des dents, le trou guérit en 2-3 semaines. À l'heure actuelle, après l'enlèvement, comme vous écrivez, 1,5 mois s'est écoulé - ce qui suggère que la plaie a déjà guéri. Je crois que dans la zone de la dent extraite, le tissu cicatriciel sous une forme ressemblant à une bulle s'est simplement formé. Quoi qu'il en soit, compte tenu de votre description, je ne vois aucune raison de vous inquiéter d'urgence, donc après 5 jours, lorsque vous reverrez votre médecin, faites simplement attention à vos sentiments.

      Répondre
  133. Gulnara:

    Bonjour La situation est la suivante: le 24 avril 2018, la molaire a été retirée (à droite devant la dent de sagesse).Il semblait que tout allait bien, mais le 31 mai, la mâchoire a commencé à faire mal dans la zone de la dent extraite. Le 3 juin, le pus a commencé à presser la joue. Soit dit en passant, le gonflement des joues a commencé, et pas petit.

    En conséquence, le 4 juin, je suis allé à la clinique (à l'endroit où le retrait a été effectué) - ils ont pris une photo, tout va bien. Mais il y avait une inflammation sévère, ils ont fait un «curetage», c'est-à-dire, si j'ai bien compris, ils ont nettoyé le trou. Le sentiment était terrible. Ils ont traité, mis de la gaze avec de la pommade pendant une demi-heure et recommandé des antibiotiques et un rinçage toutes les trois heures ...

    Donc, je voulais savoir de vous - après la purification, le pus devrait se détacher du trou? Ou ne devrait-il pas apparaître du tout après avoir nettoyé le puits? Merci beaucoup pour votre réponse!

    Répondre
    • Bonjour, Gulnara. Après curetage et traitement du puits, la douleur peut persister et des écoulements du puits peuvent être présents. Normalement, le trou devrait guérir en quelques semaines et une douleur intense en une journée ne se produit généralement pas. Cependant, parfois du fait que le caillot sanguin recouvrant la plaie est déplacé ou ne se forme pas du tout, la plaie s'infecte. En conséquence, une alvéolite se produit et la guérison de la surface de la plaie est considérablement retardée. En règle générale, cela est dû à une violation du régime postopératoire, lorsque le rinçage actif de la cavité buccale entraîne une lixiviation du caillot sanguin et une exposition de la surface de la plaie avec son infection ultérieure.

      Ne vous inquiétez donc pas particulièrement d'isoler le sacrum du trou immédiatement après le curetage (il est souvent confondu avec du pus). Mais gardez un œil sur la dynamique générale et le bien-être, et si les symptômes désagréables persistent, consultez à nouveau un médecin.

      Répondre
  134. Daniyar:

    Bonjour Je voulais savoir, j'avais récemment enlevé une dent molaire, et après 2 jours à sa place, j'ai trouvé du pus. Que faire Et à cause de quoi aurait-il pu se former? J'ai fait tout ce que le médecin a dit. Il a recommandé la chlorhexidine. Merci d'avance pour votre réponse.

    Répondre
    • Bonjour Daniyar. Très probablement, le caillot de sang recouvrant la plaie a été déplacé ou ne s'est pas formé du tout. En conséquence, le puits a été infecté. Dans de tels cas, une alvéolite (inflammation du trou) se produit souvent et la guérison de la surface de la plaie est retardée. Bien que souvent les patients prennent pour du pus un beignet qui se détache du trou.

      Quoi qu'il en soit, je recommande de prendre rendez-vous avec votre médecin pour un examen. Parfois, il est vraiment nécessaire de traiter le trou pour sa guérison le plus tôt possible.

      Répondre
  135. Stanislav:

    Salut Vaut-il la peine d'aller à l'hôpital si quelque chose s'est formé dans le trou après l'extraction d'une dent, quelque chose de blanc. J'ai l'impression que je peux l'enlever. D'un côté est blanc, de l'autre - noir ou rouge, je ne peux pas comprendre. Je vous serais reconnaissant de bien vouloir répondre.

    Répondre
    • Bonjour Stanislav. Vous n'avez pas besoin de retirer quoi que ce soit du trou vous-même. De plus, la plaque blanche est de la fibrine et sa présence est l'un des signes de guérison normale d'un trou sous un caillot de sang. Dans un cas extrême, si quelque chose vous dérange sérieusement, prenez rendez-vous avec un médecin pour un examen, mais ne choisissez et n'enlevez rien vous-même.

      Répondre
  136. Inna:

    Le 25 juillet 2018, deux dents ont été retirées, après quoi il y a eu une douleur terrible pendant 3 jours. Je ne pouvais pas le supporter, je suis allé chez le médecin de garde, on nous a diagnostiqué une alvéolite. Ils ont nettoyé le trou, mis le médicament, mais la douleur ne s'est pas arrêtée. C'était samedi et lundi je suis allé chez le dentiste. Ils ont de nouveau nettoyé et mis le médicament, et ainsi de suite pendant trois jours. J'ai bu l'antibiotique, beaucoup d'analgésiques étaient ivres. Pendant tous ces trois jours, elle a lavé la maison avec une seringue à la chlorhexidine, rincée à la malavite et aspergée d'iode. Et seulement le quatrième jour après toutes ces procédures, c'est devenu un peu plus facile. Ici, j'attends maintenant, quand guérit.

    Répondre
  137. Eugene:

    Bonjour Il y a deux semaines, après un violent mal de dents la nuit, le médecin a retiré les huit derniers.La douleur après le retrait n'a pas diminué du tout, a passé une semaine sous analgésiques et est retournée chez le médecin. Il a dit que le trou était sec (un caillot de sang ne s'est pas formé ou est tombé). En conséquence, ils ont fait un curetage et déposé un médicament jaune (quelque chose comme marloseka), qui était censé résoudre. Mais rien ne s'est résolu, mais est tombé une semaine plus tard. Le médecin au téléphone a dit que tout allait bien, mais je ressens de l'inconfort (et de la douleur), surtout après avoir mangé. Et un trou formé à l'endroit de l'enlèvement. Que faire

    Répondre
    • Bonjour Vous avez décrit des manifestations typiques d'alvéolite. Le problème se pose généralement en raison du fait que le trou après l'extraction dentaire n'est pas rempli d'un caillot de sang, ou du fait que pendant les premiers jours après le retrait, la nourriture est entrée dans le trou. Le trou sera progressivement retardé par la muqueuse et dès que cela se produira, la douleur diminuera. Cela se produit généralement dans les 3 semaines. Il est seulement important de ne pas se soigner soi-même et de ne pas déranger la plaie vous-même. Le "trou" qui vous excite va bientôt envahir. Cependant, avec une dynamique négative (augmentation de la douleur, fièvre, développement d'un œdème), il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible.

      Répondre
  138. Natalya:

    Bonjour Il y a deux semaines, la dent supérieure a été enlevée (je ne sais pas quel nombre). La dent était fendue, des fragments coupaient la joue et la langue. Enlevé avec des racines, il s'est assis fermement, a dû se desserrer. Toute la semaine, il y avait des douleurs douloureuses, bu des analgésiques. Ne pas rincer, ne pas manger de l'autre côté. La douleur me faisait mal à l'oreille et ma tête me faisait mal. Une semaine plus tard, elle est venue chez le médecin - il a nettoyé le trou, a retiré quelques nodules et a dit qu'il n'y avait pas de fragments de dents, pas d'odeur, pas de pus. Lavé, mettre des médicaments et de la gaze avec des médicaments. La gaze s'est retirée après une demi-heure, comme il a été dit. Les douleurs ont diminué, on peut dire que ça fait mal quand j'y grimpe avec ma langue. Autour de l'ancienne dent, la gencive a gonflé et fait mal, quelque chose de blanc s'est formé sur le trou. Quand elle a mangé, le blanc a disparu. J'ai peur que ce soit du pus. Je ne vais chez le médecin que vendredi, je me suis enveloppé de panique.

    J'ai oublié de dire qu'il n'y a pas de température, la joue n'est pas enflée. La tête et l'oreille ne font plus mal, mais quand vous touchez la joue, ça fait mal. Tout va bien?

    Répondre
    • Bonjour Natalya! La plaque blanche dans le trou est de la fibrine, qui protège la plaie de l'environnement extérieur. La douleur au toucher dans la zone de la dent extraite est également normale, car la plaie après la chirurgie est encore fraîche. Le délai de guérison d'un trou dentaire varie en moyenne de 5 jours à 2 semaines. A en juger par la description, tout va bien avec vous, il y a une tendance positive, et ne vous inquiétez pas trop.

      Répondre
  139. Natalya:

    Bonjour Dites-moi, s'il vous plaît. Il y a 22 jours 4 dents ont été enlevées en même temps au sommet (2, 3 et 3, 2 sont obtenus). Les blessures ont été suturées, le médecin a dit qu'il avait mis du collagène. Ça faisait très mal pendant 3 jours, il y avait un gonflement à droite. Et donc, après tant de temps, je suis allé chez le médecin pour essayer une prothèse temporaire - et ça m'a fait mal. Le médecin a poussé la gencive et du pus a commencé à couler hors de la plaie prolongée, apparemment blessée.

    Je suis allé chez le chirurgien, le médecin a nettoyé le trou, disant qu'il y avait de petits fragments d'os. J'ai posé un tampon de gaze avec des médicaments (celui que je n'ai pas demandé) et j'ai dit d'apparaître dans 5 jours ... Mais ensuite je suis allé au miroir à la maison et j'ai essayé de faire pression sur la gencive à droite. Et je ne peux pas dire que ça fait mal et me dérange, contrairement aux gencives de gauche. Et j'ai vu que du pus suintait d'un long trou, littéralement d'un petit trou.

    Dis-moi, cher docteur, que dois-je faire avec tout ça? Pour nettoyer le bon trou, même s'il ne dérange pas?

    Répondre
    • Bonjour Natalya. Tout d'abord, je note qu'en aucun cas vous ne devriez essayer de faire sortir le pus du trou vous-même - il est si facile d'introduire une infection.La bonne décision serait de contacter le médecin pour un deuxième examen pour clarifier si du pus est réellement présent dans le trou et si une intervention chirurgicale est nécessaire. Le médecin vous prescrira un traitement si nécessaire.

      Répondre
  140. Elvira:

    Bon après-midi Le 3 septembre, le huit inférieur droit a été retiré, la dent légèrement inclinée vers le sept. Le médecin a recousu le trou, une douleur est apparue au jour 3 et a senti un fil lâche dans sa bouche. Je suis allé chez le médecin, il a enlevé les points de suture, a dit que tout allait bien. Pendant tout ce temps, la température atteignait 37. La partie droite de la tête faisait mal, elle donnait un peu aux ganglions lymphatiques, mais ils n'étaient pas hypertrophiés. Quelques jours de plus se sont écoulés, la condition ne s'est pas améliorée, la température n'a pas baissé.

    Le jour 11, je suis allé chez le médecin, il a dit qu'il y avait des symptômes d'alvéolite, le trou était sec. Re-formé un caillot, mettre une éponge. Trois autres jours se sont écoulés, la situation ne s'est pas normalisée, le médecin a répété la même chose. Se tournant vers un autre médecin, il a posé la turunda à l'iode vendredi, a annoncé mercredi à venir. La douleur a diminué, la gencive est un peu douloureuse, mais la température est de 36,7 à 37. Le médecin a dit que l'os de la mâchoire est visible en bas et en raison du fait qu'il est exposé, il y a une température. Je ne sais plus quoi faire. Il n'y a pas de fortes douleurs, mais cette légère température agace. Que recommandez-vous?

    Répondre
    • Bonjour Elvira. Après une extraction dentaire, parfois, dans le contexte de l'absence de caillot de sang dans le trou, une alvéolite se développe - une inflammation du trou. Les tactiques de traitement de votre médecin sont correctes. Quant à la température restant au niveau 37, il est important de comprendre que le processus inflammatoire ne passe pas instantanément (comme la température qui lui est associée). Cette douleur intense a disparu est déjà un bon signe. Soyez donc patient et suivez les recommandations de votre médecin.

      Répondre
  141. Svetlana:

    Bonjour docteur! 16 jours se sont écoulés depuis le retrait de la racine de la dent de la mâchoire inférieure. Dès les premiers jours, les douleurs sourdes ne se sont pas arrêtées, les tumeurs (à l'exception d'un petit phoque près du trou, près de la langue) et il n'y avait pas de température. Une semaine après le retrait de la dent, elle est retournée chez le médecin - elle a expliqué que je sondais un petit phoque avec ma langue. Le médecin a ouvert le trou, a mis le médicament et a dit que tout allait bien. Après la visite, la douleur ne s'est pas arrêtée, mais s'est intensifiée, elle a commencé à céder au cou, la tête blessée. J'ai commencé à boire des comprimés de Nimik et à les lubrifier avec de la pommade Metrogil Dent. Il semble que la guérison ait commencé. Mais la douleur ne s'est pas résorbée jusqu'au bout. Dimanche, j'ai vu que le trou était devenu rouge et était devenu plus haut. J'ai pressé ma langue - le pus est parti. J'ai mis Levomekol à la gomme et j'ai bu Tsiprolet. Cette petite condensation du côté de la langue est devenue plus petite. La douleur a presque disparu. Desna pâlit. Dois-je continuer le traitement et combien de jours de plus? Ou aller à nouveau chez le médecin? Merci pour la réponse.

    Répondre
    • Bonjour, Svetlana. Sur la base de votre description, malgré l'amélioration apparente, assurez-vous de consulter un médecin pour réviser le puits, ainsi que pour prescrire un traitement thérapeutique (pour éviter la formation de tissu pathologique au lieu d'os dans le puits). Et oui, ne vous auto-méditez pas, prenez des médicaments avec un médecin.

      Répondre
  142. Denis:

    Bonjour docteur. Les 5 et 6 supérieurs ont été enlevés mardi. Les deux trous ont traîné, mais, malheureusement, un caillot est tombé du trou 6 un jour plus tard, le sang s'est bien passé. Un nouveau caillot s'est formé au fond du trou, mais moins qu'au trou 5. Deux jours se sont écoulés - cela ne fait pas mal, il n'y a ni odeur ni gonflement. Pouvez-vous me dire si le trou 6 sera retardé? Merci pour la réponse.

    Répondre
    • Svyatoslav Gennadievich:

      Bonjour Sur la base de votre description, vous pouvez dire que maintenant les trous guérissent en mode normal. Dans ma pratique, souvent même des trous vides guérissent calmement et sans pathologies. Ici, le principal indicateur est la réponse immunitaire du corps à l'intervention, c'est-à-dire aux blessures.Si le trou n'est pas exposé à l'extérieur, n'est pas infecté et n'a pas de granulomes, de résidus de racines dentaires et de fragments, la guérison se déroule presque toujours sans incident. Vos trous seront donc nécessairement «traînés» - ce n'est qu'une question de temps. Il faut généralement 3-4 mois pour guérir complètement, bien que les gencives se stabilisent complètement dans environ six mois.

      Répondre
  143. Andrey:

    Bonjour Après une extraction difficile de la molaire inférieure, le caillot était la première fois, mais après quelques jours il s'est «lavé», et après cela un trou sec s'est formé. Le trou ne fait pas mal, mais il y a un petit gonflement au site de retrait et quelques taches blanches à l'intérieur. Ça a mauvais goût. Le médecin, après examen, s'est endormi avec un antiseptique, a dit de boire des antibiotiques, et c'est tout. Le médecin a-t-il tout fait correctement et que dois-je faire ensuite?

    Répondre
    • Bonjour Andrew! Je crois que la tactique utilisée par votre médecin avec un "trou sec" est correcte. Pour le moment, vous devez suivre les recommandations du médecin et surveiller la dynamique. Si la dynamique est positive, le trou envahira bientôt. Si la dynamique est négative (la douleur apparaît, la température augmente, et en plus, l'odeur putréfiante s'intensifie), alors vous devrez consulter un médecin dès que possible.

      Répondre
  144. Nikolay:

    Est-il possible de mettre la pommade Vishnevsky dans un trou?

    Répondre
    • Bonjour, Nikolai. La pommade Vishnevsky dans le trou ne peut pas être posée. Une telle auto-médication, au contraire, peut conduire à un fort processus inflammatoire.

      Répondre
  145. L'amour:

    Bonjour, j'ai retiré la molaire supérieure il y a deux jours, le retrait a été difficile. Pendant deux jours, il n'y a eu aucune douleur, mais aujourd'hui je me suis réveillé de douleurs douloureuses, ma joue me fait mal, mes gencives sont palpitantes. La gomme est à l'intérieur d'une teinte jaunâtre. Que peut-il être et que faire?

    Répondre
    • Bonjour mon amour. Cette symptomatologie est caractéristique d'une complication après extraction dentaire associée à une inflammation du trou (alvéolite), c'est-à-dire qu'une infection est entrée dans le trou et que les parois sont enflammées. Prenez rendez-vous avec votre médecin pour clarifier la situation et conduire la thérapie appropriée.

      Répondre
  146. Natalya:

    Bonjour Suppression de 8 ku le 17 mai. Il a été retiré longtemps et durement, la douleur et la température ont duré environ deux semaines. Je suis allé aux pansements. À la mi-juin, la douleur avait disparu, le médecin a examiné le trou et a dit que tout guérit parfaitement. Après un certain temps, l'odeur du trou a commencé à déranger et la sécrétion d'un secret, soit du pus ou du sang, a été constamment libérée. Il n'y a ni douleur ni température. Et s'il n'y a pas de douleur, alors tout est en ordre? Mais fatigué de ces écoulements, je suis retourné chez le médecin, mais chez un autre (celui qui a enlevé la dent est en vacances). Ils ont fait une radiographie: le trou n'a pas guéri du tout. Le médecin a dit que la situation était très mauvaise. Il a fait du curetage, mis de la turunda, prescrit des antibiotiques et de la chlorhexidine. Il m'a ordonné de revenir dans une semaine. C'était hier. Aujourd'hui, la turunda tombe presque complètement. Il n'y a pas de douleur, la température était basse hier. Sortez le turundu et allez chez le médecin demain? Conseillez!

    Répondre
    • Bonjour Natalya! Il est préférable de retirer la turunda déroulante et de prendre rendez-vous avec le médecin dans un avenir très proche. Suivez les recommandations prescrites par le médecin. À l'admission, le médecin examinera le trou et décidera de la nécessité d'installer une nouvelle turunda pour un traitement ultérieur.

      Répondre
  147. Sergey:

    J'ai enlevé la dent de sagesse d'en bas et ma gencive a enflé, c'était douloureux, je n'ai pas pu ouvrir la bouche. La température est grande 39,6. Je pense que du pus s'y est rassemblé. Que dois-je faire, comment y remédier à la maison? Ou avez-vous besoin d'un hôpital? Je pense qu'il y aura des coupures pour libérer du pus.

    Répondre
    • Bonjour, Sergey. Dans une telle situation, il ne faut pas compter sur un traitement à domicile et vous devez consulter un médecin dès que possible, car il est possible de développer des complications potentiellement mortelles (phlegmon, septicémie). Alors dépêchez-vous, le médecin après le diagnostic décidera de la suite du traitement et donnera les recommandations nécessaires.

      Répondre
  148. Valentin:

    Il y a un mois, la dent de sagesse inférieure droite a été retirée, le retrait a été difficile. Une semaine après l'extraction, une autre dent a dû être retirée, qui était à proximité.Et maintenant, un mois s'est écoulé, et maintenant ces deux trous sont pourris à la fois. Et la joue était enflée. Je ne sais pas quoi faire ... Pour compliquer la situation, c'est que les analgésiques ne m'affectent pas. Que faire

    Répondre
    • Bonjour Valentin. Dans votre cas, vous devez contacter d'urgence le médecin qui a effectué l'opération. Il est nécessaire de procéder à un diagnostic approfondi dans le domaine des dents extraites. Prendre des analgésiques dans une telle situation n'est pas une solution au problème, car l'infection qui a conduit à la suppuration et au gonflement n'ira nulle part. Il est possible qu'un curetage des trous et une administration ultérieure d'antibiotiques soient nécessaires.

      Répondre
  149. Olesya:

    Bonjour Il y a 8 jours enlevé le fond 8. Il n'y a pas de douleur. Il n'y a pas de température. Il n'y a pas non plus de gonflement. Seul le blanc dans le trou, comme la laine de coton, dérange. Je me rince la bouche, mais ce blanc ne s'en va pas. Dites-moi, s'il vous plaît, qu'est-ce que cela pourrait être?

    Répondre
Laissez votre commentaire

En haut

© Copyright 2014-2020 stomatology.lifeprolux.com | chinatownteam2016@gmail.com

Politique de confidentialité | Accord d'utilisation

Rétroaction

Plan du site

Chirurgie

Caries

Mal aux dents